Publié le 21 Avril 2017

Résultat de recherche d'images pour "boite aux lettres"

 

[:malavita:1] aucune campagne publicitaire électorale ! génial,  ... pas de publicités mensongères .. hu hu hu . de toute façon à part les impôts elle est tout le temps  vide cte boîte. ah non les lettres du filleul . Vive le Roi !  Dimanche on ira à la messe je pense ! au moins ça c'est sûr avec le beau temps qu'ils annoncent . ça vaut bien une belle messe et un pik nic  dans le coin.  le reste bof, je suis allé sur le fc,  (le seul endroit où je m'autorise à aller, c'est bien il n'y a que des titres comme à la une de l'actualité. après aller ailleurs c'est péché, - intox, messages subliminaux, ça entrave la liberté de l'esprit ! .) - bon au départ c'est toujours compliqué, des réflexes à supprimer, après on est heureux on chasse les mauvaises habitudes quoi! , on se rend compte qu'on a pas besoin de ces trucs pour vivre libre surtout. 

rien que ça lire les commentaires politiques, ça m'a converti, c'est plus de mon âge;  allez on va dire les complies ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 20 Avril 2017

http://www.tate.org.uk/art/images/work/N/N04/N04888_10.jpg

 

"quand on pense que sa Résurrection est la résurrection de notre chair.. ! "

rp Bernard op +

l'émerveillement d'un contemplatif.. ça doit en faire des heures d'oraison et d'adoration. Maintenant il doit contempler tout ça là-haut. Il faut avoir une âme intérieure très haute  pour pousser un tel cri. C'est vrai pour nous , on passe tellement à côté de tout ça. ça nous parait tellement banal.

  " que chaque minute, m'emporte   plus loin dans la profondeur de votre mystère " ...

ste Elisabeth de la Trinité.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 20 Avril 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 20 Avril 2017

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, feu et nuit

 

Aucun texte alternatif disponible.

 

[:malavita:1]  on a l'impression d'être au couvent, dis-donc, pas de pravda pas de télé.. ! vaut mieux lire le père Bernard, c'est plus nourrissant.

" Qu'y a -t-il derrière tout ça? de la colère, des rancoeurs,  de la haine, du trouble rien d'autre. dis-toi que la vie est courte, va, cherche la paix intérieure, t'occupe plus du reste. Ca  fait partie de la sobriété, fuir tous ces trucs de malades où chacun a sa vérité. "traduire en actes la foi que nous proclamons. " c'est l'oraison du jour. Même seul on peut se faire plaisir, arriver à la vertu. Ranger sa maison, faire tous les jours un petit quelque chose de plus et le soir l'offrir au Seigneur. et le soir on est heureux. tranquillité de l'ordre en soi, et au dehors c'est la paix bénédictine. Le deuil qui t'a frappé et qui te frapperont encore, les fêtes liturgiques, etc..l'expérience te l'a montré,   n'attend rien des autres, que de tes vrais amis, et ils sont rares, c'est le lot de tout le monde, et le peu que tu as, ne les accapare pas; ne les fait pas prisonniers de tes affections,   attend tout du Ressuscité. bonne nouvelle vie dans le Christ. Il est vraiment Ressuscité. alleluia. 

Si tu as compris tout ça , t'as tout compris.  avec ma bénédiction fraternelle. + pax

"

les vacances de Pâques. depuis les Rameaux ça fait du bien. c'est le buis qui a dû chasser les démons ! doit y avoir quelque chose comme ça surtout celui-là . un coup du père Henry té !! mais jamais rien n'est gagné, à chaque jour suffit sa peine.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Résultat de recherche d'images pour "The Incredulity of Saint Thomas"

 

   Ce Christ capable de goûter encore à nos aliments quoiqu'il n'ait plus à s'en nourrir, ce n'est pas un fantôme, ce n'est pas non plus un pur esprit, c'est l'un de nous en chair et en os. C'est l'Homme composé de corps et d'âme.

