Publié le 19 Août 2021

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 17 Août 2021

 

 

 

photo petit placide 

 

sous la présidence du Cardinal Sarah.

 

Merci à ceux qui ont prié pour moi. 

Eglise pleine à craquer, rencontres très sympathiques, très édifiantes, bonnes vacances en Vendée. 

j'ai eu hier mon cadeau d'Espagne pour le 15 Août ...! trop content. Félicitations à Pedro , grand-papa dans la nuit du 15 Août... 

pour sa petite fille 

Ce fut particulièrement très dur, on a le vertige quand c'est comme ça, on a gardé la foi, on est encore en vie , c'est l'essentiel ... 

mais on  essayera d'oublier tout le reste.  par notre  lien familial, le père Abbé ne peut que me protéger surtout dans une telle circonstance..

Merci au père abbé pour son message réconfortant .

il y a 9 ans déjà anniversaire d'ordination de notre prieur...

Philippe ,

en union de prières . j'offre tout pour nos novices. 

ps. pour répondre à un commentaire, non ce n'est pas moi qui envoie les sermons du père abbé au blog beige, ça doit être encore quelqu'un de très intelligent, les oblats de l'abbaye ne l'ont jamais fait. on est vacciné ! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 17 Août 2021

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 17 Août 2021

 

🙏 état grave. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 17 Août 2021

 

" Le messager ailé du jour 

Chante la lumière qui s'approche,

Le Christ vient réveiller nos âmes

Et les appeler à la vie.. "

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Août 2021

 

 pour ceux qui m'ont aidé à y voir clair ...(ils se reconnaîtront ) merci , en union de prières. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 16 Août 2021

 

 

felicidades a Pedro,

un abuello feliz !  ... Vega nacida el 15  Août 2021 - . spain. 

philippe 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 16 Août 2021

 

 

La liturgie d'aujourd'hui met aussi sous nos yeux une autre femme forte pour notre contemplation. Au cours des deux dernières semaines, nous avons réfléchi à Abigail, épouse de David et de la reine Esther.

Aujourd'hui, nous nous tournons vers Judith.

Comme dans le cas d'Esther, c'était toute la nation juive qui était en danger d'extermination. Nabuchonosor, roi d'Assyrie, s'exalte au point de non seulement ordonner que toutes les terres se soumettent à sa domination, mais aussi qu'elles renoncent à leurs dieux et rendent à lui seul les honneurs divins. Il envoie son général Holopherne assujettir tous les peuples voisins. L'une après l'autre, elles tombent entre ses mains, et les Juifs restent seuls refusant de se soumettre. Holopherne met le siège devant la ville de Béthulie, qui est la porte d'entrée de Jérusalem. S'il tombe, Jérusalem sera entre ses mains. Le peuple résiste, mais avec la prolongation du siège, il est tourmenté par la faim et la soif.

Dans leur angoisse, sous la conduite du grand prêtre Ozias, ils concluent ce qu'ils pensent être une bonne affaire avec Dieu : venez à notre secours dans les cinq jours, ou bien nous nous rendrons à l'ennemi. Il s'agissait essentiellement de mettre Dieu à l'épreuve.

Lorsque Judith apprend cela, elle convoque les anciens de la ville. Après les avoir réprimandés pour leur sottise, elle s'humilie dans un sac et de la cendre et prie longuement devant le Seigneur.

C'est dans la prière qu'elle reçoit l'inspiration d'aller à Holopherne. Homme impur qu'il est, sa beauté le frappe et l'amène à s'exposer sottement à son pouvoir.

Judith le décapite dans son sommeil ivre et les Juifs remportent la victoire sur les armées abasourdies et sans tête de leurs ennemis. Les grandes vertus de Judith sont la pureté et le courage.

Le texte sacré prend soin de nous informer qu'après la mort de son mari, elle ne s'est pas remariée et qu'elle passait ses journées dans la prière et le jeûne. Lorsqu'elle se rend à Holopherne, elle sait très bien qu'elle expose sa vie. Mais cela ne la décourage pas. La chasteté l'a rendue forte et Dieu agit à travers elle.

Mais l'histoire contient également une leçon très importante sur l'endurance de la patience. Écoutez comment elle admoneste les anciens qui avaient décidé d'abandonner si Dieu ne leur venait pas en aide avant un certain jour : Quel est ce mot par lequel Ozias a consenti à céder la ville aux Assyriens, si dans les cinq jours il ne nous vient aucun secours ? Et qui êtes-vous qui tentez le Seigneur ?

