Publié le 21 Mars 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

 

 

 

 

 

19 Août 1961 Riccione Italie

+ 2 Mai 1984

 

Le processus de béatification, en fait, serait proche d'un tournant

priez pour nous . !

 

Sandra Sabattini pourrait devenir la première petite amie sainte dans l'histoire de l'Église catholique.

 

 

 

L'histoire est la suivante : Vitali, qui était conseillère aux services sociaux en 2007, découvre qu'elle a un cancer de l'intestin. L'opération d'urgence, étant donné l'état de la maladie, ne semble pas avoir beaucoup contribué au rétablissement. Le bras droit de Don Oreste Benzi a rappelé "....ce qu'un des chirurgiens qui avait opéré ma femme immédiatement après l'opération a dit : ne commencez pas maintenant à visiter les hôpitaux à la recherche d'un remède, il vaut mieux que Stefano dépense sereinement ce qui reste à vivre", comme nous l'avons lu dans Il Resto del Carlino. Les espoirs de survie de Vitali étaient minimes.

Don Oreste Benzi a donc demandé l'intercession de Sandra Sabattini, une jeune fille renversée par une voiture à Igea Marina et morte après être entrée dans le coma en 1984, pour laquelle une cause de béatification était déjà en cours depuis 2006, soutenue par une soixantaine de témoins et par Don Benzi lui-même. La "petite amie sainte", telle qu'elle a été définie, faisait partie de la Communauté "Jean XXIII". Le rêve de la jeune femme était d'aller en Afrique pour devenir médecin missionnaire. Membre de la Faculté de médecine, Sandra était une catholique fervente depuis son enfance. A l'âge de douze ans, elle a été "surprise" d'écrire des réflexions spirituelles et a consacré sa jeunesse à s'occuper et à soutenir les pauvres, les handicapés et les toxicomanes. Mais Sandra, la "sainte de la vie quotidienne", était une petite amie. Et ceci, dans l'histoire des saints et des bienheureux reconnus par l'Église catholique, représenterait un unicité absolue.

"Je prie et je prie aussi Sandra pour que cela aide Stefano à vaincre la maladie", avait dit Don Benzi à plusieurs reprises au Pape Jean. Des mots qui sont maintenant portés à l'attention du Vatican. Alberto Ravaioli, ancien maire de Rimini et chef du département d'oncologie de la même municipalité, a admis que le rétablissement soudain de ce qui allait devenir le président de la province était inexplicable. Sandra Sabattini, si la Congrégation pour les Causes des Saints évaluait positivement ces faits, pourrait devenir la première "sainte petite amie" du catholicisme.

aux intentions de la banquise et de Xaiev , et des miennes évidement. pour tous nos malades.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

L'Église catholique a fait un pas de plus vers la canonisation de la costaricaine Maria Isabel Acuña Arias, populairement connue sous le nom de Marisa, lundi.

La déclaration de la petite Marisella comme "servante de Dieu" est l'acceptation par l'Église de la consultation qui avait été présentée à la Congrégation pour la Cause des Saints en février, condition préalable à la béatification.

"Le processus préalable à l'initiation d'une cause de béatification et de canonisation est caractérisé par de multiples investigations et évaluations de la vie et des œuvres du candidat, de sa réputation de sainteté au moment de la mort et de la manière particulière dont il a été maintenu au fil du temps dans la conscience du Peuple de Dieu.

"Ces aspects sont remplis dans ce cas ", a expliqué le Père Alejandro Jiménez Ramírez, Vicaire judiciaire, qui a été nommé par l'Archevêque métropolitain comme postulateur de la cause.

María Isabel Acuña, résidente de Heredia, est décédée le 15 août 1954, à l'âge de 13 ans, d'une tumeur au cerveau. Son amour pour son prochain et son dévouement envers les nécessiteux ont rapidement fait d'elle une image d'aide pour ceux qui la connaissaient.

Dans le cimetière d'Heredia, où repose sa dépouille, il est courant de voir un grand nombre de fidèles porteurs de pétitions et de remerciements. Plusieurs faveurs lui sont attribuées, ce qui a conduit l'Archevêque à accepter et à promouvoir la possibilité d'une éventuelle béatification.

"J'ai voulu profiter de la visite à cette Congrégation pour la Cause des Saints et m'interroger sur les possibilités qu'aurait le début d'un processus d'investigation pour la canonisation de Marisa.

"Je pense que cette première étape signifie beaucoup, c'est une première approche d'un fait qui pourrait remplir de joie les Costariciens ", a dit Monseigneur Quirós en février.

Pour y arriver, l'Église devait d'abord écouter ceux qui connaissaient la jeune Marisa et prouver, par des témoignages, sa sainteté.

Ce processus a commencé il y a près de 50 ans avec Monseigneur Rubén Odio, le premier à entendre la demande des fidèles et à reconnaître l'influence de son œuvre.

"Le rapprochement du peuple avec l'Église dans cette affaire dure depuis 50 ans, Monseigneur Rubén Odio a été le premier à promouvoir son cas, mais dans les années suivantes le processus n'a pas avancé, c'est jusqu'à présent que Monseigneur José Rafael Quirós l'a repris et l'a promu à nouveau", a expliqué le Père Alejandro Jiménez, qui a suivi l'affaire de près.

Si le processus progresse, la dernière exigence sera la vérification scientifique (par un groupe d'experts) d'un miracle, qui est la preuve finale de la sainteté d'une personne. Pour la canonisation, qui est la reconnaissance universelle de la sainteté par l'Église, il est nécessaire de présenter et de prouver deux autres miracles.

Sœur Maria Romero, déclarée Bienheureuse en 2002 par le Pape Jean-Paul II, a obtenu deux de ses miracles au Costa Rica, grâce aux guérisons de Floribeth Mora et de la petite Maria Isabel Quirós.

 

y a que des gens bien , faut pas croire !
 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

 

 

not all at once! No, but no kidding. ! non mais sans blagues! je sais bien c'est le printemps , mais quand même..

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Mars 2018

 

 

Mihail Petuhov

tout est blanc dehors, mais il est au chaud !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 20 Mars 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 20 Mars 2018

dans mon jardin ... pitipitipiti... allez Philipounet courage ! pas content, bidiou ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 20 Mars 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 20 Mars 2018

ils étaient là les pianistes, pas étonnant.. !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0