Publié le 3 Novembre 2019

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 2 Novembre 2019

 

 

 

Jour de colère, jour fameux,
Qui réduira le monde en cendres
selon les oracles de David et de la Sibylle.
 
Quelle terreur règnera
quand le juge viendra
tout examiner avec rigueur.
 
La trompette répand étonnamment ses sons,
parmi les sépulcres de tous pays,
rassemblant tous les hommes devant le trône.
 
La mort sera stupéfaite, comme la nature,
quand ressuscitera la créature,
pour être jugée d’après ses réponses.
 
Un livre écrit sera produit,
dans lequel tout sera contenu ;
d’après quoi le monde sera jugé.
 
Quand le juge donc tiendra séance,
tout ce qui est caché apparaîtra,
et rien d’impuni ne restera.
 
Que, pauvre de moi, alors dirai-je ?
Quel protecteur demanderai-je,
quand à peine le juste sera en sûreté ?
 
Roi de terrible majesté,
qui sauvez, ceux à sauver, par votre grâce,
sauvez-moi, source de piété.
 
Souvenez-vous, Jésus si doux,
que je suis la cause de votre route ;
ne me perdez pas en ce jour.
 
En me cherchant vous vous êtes assis fatigué,
me rachetant par la croix, la passion,
que tant de travaux ne soient pas vains.
 
Juste Juge de votre vengeance,
faites-moi don de la rémission
avant le jour du jugement.
 
Je gémis comme un coupable,
la faute rougit mon visage,
au suppliant, pardonnez Seigneur.
 
Vous qui avez absous Marie-Madeleine,
et, au bon larron, exaucé les vœux,
à moi aussi vous rendez l’espoir.
 
Mes prières ne sont pas dignes (d’être exaucées),
mais vous, si bon, faites par votre bonté
que jamais je ne brûle dans le feu.
 
Entre les brebis placez-moi,
que des boucs je sois séparé,
en me plaçant à votre droite.
 
Confondus, les maudits,
aux flammes âcres assignés,
appelez-moi avec les bénis.
 
Je prie suppliant et incliné,
le cœur contrit comme de la cendre,
prenez soin de ma fin.
 
Jour de larmes que ce jour-là,
où ressuscitera, de la poussière,
pour le jugement, l’homme coupable.
 
À celui-là donc, pardonnez, ô Dieu.
Doux Jésus Seigneur,
donnez-leur le repos.
 
+
 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Novembre 2019

 

 "Comme les pins, qui ont été témoins de leur martyre, étendent leurs branches, ainsi aujourd'hui nous ouvrons nos cœurs pour les embrasser comme vainqueurs dans la bataille de la foi".

 

MANUEL BÉNI REQUEJO PEREZ

 


Requejo est entré dans la Congrégation de la Mission à l'âge de 56 et 33 ans de sacerdoce, avec un parcours brillant. Il démissionna de tous ses postes et dignitaires pour commencer le noviciat à Paris. Carmelo Ballester Nieto, C.M., qui le connaissait bien, sans doute par l'intermédiaire de sa sœur Sœur Mercedes Requejo, l'a présenté au Supérieur général, le P. Francisco Verdier, en louant sa piété et ses bonnes qualités. Son seul destin en tant que Père Paul fut la communauté de Fernandez de la Hoz à Madrid, où il arriva en novembre 1930, bien qu'il continue à appartenir à la province française d'Aquitaine.

Depuis le 18 août 1936, le Père Requejo était dans la maison de retraite des Petites Sœurs des Pauvres de la rue du Docteur Esquerdo, mélangé aux personnes âgées, s'habillant et vivant comme l'une d'elles. Un prêtre rédemptoriste, le P. Antonio Girón González, s'y est réfugié dans les mêmes conditions. Comme il s'agissait d'une congrégation française, les Petites Sœurs n'ont pas été congédiées, mais le 24 août, les communistes se sont emparés de la maison, ont placé leurs commandants à des postes clés et ces jours ont été tragiques. A six heures de l'après-midi, les deux prêtres et la sœur du sacristain ont communié et ont consommé l'Eucharistie dans la chapelle. Le P. Rédemptoriste dit à la Sœur :

"Maintenant c'est pour le Ciel.