   Avec Thomas, Jésus est encore plus démonstratif. Thomas n'était pas avec les autres disciples lors des premières apparitions quand revint Jésus. Les autres disciples lui dirent donc: " Nous avons vu le Seigneur . ' Mais Thomas leur dit :" Si je ne vois pas l'empreinte des clous dans ses mains, si je ne mets pas mon doigt à la place des clous et ma main dans son côté, je ne me rendrai pas. "

   Il en était là, quand une autre fois, tous étant réunis et Thomas avec eux, Jésus vint. Toutes portes étant cependant bien fermées, il se tint au milieu d'eux, là soudain, et il dit :  " Paix à vous. " Aussitôt, s'adressant à Thomas avec une sorte de grave condescendance, non peut-être sans une pointe de douce ironie, il lui dit :" Allons, donne ici ton doigt et vois mes mains . Donne ta main et mets-la dans mon côté. Puis que ce soit fini, ne soit plus incrédule . "

   Thomas, réduit, rendu, répliqua par ce beau mot où s'exprime toute la foi chrétienne, le mot qu'il fallait dire :" Mon Seigneur et mon Dieu . "

   Mais ce Seigneur est notre frère, et ce Dieu demeure incarné. Sa gloire est le triomphe  intégral de notre nature d'homme . Quand on pense que sa résurrection est la résurrection de notre chair !

Après cela, vous entendrez dire que le christianisme fait peu de cas de la chair! Cette chair, le Christ l'a transplantée jusque dans l'éternité.

   En outre, dans la même expérience, est assurée et attestée la pleine et entière domination de l'esprit sur la chair, ou de l'âme sur le corps. Jésus n'est pas un pur esprit, c'est sûr et certain,. Mais néanmoins, par son esprit, il prend sur nous, sur toutes personnes et sur toutes choses, . un empire immense .

   Il entre cette fois en toute vérité dans ce qu'il a toujours appelé son Règne. " Toute puissance m'a été donnée, disait-il en ce moment-là, toute puissance au ciel et sur terre. "  Et saint Paul écrit que ce nouvel Adam, chef de notre race est fait " esprit vivifiant. " Le fait est que ce Christ déploie ressuscité une force incommensurable pour commencer en ce monde et consommer en l'autre la victoire de l'esprit.

   Enfin, troisième chose que révèle et que réalise l'expérience de Jésus ressuscité, cette victoire de l'esprit  a lieu au sein même du Dieu-Esprit. " La vie éternelle dit formellement Jésus dans sa montée vers Dieu, c'est qu'ils te connaissent , toi le seul vrai Dieu et celui que tu leur as envoyé. Qu'ils deviennent un comme nous sommes un. Moi en eux et toi en moi afin qu'ils soient consommés en nous. "

   Voilà ce que dit Jésus. Et voilà ce que nous signifie sa Résurrection: elle nous emporte vers la vue de Dieu, elle veut nous ramasser tous dans la vie avec Dieu.

C'est là, sans contredit, le plus haut point de notre espérance. Il est inscrit d'une manière fulgurante dans la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

   Ecoutez là-dessus saint Paul : ' Si le Christ n'est pas ressuscité, notre foi est vaine, notre espérance n'a plus d'objet.. Mais non, fait-il. Il est bien ressuscité des morts, ce Christ, premier-né d'entre les morts.. Et de même qu'en Adam tout le monde meurt, dans le Christ pareillement tout le monde revivra. Chacun à son rang toutefois. Le Christ comme premier-né. Tous les siens ensuite, lors de son dernier avènement. Puis, ce sera l'achèvement de tout, lorsqu'il remettra le règne à Dieu, et que finalement Dieu sera tout en tous . "  

   Comme nous voyons déjà ce Christ extasié dans la vision de Dieu, ainsi nous comprenons ce que nous espérons nous-mêmes. Et, de cette espérance divine , aucun autre attrait ne peut nous détourner, aucune misère en ce monde ne peut nous faire désespérer.

 

Fr R. Bernard . O.P.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Résultat de recherche d'images pour "закат"

    Pourtant, ce n'est pas tout, ce n'est même pas le principal. J'aimerais bien savoir un peu ce qui m'attend dans cet Au-delà où ma Voie me conduit .

 

   Jésus, avant de mourir, nous a dit et enseigné que de grands biens nous sont réservé, que tout un royaume nous est préparé depuis que le monde est monde .  A l'heure même de son dernier souper avec nous, il parlait encore du festin de l'éternité. Dieu même nous y sert et nous donne tout à souhait: il s'y fait notre nourriture impérissable, et la suprême béatitude c'est évidemment de Le voir et de vivre en Lui.

   C'est cela qui est l'objet de notre espérance et Jésus nous l'a révélé. Nous ne pouvons plus dire que nous ignorons ce que nous attendons. Mais, si en plus de nous le dire Jésus daignait aussi nous le montrer ou du moins nous le laisser entrevoir, en vérité nous serions bien contents.

