Publié le 30 Janvier 2021

 

 

" Aujourd'hui si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas votre coeur... " 

règle de st Benoît 

 

 

 pauvre vigne.. ! parfois c'est la désolation.  Elle fait peine à voir. 

Merci Seigneur d' y avoir été embauché. 

Tant que le pied n'est pas mort, il sera toujours bon de retrousser ses manches. 6 euros 82 !  ok , ça marche. 

... le midiou qui l'a défigurée. Vous savez, le froid, les ampoules aux mains, vous savez ce que c'est dans votre atelier de menuiserie, où vous respiriez toutes les poussières , 

 . le dos courbé toute la journée , la chaleur.. avec des ampoules aux pieds, 

Justine encore qui arrive, quand c'est pas Justine, c'est Alex, Juliette , 

la fatigue, l'usure du temps, la solitude, pardon de l'avoir laissé défigurer de n'y avoir pas porté le soin nécessaire pour un meilleur rendement. 

La vigne a besoin d'une situation ensoleillée, comme à Clear Creek, à Fontgombault. Ils y ont de bonne récolte. à plusieurs c'est plus facile, c'est entrainant.

Seul on se décourage trop vite. les chutes, les rechutes, les arrêts maladie, que sais-je.. les ras le bol.  pas de rendement, pas de salaire, quelle misère.. et puis on n'a plus la même vitalité sauf si la communion des saints nous entraîne contre vents et marrées, on est surpris de ce qu'on peut faire parfois... 

Elle redoute les endroits confinés, (avec le coronavirus c'est pas gagné. )

Elle redoute les vents forts, pas gâtés en ce moment. Les eaux stagnantes,  ça c'est une plaie, les replis sur soi, nos manques de confiance, nos égoïsmes,  nos peurs légitimes. quoi .

Elle aime les sols bien drainés de vos grâces , de vos sacrements, de votre Eucharistie..

et puis le soir, quand on peut, on rend ses comptes, la journée finie. pas de quoi se vanter, le seul mérite qu'on aurait  eu n'étant pas de nous.

... 

Vers la onzième heure, il y aura peut-être le cru de l'année. Un bon Iroulégui du pays pour Pâques , avec le filleul. 

qui sait!

alors on chantera un éternel  nunc dimittis  , 

Saint Vincent , priez pour nous. 

Miserere mei Deus. 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Janvier 2021

 

Philippe, la gauche la plus radicale veut démolir cette croix de Cáceres. C'est un croisement de plus de 80 ans qui respecte parfaitement la loi! La croix est dédiée à tous ceux qui ont donné leur vie pour l'Espagne, sans exalter le franquisme ou tout autre régime politique. Mais le maire de Cáceres, Luis Salaya (PSOE), lui a fait rejeter une motion demandant de garder la croix. 

Ils ne se soucient pas de la "mémoire historique", ce qu'ils veulent, c'est mettre fin à toutes les croix en Espagne. Et le maire, en plus d'abattre la croix, a déclaré qu'il souhaitait construire un Bouddha de 40 mètres de haut dans la ville!

 

Ils sont obsédés par la poursuite des croyances religieuses! Dans la belle ville espagnole de Cáceres, il y a une place, appelée Plaza América, où il y a 82 ans une grande croix de 12 mètres a été érigée. Aujourd'hui, cette croix continue de se présenter comme un simple symbole religieux (ce qui n'est pas incompatible avec un État non confessionnel). Mais il y a certaines personnes qui détestent et rejettent les symboles et croyances religieuses. Comme le sénateur Carles Mulet, du parti laïc des Compromis. Ce sénateur a demandé au Sénat pourquoi cette croix n'est pas retirée de la Plaza América de Cáceres. Et le gouvernement de Pedro Sánchez y a répondu il y a seulement quelques jours. 

 

pétition + de 58 000 personnes l'ont signée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

 

la Sainte Hostie consacrée a été retrouvée à l'intérieur de la boîte en verre viril et cerclée d'or, sans aucun dommage. Le tabernacle, cependant, était brisé.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

 

l'orgue 

je l' ai invité pour la messe dimanche ! hu hu hu attention c'est à 10 heures.. il va me jouer l'attende Domine et miserere ! 

splendide.. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

 

 

David: 

Quelle est votre citation favorite?