Les anciens étaient soumis à de longs interrogatoires. Le dimanche 30 août, ce fut le tour des Pères Girón et Requejo. Ils ont immédiatement été montés dans une voiture et emmenés pour être abattus. Le portier de l'asile, qui les a vus monter dans la voiture, a observé que le P. Requejo marchait avec un pas ferme, la tête haute. Ce portier était un prisonnier ordinaire qui avait été en prison pendant 30 ans. L'un des miliciens surnommé le matador, a dit à un jeune de 17 ans qui était entraîné à tirer dans le but de tuer ces deux prêtres, parce qu'ils ne voulaient pas bouger. Les cadavres sont apparus le lendemain dans un champ ouvert appelé Fuente Carrantona, près de Vicálvaro.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Novembre 2019

 

 

 

bonne et sainte Fête !

+

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Novembre 2019

 

 

Pour la première fois, l'Espagne aura un panthéon pour les enfants . Selon les rapports de l'archidiocèse de Valence (Espagne), le panthéon sera béni le 1er novembre prochain, jour de la Toussaint, dans le cimetière paroissial de la ville de Torrent, comme annoncé par l'Association Torrent Yes to Life, promoteur de l'initiative.

Le panthéon a une image de la Virgen de los Desamparados, patronne de Valence, une figure d'ange et des espaces à la base pour d'éventuelles sépultures. Comme expliqué, cette initiative vise à " reconnaître la dignité humaine dès le moment de la fécondation ".

Amparo Baviera, président de Torrent Yes to Life, a expliqué que le panthéon a deux espaces dans sa base pour "recevoir des embryons et des foetus, des enfants qui n'ont finalement pas terminé leur processus de gestation pour différentes raisons : fausse couche, naturelle, induite.

Il a également souligné que " ce monument aide à reconnaître la dignité de la personne humaine dès le moment de la fécondation car, depuis lors, il y a un nouvel être humain dans le sein maternel.

 L'objectif de ce panthéon est que "les parents et les proches de ces bébés qui ne sont pas encore nés aient un endroit pour les enterrer et aussi pour les aider dans leur processus de deuil, ce qui n'est pas facile.

Comme ils l'expliquent, le nouveau panthéon est situé au pied d'une image de la Virgen de los Desamparados, patronne de Valence et au sommet est la figure d'un petit ange "comme un symbole de l'innocence et la pureté de ces enfants à naître.

"Actuellement, beaucoup d'enfants avortés sont considérés dans de nombreux cas comme des déchets médicaux et finissent à la poubelle ou dans l'industrie cosmétique. Avec cette initiative, nous avons l'intention de contribuer à la victoire de la culture de la vie sur la culture de la mort", a-t-il déclaré.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 31 Octobre 2019

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 31 Octobre 2019

 

 

a passé avec succès son premier

examen ! bravo Matteo !

Chers amis de Matteo, la cause de notre jeune Serviteur de Dieu a fait un grand pas en avant. Le 29 octobre 2019, le collège des neuf théologiens de la Congrégation pour les causes des saints, présidé par le Promoteur général de la foi, s'est réuni. Depuis quelques mois, les théologiens ont eu l'occasion d'étudier la Positio super virtutibus du Serviteur de Dieu et ont écrit leur vœu sur l'exercice héroïque des vertus de Matthieu et la réputation de sainteté qui entoure sa figure.

Le vœu du Collège théologique est une étape fondamentale dans le cheminement de toute cause et pas toujours facile à surmonter. Pour Matteo, les neuf théologiens ont donné un vote positif, confirmant qu'il vivait les vertus chrétiennes d'une manière héroïque.

Dans quelques mois, nous espérons qu'il y aura bientôt une autre étape importante ; les cardinaux et les évêques qui composent la Congrégation pour les causes des saints devront à leur tour se prononcer sur la même question, c'est-à-dire sur l'héroïcité des vertus de Matthieu. Si leur jugement est positif, la parole sera transmise au Pape pour autorisation de promulguer le décret sur les vertus héroïques du Serviteur de Dieu. Il n'est pas surprenant que l'Église, mère et maîtresse, soit exigeante et attentive avant d'indiquer un de ses fils comme modèle de vertu chrétienne.

En attendant, saluons le fait que ce premier grand examen ait été passé avec brio. Bravo Matteo !!!!!!

