Publié le 12 Février 2018

 

Prix Mazda Pontoise -

Illia Ovcharenko - ukraine.

Prix "Festival d'Auvers sur Oise" - Engagement pour la saison 2019

Illia Ovcharenko - Ukraine

 

source

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Février 2018

 

 

 

'la gloire ? c'est une illusion ! '

 

il ne savait pas ce qui l'attendait chez Guignol ! le pauvre ..

très belle

 

vidéo  je ne la mets pas en lien elle part tout de suite !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Février 2018

 

 

il n'a rien à envier aux lyonnais ! sûrement quelqu'un de très sympa comme Ian, ..

Thank you for your comment! the first of all pianists on my blog ... !!!

 

very nice !

Russia en Angleterre ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 11 Février 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Février 2018

 

Une religieuse française, Sœur Bernadette Moriau, a été guérie d'une paralysie dont elle souffrait depuis de longues années. Après les constations médicales, Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, vient de reconnaître le caractère «prodigieux-miraculeux» de cette guérison.

le figaro

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 10 Février 2018

 

 

Ou bien encore, cet aveugle représente le genre humain, aveugle lui-même par la faute de son premier père qui lui a fait perdre la clarté de la céleste lumière, et l'a plongé dans les ténèbres de sa condamnation. Jéricho veut dire lune, et cet astre par ses décroissances mensuelles représente les défaillances continuelles de notre nature mortelle. C'est au moment où notre Créateur s'approche de Jéricho, que l'aveugle recouvre la lumière, parce qu'en effet le genre humain a recouvré la lumière qu'il avait perdue, lorsque la divinité s'est revêtue des infirmités de notre chair. Celui donc qui ne connaît pas la clarté de l'éternelle lumière est un aveugle.

S'il se contente de croire au Rédempteur, qui a dit: «Je suis la voie», ( Jn 11) il est assis le long du chemin, mais si à la foi s'ajoute la prière pour obtenir de voir la lumière éternelle, il demande l'aumône. Ceux qui marchent devant Jésus représentent la multitude des désirs de la chair, et l'agitation tumultueuse des vices qui, avant que Jésus entre dans notre coeur, dissipent toutes nos pensées, et viennent nous troubler jusque dans l'exercice de la prière.

Cet aveugle loin de se taire, criait beaucoup plus encore; ainsi, plus nous sommes accablés par l'agitation et le tumulte de nos pensées, plus devons-nous persévérer avec ferveur dans la prière. Lorsqu'en priant nous sommes obsédés de pensées étrangères, nous sentons jusqu'à un certain point que Jésus passe. Si au contraire nous nous appliquons fortement à la prière, Dieu s'arrête dans notre coeur, et nous rend la lumière que nous avions perdue.

Ou bien encore, l'action de passer est propre à l'humanité, celle de s'arrêter ne convient qu'à la divinité. Le Seigneur entendit en passant les cris de cet aveugle, et il s'arrêta pour lui rendre la vue, parce qu'en effet, c'est par son humanité qu'il a compâti avec miséricorde aux cris que nous poussons vers lui dans notre aveuglement, et c'est par la puissance de sa divinité qu'il a répandu en nous la lumière de sa grâce. Il lui demande tout d'abord ce qu'il veut, pour exciter notre coeur à prier, car il veut que nous lui demandions ce qu'il a prévu que nous demanderions et ce qu'il accorderait à nos prières.

st Grégoire le Grand

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 10 Février 2018

il pleure, le pauvre , la fumée de Satin la demi lune té !

! photo : Jan Lisiecki pianist.

Final concert with Auditorium-Orchestre national de Lyon and Maestro Krzysztof Urbański. 😢🎵

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Février 2018

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 10 Février 2018

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 8 Février 2018

Glorieuse sœur de saint Benoît, sainte Scholastique, vous qui avez généreusement échangé les joies du siècle et le luxe d'une condition brillante contre les austérités et les saintes tristesses de la pénitence, demandez pour nous à Dieu, que si nous n'avons pas, comme vous, le courage de renoncer au monde, et de nous enfermer dans un cloître, nous ayons au moins celui de ne pas nous attacher aux vanités, et de vivre chrétiennement dans la condition où il à plu au Seigneur de nous placer.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0