"Le Seigneur est le but de l'histoire humaine, le point focal des aspirations de l'histoire et de la civilisation, le centre de la race humaine, la joie de chaque cœur et la réponse à toutes ses aspirations."

Gaudium et Spes

David : 3ème année . Mount St. Mary's Seminary

La famille est l'un des lieux privilégiés où se cultive une vocationLa transmission de la foi aux enfants et la vivre naturellement à la maison brise les barrières au contact direct avec Dieu. Et si les vocations en Occident traversent actuellement une crise, il n'est pas rare de trouver des frères de sang qui ont choisi la voie religieuse.

Il est séminariste et elle a prononcé ses vœux en tant que religieuse dominicaine cloîtrée. L'éducation reçue à la maison et la foi transmise par leurs parents ont été fondamentales dans le développement de ces vocations.

​​​​​​David Langford est un séminariste du diocèse de Fort Wayne-South Bend, l' un des plus petits diocèses des États-Unis mais une pépinière de vocations. Ces dernières années, il y  a été ordonné de nombreux prêtres et bien qu'il ne soit un diocèse de seulement 160 000 catholiques, il y a plus de trente séminaristes.

Parlant de sa vocation, il explique que «selon mes parents, quand j'avais environ 3 ans, j'étais dans la voiture avec ma mère et je lui ai dit que j'avais entendu« Jésus me dire d'être prêtre ». Il a dit la messe dans son enfance, utilisé des biscuits et du jus pour le pain et le vin. J'ai même reçu un «kit de masse» pour ma première communion. Ce désir de prêtrise est resté avec moi tout au long du lycée. Je me suis impliqué dans le groupe de jeunes et dans le projet Melchizédek, un groupe de discernement pour les jeunes ».

 

De cette manière, ce jeune homme rappelle que lors de ses dernières années au lycée et après avoir visité le séminaire, il s'est entretenu avec le directeur des vocations et a demandé à entrer au séminaire. Déjà dedans - assure-t-il - «cela a été une expérience merveilleuse pour moi et j'ai grandi de différentes manières depuis mon arrivée. Certaines des meilleures années de ma vie ont été au séminaire. "

 

Déjà séminariste, cela a été une aide dans le processus vocationnel de sa sœur, qui en mars dernier, en pleine pandémie, a fait sa première profession de dominicaine en optant pour le nom de LucIe Marie de la Visitation .

Cette jeune femme raconte avec son frère que la famille a joué un rôle fondamental dans ces deux vocations. Le dimanche était consacré au temps en famille.  Enfants, leur père leur lisait souvent des histoires classiques comme Le Seigneur des Anneaux ou Treasure Island, et ils jouaient à des jeux d'apologétique.

Ils ont également participé à la prière en famille et chacun a prié un mystère du Rosaire. La nuit également, ils lisent des parties de la Bible. Ils ont envisagé cela en allant à la messe non seulement le dimanche, mais trois fois par semaine.

Sœur Lucie Maríe a également ressenti l'appel depuis qu'elle était enfant. Vers l'âge de 10 ans, elle a commencé à partager avec ses amis et sa famille son désir de devenir religieuse un jour.

Pendant ses études à l'Université de l'Indiana, la jeune femme était toujours en contact avec la communauté , leur faisant des visites occasionnelles et recevant la direction spirituelle d'un prêtre pour résoudre ses questions, ses doutes et la confirmation de sa vocation de religieuse cloîtrée.

Le 20 mars, elle a vécu le moment le plus important et bien qu'il ne puisse être accompagné de ses parents ou de son frère séminariste, ils étaient en totale communion. 

Sœur Lucie est entrée au Monastère Notre-Dame du Rosaire en juin 2017 pour commencer son discernement et sa formation. Après avoir traversé ses étapes d'aspirant, de noviciat et de postulat, elle a fait sa première profession, la dernière étape avant de prononcer ses vœux solennels.

 

Cette profession comprend les vœux d'obéissance, de pauvreté et de chasteté. « Par profession, la religieuse se donne à Dieu, à la suite du Christ et menant la vie évangélique dans l'Ordre.  Cette profession est l'expérience la plus complète de votre consécration baptismale et atteint son effet le plus complètement. Les années de vœux temporaires (pour un total de neuf ans de formation) lui permettent de se préparer à sa consécration totale (vœux solennels) ».

