Publié le 11 Février 2019

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Février 2019

 

 
GIORGIO COLLEONI

est né à Bergame le 22 décembre 2005, dans un environnement où il respire l'amour pour la peinture, la musique et la littérature.

Ses parents l'ont initié au piano, et à l'âge de 3 ans, il a commencé à étudier systématiquement, devenant bientôt l'élève du Maestro Mario Azzali.

Ayant immédiatement démontré ses aptitudes musicales, la famille l'a amené à l'exploration contemporaine d'autres disciplines : il a étudié le violon avec le maestro Dmitri Chichlov et le chant choral avec le maestro Elisa Fumagalli à l'Istituto Superiore Studi Musicali "Gaetano Donizetti" à Bergamo.

Parmi les différentes disciplines, le piano émerge de manière décisive : dès l'âge de 5 ans, commence donc à l'Académie Européenne de Musique à Erba, le chemin formatif et décisif avec le maître russe Vsevolod Dvorkin, présenté par le maître Dmitri Chichlov qui comprend le savoir-faire de Giorgio.

A l'âge de 6 ans, en 2012, il remporte le premier prix au Concours International Pianotalents à Milan. En 2013, il participe au Campus international Lovere organisé par l'Association Pianofriends, puis se produit en concert.

En 2017, avec le maestro Vincenzo Balzani, il suit les cours de la masterclass Pianotalents avec Orchestra. En mai, il fait ses débuts à Milan au Palazzina Liberty avec l'Orchestre Vivaldi dirigé par Lorenzo Passerini, avec un concert de W. A. Mozart n° 12 K 414, premier mouvement. Avec le même concert, il est invité à participer au projet Piano City Como et au Festival d'été de Prague avec l'Orchestre symphonique de Bohême occidentale, dirigé par Sergei Kalyanov.

En 2018 il participe au projet Pianotalents avec Orchestra. En mai, toujours à Milan au Palazzina Liberty, dans le cadre de Milano Classica, il a donné le concert de L. V. Beethoven n.1 en do majeur op. 15, premier mouvement, avec l'orchestre Vivaldi dirigé par Lorenzo Passerini. Avec le même concert, il est invité à Piano City Milan, à la Rotonda della Besana.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 11 Février 2019

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Février 2019

 

 

Aux États-Unis, un chat gelé dans la neige s'est réchauffé et a repris vie.

Le chat trouvé dans l'état américain du Montana gelé dans la neige est vivant et en bonne santé.

Le 31 janvier, lorsque les propriétaires ont trouvé leur chat Flaffy (Pushinka) dans la neige, tous ses cheveux étaient couverts de morceaux de glace. Dans la rue à ce moment-là était d'environ moins 12 degrés Celsius.

Les propriétaires ont saisi leur animal et se sont précipités à la clinique vétérinaire. Lorsque l'animal a été montré aux vétérinaires, sa température corporelle était si basse qu'elle ne pouvait être mesurée. De plus, les médecins ne pouvaient pas faire une perfusion intraveineuse.

Quelques jours plus tard, Animal Clinic of Kalispell publiait sur sa page Facebook un article sur le retour miraculeux du chat à la vie, accompagné d'horribles photos du chat Flaffy congelé et d'un animal de compagnie qui s'échauffait à proximité.

"Ils ont utilisé plusieurs méthodes différentes pour élever la température du corps de l'animal : de l'eau chaude, un sèche-cheveux, des serviettes chaudes. En conséquence, il a été placé dans un chenil chauffé ", ont déclaré les propriétaires du chat à CNN.

Ils disent qu'ils ne savent pas comment le chat s'est retrouvé dans la neige et a gelé, parce que quand le chat a eu des problèmes, ils n'étaient pas à la maison, et quand ils sont revenus, ils l'ont trouvée déjà gelée.

Selon les vétérinaires de la SCS de Baltimore, c'était la première fois dans leur pratique.

"Je n'ai jamais rien vu de tel. Je suis vétérinaire depuis presque 24 ans et le chat était presque couvert de glace.... La glace était partout sur son corps ", a dit la Dre Clark.

Selon lui, la température corporelle du chat était inférieure à 32 degrés Celsius, alors que la température normale du corps de l'animal était de 37-39 degrés Celsius.

Si la température corporelle de l'animal ne descend pas en dessous de 31 degrés Celsius, il y a encore une chance de sauver l'animal.

Selon les vétérinaires, dans les cas où l'animal gèle à un point tel qu'il ne montre aucun signe de vie, l'important est de le réchauffer le plus tôt possible, mais il est important de le faire graduellement, sinon, si vous essayez de le faire rapidement avec de l'air chaud ou des objets chauds, vous pouvez aggraver la situation et perdre toute chance de sauver l'animal.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 10 Février 2019

San José Sánchez del Río

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 9 Février 2019

gilets jaunes au taf !

