Publié le 7 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 6 Novembre 2020

 

 

 

 

 

 

De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.

Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.

Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?

Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.

Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.

A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.

Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.

Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.

Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis.

 

 Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 6 Novembre 2020

 

 

 

 

 

ça me dit quelque chose ! il va se taper une raclette, quelle misère.. 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 6 Novembre 2020

 

«Que Dieu vous pardonne comme je vous pardonne».

 

 

L'Archidiocèse de Barcelone célébrera le 7 novembre la béatification du jeune Joan Roig Diggle, né à Barcelone (Espagne) et martyrisé pour sa foi le 12 septembre 1936.

 

Le 11 septembre 1936, un peloton d'hommes de la FAI, une organisation anarchiste radicale, est allé chercher Joan Roig chez lui. Il a consommé le Saint Sacrement qu'il a gardé et a dit au revoir à sa mère en anglais en disant «Dieu est avec moi» (Dieu est avec moi). À l'aube du 12 septembre, il a été abattu. Ils ont tiré 5 coups au cœur et un coup de grâce à l'arrière de la tête.

Selon ce dont ils avaient besoin de l'archidiocèse de Barcelone, Juan Roig était un leader né qui à cette époque devait être éliminé "à tout prix".

Un de ses biographes a dit que "la seule raison pour laquelle ils l'ont tué était parce qu'il était catholique", et "il est mort parce qu'il n'avait pas peur de défendre le Christ".

​​​​​​​​​​​​

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

 

Une grande grâce reçue.

Carlos Eduardo, un enfant de 2 ans et 7 mois, avec une lésion cérébrale. Ne rampait même pas. En traitement à São Paulo (Brésil).
Jeudi 22 octobre 2020, ses parents l'ont emmené à l'autel de Carlo, où il ya la relique du bienheureux. L'enfant a spontanément embrassé l'emballage.

Vendredi soir, la surprise: l'enfant s'est mis à ramper!

 

Tout cela s'est intensifié car le 15 octobre dernier, quelques jours après sa béatification, Beato Carlo aurait accompli son deuxième miracle, également à Campo Grande.

Une famille de la capitale affirme qu'après avoir visité l'autel avec la relique de Carlo, le fils de deux ans, Carlos Eduardo, sept ans, blessé au cerveau et bougeant avec une extrême difficulté, a commencé à ramper d'une manière qu'il n'avait jamais fait auparavant. avant.

"L'enfant a spontanément embrassé l'emballage (de la relique).  l'enfant a commencé à ramper! Prions Carlo pour demander le prompt rétablissement de Carlos Eduardo!", A déclaré l'Instagram officiel de Parroquia São Sebastião, dont La chapelle Notre-Dame en fait partie.

La famille de Carlos Eduardo n'a pas voulu donner d'interview, mais dans un deuxième post Instagram de la paroisse, il était possible de voir l'enfant ramper dans la maison des parents. -

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

 

 

 

" L'enrôlement fait, le soldat équipé, il n'y a plus qu'à militer sous l'étendard du vrai roi le Seigneur Jésus-Christ." 

dom Delatte

règle de Saint Benoît . 

masque obligatoire. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

 

 

Des clous "liés à la crucifixion de Jésus-Christ" trouvés avec un os ancien incrusté à l'intérieur
Les clous auraient été trouvés à Jérusalem, dans une grotte funéraire du Ier siècle qui serait le lieu de repos de Caïphe, le prêtre juif qui a envoyé Jésus à la mort dans la Bible

La partie la plus pertinente de la découverte est l'analyse chimique effectuée par les clous, à travers laquelle Shimron a pu identifier de minces éclats de bois à l'intérieur : «Il est bien conservé et entièrement pétrifié [...] le bois est donc ancien et n'est pas un fixation occasionnelle ou artificielle dans les ongles », a précisé le chercheur. Mais pas seulement cela: des fragments d'os microscopiques ont également été trouvés à l'intérieur des ongles: " Je pense que la preuve scientifique que les clous ont été utilisés pour crucifier quelqu'un est vraiment solide", a-t- il déclaré. La présence des clous dans la tombe est une preuve supplémentaire:à l'époque, en effet, les clous utilisés dans les crucifixions étaient conservés car on croyait qu'ils avaient d'importantes propriétés curatives et étaient donc conservés comme amulettes . Le directeur Jacobovici soutient que les clous ont peut-être été préservés par un Caïphe repentant .

De toute évidence, Shimron n'est pas venu déclarer officiellement que ce sont les clous avec lesquels Jésus a été crucifié, mais il existe des preuves scientifiques suffisantes pour poursuivre l'enquête. Ce qui est certain, c'est que ces clous ont crucifié quelqu'un. 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Novembre 2020

 

priez pour nous. 

+

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Novembre 2020

photo petit placide.

 

 pour mon petit novice, quel boulot ! 

' In sanctitate et justitia coram ipso, omnibus diebus nostris... "  ..

ad benedictus...

jusqu'au dernier té.. !  c'est long l'exil. parfois on craque quand même, mais bon. quand on aime,  le tout c'est d'y croire..! peut-être rien que pour ça qu'on est encore en vie, qui sait, pour un petit novice. A la cordée de la Ste Vierge, quelle confiance ne peut-on pas avoir. Chaque matin s'agripper de toutes ses forces à ce qu'on a de plus cher. Alors tous les jours, c'est une progression de plus vers le ciel, vers les hauts sommets enneigés "où nous nous rassasierons des biens de sa maison.. " 

 

Il nous faut courir et faire maintenant

ce qui nous profitera pour l'éternité. " 

règle de St Benoît.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 3 Novembre 2020

 

dom Léon Roy

dom. François Henry

dom. J.Michel Barais

dom. Yves Chauveau

dom Antoine Forgeot

frère Clément Pitard 

dom Francois de Feydeau

dom Alban de Breuverie 

 

* moines que j'ai particulièrement connus et aimés . 

 

 

tous nos moines défunts

priez pour nous. 

 

requiescant in pace.

+

 

 

A summo caelo egressio ejus et occursus ejus usque ad summum ejus.

   D'un extrémité du ciel il sort, et sa course le mène à l'autre extrémité: (Ps. 18,7) 

   La création tout entière n'est qu'un épisode dans l'éternelle Vie de Dieu. C'est au sein du Père que toutes choses ont pris leur source: c'est de là que le Fils de Dieu est né " Premier né avant toute créature".

   C'est vers Dieu que retournent toutes choses,  et c'est au sein du Père comme au lieu de l'éternel repos, que le Fils de Dieu conduit toutes les âmes trempées de son Sang, nourries de lui, marquées de sa ressemblance. 

  Alors , d'après nos conceptions, commencera une nouvelle et dernière vie du Seigneur qui clôturera toutes les autres. 

   L'Eternité recommencera, dans ce calme infini qui a précédé la création, avec cette différence toutefois qu'au sein de Dieu, buvant aux mêmes sources de l'éternelle félicité, le Fils de Dieu aura donné place à sa Mère, place à ses Saints, place à nous-mêmes..

   Ainsi l'heure viendra où moi qui écris ces lignes, moi qui lis ces lignes en tremblant, je serai pour l'éternité avec Notre Seigneur Jésus-Christ, dans le Sanctuaire incréé et vivant de notre Père céleste.  

   Ne regardons pas, non ne regardons pas! Notre coeur cesserait de battre, et notre vie s'éteindrait penchée sur l'abîme.... 

dom Delatte. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0