"Que cherches-tu?" demanda la prieure Mary Martin, tandis que Lucie se prosternait sur le sol du Chœur (Chapelle des Sœurs). "La miséricorde de Dieu et la vôtre ..." répondit-elle. Et avec cela, le rite a commencé.

 

 

fort Wayne et la fraternité saint Pierre. 

La famille Brian et Joan Eichman participent au rite traditionnel romain, également connu sous le nom de messe latine, à la paroisse Sacred Heart de Fort Wayne.

Les trois filles aînées de la famille de 11 personnes sont mariées et ont ensemble 15 enfants. Les trois plus jeunes enfants - dont un ensemble de filles jumelles - vivent toujours à la maison. Cinq des enfants vivent un appel à la vie religieuse.

L'aîné, le Père Gregory Eichman, FSSP, est ordonné prêtre de lz fraternité Saint-Pierre. Il est actuellement aumônier à la Mater Dei Latin Mass Community à Harrisburg, Pennsylvanie. Mère Marie Catherine du Christ est une religieuse carmélite à Kensington, en Californie. Nicholas, James et Christopher sont des séminaristes de la fraternité Saint-Pierre. Les frères et sœurs Eichman ont été scolarisés à la maison avec un programme catholique de la Seton Home Study School jusqu'au lycée et ont fréquenté Indiana University-Purdue University Fort Wayne avant d'entrer au séminaire.

Nicholas a dit: «Certains des premiers souvenirs que j'ai de mon enfance comprennent le réveil tôt pour la messe quotidienne et la prière du chapelet le soir. Ces pratiques familiales ont montré très clairement que la foi catholique était la plus importante dans la vie. Cela a rendu plus naturel l'entrée au séminaire pour voir si j'avais une vocation. La principale raison pour laquelle j'ai choisi de postuler à la FSSP est mon amour du rite traditionnel romain ainsi que l'excellente formation intellectuelle disponible ici au séminaire. Nos études philosophiques sont fortement ancrées dans Aristote tandis que nos études théologiques sont basées sur Saint Thomas d'Aquin. Le frère et la sœur aînés de James ont eu un impact sur sa décision de poursuivre une vocation. «Le même week-end de 2012, le père Eichman a été ordonné prêtre et ma sœur était vêtue de l'habit carmélite. J'ai eu la chance d'être présente à ces événements liturgiques émouvants, qui signifiaient qu'ils donnaient leur vie entièrement à Dieu. La solennité des cérémonies m'a fait comprendre l'importance de la vocation religieuse et le sacrifice nécessaire pour la poursuite. De plus, le fait de pouvoir rendre visite au père Eichman au moins une fois par un séminaire et de me familiariser avec la vie du séminaire m'a fourni une base solide pour prendre ma décision de postuler au séminaire.

 

Mère Mary Catherine est née simplement «Catherine». Elle est actuellement la sous-prieure de son monastère près d'Oakland. Elle est entrée au Carmel de Jésus, Marie et Joseph à Valparaiso, Nebraska, juste après avoir eu 18 ans. Environ un an plus tard, elle a été envoyée en Californie pour aider à démarrer une nouvelle fondation car le Nebraska regorgeait de vocations. Christopher a déclaré que la vie de ses frères et sœurs aînés à travers leurs vocations religieuses a été utile dans son cheminement vocationnel. «Mes frères et sœurs plus âgés m'ont donné des exemples forts des sacrifices et du désintéressement qui sont nécessaires pour conformer sa vie au Christ, a-t-elle dit. «Ils ont embrassé une vie qui est une folie pour la plupart des gens, y compris les catholiques. Cela vaut particulièrement pour Mère Catherine, dont la vie de religieuse contemplative est incompréhensible pour le reste du monde.