Ils ne pourront pas aller à la messe demain! très grosses tempêtes de neige sur Moscou! du jamais vu à ce qu'il parait.. pas étonnant qu'il n'y ait plus de pianos, c'est le réchauffement climatique té ! Ilia m'a envoyé une photo du petit frère de Gleb , en train de faire un igloo !

une pensée pour tous  nos amis russes..

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 9 Février 2019

nació aquí! un gran pianista

en l'an 1999 apr. J.C.

220 partages !

Sanctuaire Sainte Marie Madeleine, la petite soeur de la Sagrada Familia.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 8 Février 2019

les russes, ils sont aussi en mode hibernation !! y a plus. ... heureusement que Carlos est arrivé! très calme l'actualité musicale ,

si tu quieres puedes contactar conmigo aquí! bonne continuation

merci encore pour tout. muchas gracias.

Philippe

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 6 Février 2019

 

 

 

 

Né à Novelda (Alicante) en 1999, il commence ses études de piano à l'âge de cinq ans. En 2009, il a étudié avec István Székely et Jesús Gómez Rodríguez. A l'âge de 16 ans, il obtient une bourse d'études et est exceptionnellement admis à l'Université méthodiste du Sud de Dallas sous la tutelle du grand maître Joaquín Achúcarro. Il étudie actuellement avec le prestigieux pianiste de concert valencien Josu de Solaun. Il a travaillé avec des pianistes de renom tels que Nikolay Lugansky, Rudolf Buchbinder, Mitsuko Uchida, Ivan Klánsky, Pavel Nersessian, Tobias Köch, Jonathan Biss, Pascal Rogé, etc. A l'âge de 17 ans, il fait ses débuts au Royal Albert Hall de Londres.

Reconnu en Espagne et à l'étranger, il s'est produit en Allemagne, en Autriche, en Angleterre, aux États-Unis, en Italie, en Estonie, en Ukraine, au Portugal, dans des salles telles que le Royal Albert Hall à Londres, le Steinway Hall à Londres, le Berliner Musikzimmer, le Wiener Konzerthaus et le Wiener Musikverein, Caruth Auditorium à Dallas, Schumann Saal à Düsseldorf, Casa di Riposo de Giuseppe Verdi à Milan, Noblessner Hall à Tallinn, Real Academia de Bellas Artes à Madrid, Auditorio Conde Duque à Madrid, Auditorio de Palma de Mallorca, Auditorio de la Diputación de Alicante, etc.

 

 

 

 

pour clôturer le mois de Janvier! fallait bien ça. méfiance, l'année commence sur les chapeaux de roue ! y a des gens bien à Alicante, je l'ai toujours dit.

rare qu'une de mes vidéos ait autant de succès ! content pour lui. la première fois ! il aime  bien le petit  Placide, aussi, on va prier pour lui..

Feliz Año Nuevo!

Thank you so much!! 😊
 
 
Feliz año nuevo  Carlos !

habla buen español, creo! Iglesia san Pedro , c'est à Novelda, pas encore à Rome !

 

Novelda - Alicante : Le pianiste Carlos Santo reçoit la reconnaissance de la Mairie pour sa carrière professionnelle

Le jeune pianiste noveldense Carlos Santo a été reçu à l'Hôtel de Ville par le maire de Novelda, Armando Esteve, qui a transmis les félicitations de la corporation municipale pour "sa longue carrière de pianiste qui atteint un niveau d'excellence reconnu et dans de nombreux domaines. A la réception étaient présents les Conseillers Caridad Crespo, Jordi Miralles et Francisco Javier Cantos.

Le Palau de la Música et l'Ateneo Mercantil de Valence, Madrid, Vigo, Orihuela et sa ville natale, Novelda, où il donnera un concert dans l'église de San Pedro le 22 mars, sont les prochaines destinations de Carlos Santo, qui a remercié la reconnaissance reçue et a avoué avoir joué au Royal Albert Hall de Londres ou au Golden Hall de Vienne, où a lieu le concert du nouvel an, " furent des expériences très impressionnant ".

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 6 Février 2019

l'abruti de service, il n'hiberne pas ! je pensais que ça hibernait les abrutis.. aussi !

il est passé par ici!

toujours à me piquer mes fichiers, ça lui a plu le sermon , quelle misère. pov'type ! ce qu'il appelle la charité chrétienne faire le mal, dénoncer le mal ça doit être tradi.

je préfère mes petits quand même. 

Vive Carlos !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0