Ce n'est pas un mot qui peut attirer la miséricorde, mais plutôt qui peut attiser la colère et attiser l'indignation. Tu as fixé un temps pour la miséricorde du Seigneur, et tu lui as fixé un jour, selon ton bon plaisir.

Mais tant que le Seigneur est patient, soyons repentants… et avec beaucoup de larmes demandons pardon… que selon sa volonté il nous témoignera sa miséricorde : que comme notre cœur est troublé par leur orgueil, ainsi aussi nous nous glorifiions dans notre humilité… Attendons humblement sa consolation.

… Rappelez-vous comment nos pères et tous ceux qui ont plu à Dieu, ont traversé de nombreuses tribulations, restant fidèles… donc ne nous vengeons pas. , avec lesquels comme des serviteurs nous sommes châtiés, sont arrivés pour notre amendement, et non pour notre destruction. (Judith 8)

En cela, Judith est un modèle pour tous ceux qui se retrouvent dans des situations désespérées pour lesquelles il semble n'y avoir aucune issue.

Quand tout semble perdu, il ne faut jamais abandonner.

Si Judith réprimande les anciens pour avoir agi sans Dieu, elle ne reste cependant pas elle-même inactive. Comme Esther, elle prie et jeûne, mais ensuite elle agit. La leçon ici est que ce n'est que dans la prière et la pénitence que la vraie solution à nos problèmes sera trouvée. Aucun effort humain ne peut à lui seul fournir des réponses vraies et durables. Dieu est à l'œuvre dans l'histoire, mais pour libérer sa puissance, il cherche des âmes qui le laissent agir à travers elles.

Et c'est précisément pourquoi, en cette ère moderne, il a envoyé Marie, encore et encore, pour nous avertir d'un désastre imminent, pour nous rappeler à la repentance et mettre notre confiance dans le Seigneur.

Je n'ai pas besoin de vous rappeler, mes chers Amis, tous les maux qui nous entourent, les terribles dangers qui menacent d'immerger notre monde, et plus sérieusement la menace réelle de la damnation éternelle pour ceux qui ne cherchent pas Dieu.

Je n'ai pas non plus besoin de rappeler que, comme les Juifs du temps de Judith, nous méritons tout ce que nous obtenons. Au contraire, nous n'obtenons rien de ce que nous méritons vraiment.

La miséricorde de Dieu est à l'œuvre au milieu de ces épreuves, et elle veut remporter une victoire éclatante à travers une femme à la fois chaste et forte. C'est vers cette femme, vers Marie Immaculée que nous nous tournons en ce jour. Les ressources humaines ne servent à rien.

Seule la grâce divine peut nous sauver, et c'est par Marie que nous l'obtiendrons. Et c'est pourquoi, à la fin de la messe d'aujourd'hui, nous chanterons sa litanie et nous nous consacrerons à elle. A Fatima, elle nous a assuré que Son Cœur Immaculé triompherait. Ne nous impatientons pas ; ne mettons pas Dieu à l'épreuve ; humilions-nous.

Vous les hommes, sachez que la victoire passera par une femme. Vous les femmes, efforcez-vous d'être aussi Marie que possible. Le charme est trompeur et la beauté est éphémère ; la femme qui craint le Seigneur doit être louée (Proverbes 31:30).

Et attendons tous avec impatience ce jour heureux où, après la bataille, nous chanterons la louange de Marie Immaculée : Le Seigneur t'a béni par sa puissance, parce que par toi il a anéanti nos ennemis. Tu es bénie, ô fille, par le Seigneur le Dieu très-haut, au-dessus de toutes les femmes sur la terre. Béni soit le Seigneur qui a fait le ciel et la terre, parce qu'il a tellement magnifié ton nom aujourd'hui, que ta louange ne s'éloignera pas de la bouche des hommes qui se souviendront éternellement de la puissance du Seigneur, car tu n'as pas épargné ta vie, à cause de la détresse et de la tribulation de ton peuple, mais tu as empêché notre ruine en présence de notre Dieu. (Judith 13)

notre Dame priory

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 16 Août 2021

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 16 Août 2021

 

 

 

 

un beau prénom ! 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0