Ils m'ont donné le courage de répondre à l'appel de Dieu au mieux de mes capacités. "

David Langford, séminariste du diocèse de Fort Wayne-South Bend, et sa sœur Lucia Marie de la Visitation, OP, ont également été scolarisés à la maison. Le dimanche était consacré au temps en famille, ont-ils dit, et leur père leur lisait souvent des histoires classiques telles que le Seigneur des anneaux ou l'île au trésor. Un autre favori de la famille était un jeu d'apologétique appelé Friendly Defenders, et ils ont prié une dizaine du chapelet et lu une demi-heure de la Bible tous les soirs, ainsi que d'assister à la messe trois fois par semaine. Les deux semblent avoir été appelés à un âge précoce. Vers l'âge de 10 ou 11 ans,

Sœur Lucia Marie a commencé à faire part aux autres de son désir de devenir religieuse un jour. Elle a d'abord rendu visite à son ordre religieux, les religieuses dominicaines du Sommet à Newark, New Jersey, alors qu'elle rendait visite à sa famille à proximité. On lui a conseillé d'obtenir d'abord un diplôme universitaire. Pendant ses études à l'Université de l'Indiana-Université Purdue de Fort Wayne, elle est restée en contact avec la communauté, leur faisant des visites occasionnelles et recevant des directives spirituelles du Père Terrence pour régler ses questions, ses doutes et ses confirmations sur son appel. Son frère étudie pour la prêtrise au séminaire Mount St. Mary. Les groupes de frères et sœurs comme les Coonans, les Eichman et les Langford ont des systèmes familiaux enracinés dans une vie catholique cohérente. Ceux qui étaient les plus jeunes de leur famille disent que leur discernement de leur vocation a été inspiré, dans une certaine mesure, par le frère qui est entré avant eux. David a noté: «Dieu appelle celui qu’il appelle, et il est plus facile de répondre à l’appel de Dieu lorsque vous avez une famille qui vous soutient».

 

 

 pour petit frère, clear Creek. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

75 e anniversaire de la libération complète de Leningrad du blocus.

la situation redevient normale... enfin, une bonne nouvelle, on va retrouver nos petits russes ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

 

requiescat in pace

+

 

funérailles Samedi 30 Janvier .

 

 

Mgr Juan del Río Martín, archevêque d'Espagne Castrense et président de la Commission épiscopale pour les communications sociales, est décédé aujourd'hui vers 11h00 (heure locale) à l'hôpital central de défense de Gómez Ulla, en raison des maladies causées par le coronavirus.

L' archidiocèse de Castrense  rapporte que Mgr Juan del Río, 73 ans, a été admis à l'hôpital jeudi dernier et «depuis lors, son état s'est aggravé jusqu'à l'issue fatale survenue aujourd'hui. Les soins et le professionnalisme du personnel de santé n'ont pas réussi à empêcher la mort du prélat ».

«Les aumôniers militaires, les équipes gouvernementales de l'archidiocèse et du séminaire 'San Juan Pablo II', les séminaristes et le personnel de la Curie rejoignent la famille dans ces moments de douleur et élèvent leurs prières pour le repos éternel de celui qui était votre pasteur », ajoute la note.

Mgr Juan del Río Martín est né à Ayamonte (Huelva), le 14 octobre 1947. Il a étudié le baccalauréat à l'Institut du travail de sa ville natale et la philosophie et la théologie au Séminaire métropolitain et au Centre d'études théologiques de Séville (1973). Diplômé de l'Université sociale de Grenade (1975), il était licencié, diplômé et docteur en théologie de l'Université grégorienne de Rome (1979-1984).

Il a été ordonné prêtre le 2 février 1974 à Pilas (Séville), il a occupé, entre autres, les fonctions suivantes.

Il a occupé, entre autres, les fonctions suivantes: Formateur et professeur du Petit Séminaire de Pilas (1974-79), curé de Sainte-Marie la Mayor de Pilas (1976-79), vice-recteur du Grand Séminaire métropolitain de Séville ( 1984-87), professeur de théologie au Centre d'études théologiques de Séville et directeur spirituel de l'Hermandad de los Estudiantes (1984-2000).

Il a également été professeur de religion à l'Institut du Baccalauréat "Ramón Carande" de Séville (1984-87), curé de Nuestra Señora de Valme et bienheureux Marcelo Spínola de Dos Hermanas (1987). Délégué diocésain de la pastorale universitaire (1987-2000). Directeur du service d'assistance religieuse de l'Université de Séville et directeur du bureau d'information des évêques du sud de l'Espagne (1988-2000).

Il a été nommé évêque d'Asidonia-Jerez le 29 juin 2000 et a reçu la consécration épiscopale le 23 septembre de la même année.

Le 30 juin 2008, il a été nommé archevêque Castrense d'Espagne, archevêché dont il a pris ses fonctions le 27 septembre de cette année.