Même le miracle présumé, attribué à l'intercession du Serviteur de Dieu, poursuit son cheminement à la Congrégation pour la Cause des Saints. Le fait qu'il n'y ait souvent pas de nouvelles sensationnelles ne signifie pas qu'il ne va pas s'arrêter. Nous travaillons en silence et avec les rythmes imposés par le sérieux de la matière, mais je dois dire que Matteo a vraiment couru, a brûlé les étapes. Son processus diocésain s'est ouvert le 19 septembre 2016 et déjà, trois ans plus tard, nous récoltons d'importants fruits.

j'ai son image qui ne me quitte pas ! dès fois quand je dis mon chapelet j'ai l'impression que ça le fait rire... je lui demande un miracle, mais pour le moment y a pas! .. allez on continue. je lui parle aussi de temps en temps , je lui dis " vivement la quille !" mais il veut pas... quelle misère. allez sitipli un miracle pour ta cause!

bonne et sainte fête Matteo !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Octobre 2019

 

en union de prières pour tous les moines de la Congrégation de Solesmes,  pour ceux qui sont persécutés.

 

"Bienaventurados los perseguidos por causa de la justicia, porque de ellos es el Reino de los cielos."

 

"Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la

justice, car le Royaume des Cieux est à eux . "

“Todos me abandonaron y nadie me asistió.

"-Que Dios los perdone-. Pero el Señor me ayudó y me dio fuerzas para anunciar íntegro el mensaje, de modo que lo oyeran todos los gentiles”.

St paul à Thimotée.

"Dichosos los que trabajan por la paz, por que serán llamados hijos De Dios ."
.

+

Nous, moines, luttons pour la justice, la vérité et la paix. Il ne peut s'agir d'une paix imposée par le pouvoir en marge de la justice et contournant les droits des faibles humains.

Mais ce que nous exigeons de nos dirigeants est une exigence pour chacun d'entre nous. Saint Benoît exige de l'abbé qu'il corrige ses moines et ne laisse pas le mal prendre racine et s'imposer dans le monastère. Puis il demande à l'abbé de corriger ses frères et en même temps de faire amende honorable pour ses propres défauts. Ce sage conseil de saint Benoît doit être appliqué par nous tous dans nos relations fraternelles. Nous sommes tous pécheurs et ce que nous ne pouvons pas garder le silence sur ce qui ne va pas, nous ne devons pas nous gâter. Notre désir que le Royaume de Dieu vienne dans notre monde et ne s'enracine pas seulement dans nos cœurs, exige que chacun de nous travaille dur pour supprimer les obstacles dans nos cœurs par manque de renoncement à soi.

Le seul chemin est Jésus, et c'est ainsi qu'Il a d'abord marché, c'est le chemin de croix. Il est sur la croix et quiconque veut Le servir doit être là où Il est.

Le Seigneur est le seul chemin, Il est le salut. Cette vérité primordiale peut devenir une connaissance abstraite engourdie sans influence effective sur notre vie. Avoir soif de vraie sagesse pour nous aider à canaliser notre existence et à ne pas tourner autour du pot est la seule chose qui devrait nous préoccuper. Les jours passent, agités par les nombreuses activités que nous avons à faire, mais sans faire attention à l'essentiel.

La prière, au contraire, est comme le thermomètre de notre foi, mais d'une foi vivante, qui est la seule valable : la foi unie aux œuvres. Soit c'est une foi qui transforme notre vie, soit c'est une foi morte. Et la preuve que cette foi est animée par la charité, c'est qu'il y a du progrès dans la charité et la prière, c'est-à-dire que l'amour de Dieu et du prochain grandit ou devient paralysé et presque mort ou complètement mort.

La prière est sans doute le repos de l'âme, mais c'est aussi une croix dans le sens où dans la prière la lutte contre notre égoïsme est rendue claire, parce que la prière est de se mettre entre les mains de Dieu, c'est de vivre dans Sa volonté et non dans la nôtre ; la prière est renonciation à nos propres critères, de vivre dans la volonté de Dieu et non dans une simple résignation réticente.

Et quand on passe de la résignation et de l'endurance à l'embrassement de la croix par amour pour celui qui a embrassé la croix, par amour pour nous, la vie change complètement. Puis nous passons des ténèbres à la lumière, de l'angoisse à la joie.

P. José Ignacio González Villanueva

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Octobre 2019

 

regina sanctorum omnium,

ora pro nobis

+

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Octobre 2019

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0