Publié le 25 Septembre 2008



"Seigneur Dieu, enlevez-moi tout ce qui m'éloigne de vous. Seigneur Dieu, donnez-moi tout ce qui me rapproche de vous. Prenez-moi à moi et donnez-moi tout à vous"


bonne fête aux suisses.
bonne continuation et que mes prières vous suivent dans la forêt tropicale!
sans risques j'espère pour elles.

...


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Septembre 2008




Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure;

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà
Pareil à la
Feuille morte.


verlaine.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 24 Septembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 24 Septembre 2008






















meuh meuh boyschoir.



ah, la vache!



photos: petit placide.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Septembre 2008










La nuit est limpide, l'étang est sans ride, dans le ciel splendide luit le croissant d'or.

Orme, chêne, ou tremble : nul arbre ne tremble, au loin le bois semble un géant qui dort.

Chien ni loup ne quitte sa niche ou son gîte, aucun bruit n'agite la terre au repos ;

Alors dans la vase, ouvrant en extase leurs yeux de topaze, chantent les crapauds.

 

Ils disent nous sommes haïs par les hommes, nous troublons leur somme de nos tristes chants.

Pour nous point de fête, Dieu seul sur nos têtes, sait qu'il nous fît bêtes et non point méchants.

Notre peau terreuse se gonfle et se creuse, d'une bave affreuse nos flancs sont lavés ;

Et l'enfant qui passe loin de nous s'efface, et pâle nous chasse à coups de pavés.

 

Des saisons entières dans les fondrières, un trou sous les pierres est notre réduit.

Le serpent en boule près de nous s'y roule, quand il pleut en foule nous sortons la nuit.

Et dans les salades faisant des gambades, pesants camarades nous allons manger ;

Manger sans grimace cloporte ou limace, ou vers qu'on ramasse dans le potager.

 

Nous aimons la mare qu'un reflet chamarre, où dort à l'amarre un canot pourri.

Dans l'eau qu'elle souille, sa chaîne se rouille, la verte grenouille y cherche un abri.

Là, la source épanche, son écume blanche, un vieux saule penche au milieu des joncs ;

Et les libellules aux ailes de tulle font crever des bulles au nez des goujons.

 

Quand la lune plaque comme un vernis-laque sur la calme flaque des marais blafards.

Alors symbolique et mélancolique, notre lent cantique sort des nénuphars.

Orme, chêne, ou tremble : nul arbre ne tremble, au loin le bois semble un géant qui dort.

La nuit est limpide, l'étang est sans ride, dans le ciel splendide luit le croissant d'or.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 22 Septembre 2008




"La sainteté est une aventure, elle est même la seule aventure - qui l'a une fois compris est entré au coeur de la foi catholique, a senti tressaillir dans sa chair mortelle une autre terreur que celle de la mort, une espérance surhumaine"


Bernanos

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 22 Septembre 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 18 Septembre 2008







une pensée pour tous ceux que j'aime,
un cierge allumé.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 17 Septembre 2008



à Marie et à ... François-Xavier.!!!


elle est là Mamie Thomas, ....



faudra que je refasse la nôtre !!!! avec l'humidité.

m'enfin, oui elle est toujours là.







dans la brume....












Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 16 Septembre 2008



"Oui, vains par nature tous les hommes en qui se trouvait l'ignorance de Dieu, qui, en partant des biens visibles, n'ont pas été capables de connaître Celui qui est et qui en considérant les oeuvres, n'ont pas reconnu l'Artisan."


livre de la sagesse.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0