Le 22 avril 2009, il a été nommé membre du Comité exécutif de la Conférence épiscopale espagnole (CEE) et le 1er juin 2009 du Conseil central des Ordinaires militaires.

Selon le gouvernement espagnol, au 27 janvier, plus de 2,6 millions de cas de COVID-19 avaient été confirmés dans le pays.

L'université américaine spécialisée en médecine Johns Hopkins estime que plus de 57 mille personnes sont mortes du COVID-19 en Espagne.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Janvier 2021

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 28 Janvier 2021

 

 

 

J'embrasse la main de votre providence, je me donne entièrement à vos projets. Oh Père céleste, faites de moi ce que vous voulez. 

Vous aimez me conduire de manière merveilleuse, Seigneur. Voici votre serviteur!

 Envoyez-moi où vous voulez!

 Je me jette comme un enfant dans vos bras, prenez-moi. 

Si vous voulez me guider sur les chemins de la fatigue, de la souffrance et de l'oppression, je vous remercie beaucoup. Je crois qu'en marchant de cette façon, je ne me perdrai pas facilement, car c'est ainsi que mon Rédempteur Jésus-Christ a marché.

 Accordez-moi, ô Seigneur, qu'en me renonçant de plus en plus, je puisse vous aimer de plus en plus. 

Donnez-moi force et courage pour que par l'exaltation de votre  nom et par l'expansion de votre Église, je ne me laisse plier par aucun obstacle et ne me laisse jamais déprimer par les difficultés qui peuvent surgir; mais soyez rempli de votre Esprit et pouvez le transporter partout.

 

 Il est de notre devoir d'aller là où nous pouvons gagner plus pour Dieu, là où nous pouvons sauver plus d'âmes, c'est-à-dire dans ces endroits où abondent l'athéisme, la tiédeur, l'immoralité et l'apostasie. Nous devons pénétrer partout où quelque chose peut être gagné pour le Christ et l'Église. 

Si une porte se ferme, ouvrons une autre pour que la lumière puisse entrer.

Oh, bien-aimée Sainte Église de Dieu, véritable Royaume du Christ sur terre! Si je vous oublie, laissez ma main droite geler, laissez ma langue coller au palais si je ne me souviens pas de vous, si je ne vous apprécie pas, ma Mère bien-aimée, plus que toutes mes joies!

 

 Que cette exclamation soit le cri incessant de mon cœur!

Si je peux vous le demander, Seigneur, accordez-moi que dans Votre Église je puisse être comme un simple tissu qui, lorsqu'il s'use, est jeté quelque part dans un coin sombre. 

Puissé-je être utilisé et dépensé de la même manière, tant qu'un petit coin de Votre Eglise est propre, tant que  Votre  Maison est un peu plus ordonnée et éclairée.

Accordez-moi que je puisse être méprisé, utilisé et dépensé si de cette manière votre Gloire grandit et se répand, si de cette manière je peux contribuer à la croissance de votre Église. 

Accordez-moi de pouvoir travailler et souffrir pour Vous, votre Sainte Eglise et sa Tête visible, le Saint-Père. 

Accordez-nous, ô Seigneur, la grâce de nous voir dominés par cette pensée: porter les fardeaux, les épreuves et les tribulations de l'Église; n'attendez rien de ce monde; ne cherchez ni ne vous attendez à aucun gain personnel. Au contraire, notre vie est consacrée à Dieu et à l'Église et se consume dans ses fardeaux et ses tribulations, sans craindre les obstacles créés par le monde et ses pouvoirs, et ne devient pas une vie insensée mais une vie qui agissent courageusement et se bat pour l'Église là où le besoin le plus pressant est pressant, c'est-à-dire là où l'autorité civile persécute l'Église, là où la vie religieuse, les sociétés et les institutions ecclésiales sont entravées. 

Pouvons-nous craindre une seule chose: mourir sans avoir souffert, travaillé dur ou gagné quelque chose pour l'Église, le salut des âmes et la plus grande Gloire de Dieu. Que nos pensées et nos désirs aient toujours ce but: porter le Christ et son Esprit partout et en toutes choses, et partout glorifier le nom de l'Église!

Je Vous remercie, Seigneur, de m'accorder ces sentiments extraordinaires envers l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie. Qu'il est doux de tomber à ses pieds et de me plonger dans la prière!

Imprégnée des sentiments les plus doux, mon âme s'estompe et mon corps est inondé d'un tremblement merveilleux, incompréhensible, inexprimable. C'est comme le sentiment que j'ai lorsque je presse Votre Sainte Croix contre mon cœur.

 

Beso la mano de Tu providencia, me entrego enteramente a tus planes. Oh Padre Celestial, haz de mí lo que quieras. Te agrada conducirme por maravillosos caminos, Señor. ¡He aquí tu siervo! ¡Envíame donde quieras! Me lanzo como un niño en tus brazos, llévame. Si quieres guiarme por los caminos de las fatigas, sufrimientos y opresiones, yo te lo agradezco mucho. Creo que andando por este camino no me perderé fácilmente, porque éste es el camino por el cual anduvo mi Redentor Jesucristo. Concédeme, oh Señor, que renunciando más y más a mí mismo, pueda amarte a Ti más y más. Dame fuerza y coraje a fin de que por la exaltación de tu nombre y por la expansión de tu Iglesia, yo no me deje doblar por ningún impedimento y no me deje abatir nunca por las dificultades que puedan surgir; sino que esté lleno de tu Espíritu y pueda llevarlo a todas partes.
Es nuestro deber ir donde podamos ganar más para Dios, donde podamos salvar más almas, es decir, a aquellos lugares donde abunden el ateísmo, la tibieza, la inmoralidad y la apostasía. Necesitamos penetrar dondequiera que algo pueda ser ganado para Cristo y la Iglesia. Si una puerta se cierra, abramos otra, de manera que pueda entrar la luz.
¡Oh, amadísima Iglesia Santa de Dios, verdadero Reino de Cristo en la tierra! ¡Si me olvido de ti que se me paralice la mano derecha, que se me pegue la lengua al paladar si no te recuerdo, si no te estimo, mi amadísima Madre, más que a todas mis alegrías! ¡Que esta exclamación sea el grito incesante de mi corazón! Si puedo pedírtelo, concédeme Señor que en Tu Iglesia yo sea como un simple trapo que, cuando se gasta, es lanzado a algún lugar en un rincón oscuro. Que yo sea usado y gastado de la misma forma, con tal que un pequeño rincón de Tu Iglesia quede limpio, con tal de que Tu Casa esté un poco más ordenada e iluminada. Concédeme que yo sea despreciado, usado y gastado si así Tu Gloria crece y se propaga, si así yo puedo colaborar al crecimiento de Tu Iglesia. Concédeme que yo sea capaz de trabajar y sufrir por Ti, Tu Santa Iglesia y su Cabeza visible, el Santo Padre.
Concédenos, oh Señor, la gracia de vernos dominados por este pensamiento: soportar las cargas, pruebas y tribulaciones de la Iglesia; no esperar nada de este mundo; no buscar ni esperar ninguna ganancia personal; sino que nuestra vida se consagre a Dios y a la Iglesia y se consuma en las cargas y tribulaciones de la misma, sin temer a los obstáculos creados por el mundo y sus poderes, y no se transforme en una vida necia sino en una vida que nos lleve valientemente a la acción y a la pelea por la Iglesia dondequiera que urja la mayor necesidad, o sea, donde la autoridad civil persiga a la Iglesia, donde la vida religiosa, las sociedades y las instituciones eclesiales se vean obstaculizadas.
Que temamos sólo una cosa: morir sin haber sufrido o trabajado duramente o ganado algo para la Iglesia, la salvación de las almas y la mayor Gloria de Dios. Que nuestros pensamientos y deseos tengan siempre esta meta: ¡Llevar a Cristo y a Su Espíritu a todas partes y en todas las cosas, y glorificar por doquier el nombre de la Iglesia!
Te agradezco, oh Señor, por haberme concedido estos extraordinarios sentimientos hacia la Inmaculada Concepción de la Bienaventurada Virgen María. ¡Cuán dulce es caer a sus pies y sumergirme en la oración! Impregnada por los más dulces sentimientos, mi alma desvanece, y mi cuerpo es inundado por un temblor maravilloso, incomprensible, inexpresable. Es como el sentimiento que tengo cuando aprieto Tu Santa Cruz contra mi corazón.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 27 Janvier 2021

 

 

 

 

 

"Je ne fais plus la soutane!!"

quelle misère... ! Bonne et sainte année Bonne maman .. !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0