   C'est justement ce qu'il fait aussi dans sa Résurrection. Toute cette vie éternelle qui nous a été révélée par Lui , nous pouvons dire que nous l'apercevons qui s'est réalisée en Lui. Et, c'est en ce sens-là  qu'il peut affirmer dans toute la force des termes :" Je suis la Résurrection et la Vie... Véritablement, je suis la Vie . "

   A ce point de vue il nous apparait comme Celui en qui se sont vérifiées toutes les béatitudes , et notamment la béatitude d'être avec Dieu et de voir Dieu.

Il est manifestement l'Homme qui s'en est retourné vers Dieu, l'Homme qui se trouve pleinement récompensé de tout ce qu'il a fait pour Dieu et pour ses frères, l'Homme qui est béatifié en Dieu.  Cette béatitude, je sais que le Christ l'avait déjà durant sa vie mortelle, mais il la refoulait au fond de sa grande âme. Aujourd'hui il la laisse rayonner sur tout son être et jusque sur son corps de chair. Il en donne ouvertement la sensation. C'est ce qu'il appelle sa gloire.

' Père, l'heure est venue, dit-il: glorifie ton Fils afin que ton Fils te glorifie. Tu lui as donné, précise-t-il autorité sur toute chair: c'est bien pour qu'il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. " En la personne de ce Christ glorifié, non seulement le ciel nous est certifié , mais il nous est en quelque sorte montré.

    Pour ces premières centaines de chrétiens, après qu'ils eurent vu Jésus ressuscité, le ciel certes ne fut plus chose lointaine et vague , ni la vie éternelle une abstraction. " Il s'agit pour moi, dit saint Paul , de connaître ce Christ Jésus, lui et la vertu de sa résurrection,  ainsi que la participation à ses souffrances; il s'agit de lui devenir conforme dans la mort pour parvenir comme lui à la résurrection d'entre les morts...

   Aussi nous ne sommes pas de ces gens dont la fin ne peut être que la perdition, qui ont leur ventre pour Dieu, qui mettent leur gloire dans ce qui fait la honte et n'ont de goût que pour les choses de la terre. Notre cité à nous est dans les cieux, où est le Christ Jésus et d'où nous attendons qu'il revienne nous prendre et nous ressusciter.

   Car nous savons qu'il transformera jusqu'à notre corps misérable pour le rendre semblable à son corps glorieux, quand il exercera le grand pouvoir qu'il possède de s'assujettir toutes choses et de tout offrir à Dieu.

   Voilà en quels termes réalistes les premiers chrétiens pensaient à leurs fins dernières et se préparaient à leur éternité. Au fond, ils faisaient plus que de se résigner à mourir, ils désiraient mourir, pour être avec le Christ. Car ce Christ avait donné à l'objet de leur espérance une consistance inouïe et un attrait irrésistible.

   Par-delà toutes les aspirations du genre humain, par-delà toutes les métaphysiques et toutes les idéologies, par-delà même toutes autres révélations , Jésus avait campé devant eux l'Homme de l'éternité.

   Le Seigneur Jésus avait posé sous leurs yeux la Vie éternelle. Il avait fait prendre corps à cette Vie éternelle. Réalisée en Lui, elle leur apparaissait non comme un amoindrissement, mais comme le suprême épanouissement de nous-mêmes, comme l'entrée même et la splendeur de l'Homme en Dieu .

   

Voir les commentaires

Rédigé par RP Bernard op +

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Résultat de recherche d'images pour "закат"

 

   J'ai besoin de savoir que la vie présente aboutit à une autre vie et que la mort, la rigoureuse et parfois hideuse mort, n'est pas une fin mais un commencement.

   Ce n'est peut-être pas que je n'aie rien à attendre du temps présent ni des choses de ce monde; mais certainement, rien de stable, rien de définitif, rien d'éternel. Cette vie présente, à laquelle je suis si attaché et dont je suis si insatiable, il faut que je me rende compte qu'elle n'est qu'un acheminement, un passage, une voie. Je n'y suis qu'un voyageur embarqué vers autre chose. Et le sens profond de cette vie, son seul emploi valable, c'est de préparer l'autre et de la mériter.

   Or, le premier service que nous rend précisément Jésus ressuscité, c'est de se montrer à nous comme l'Homme en qui s'est pleinement effectuée l'arrivée dans la vie future.  L'avantage singulier qu'il a sur nous autres et qu'il nous offre, c'est que nous pouvons le voir non seulement quand il passe, mais encore après qu'il a passé. A le voir trépasser nous ne pouvions déjà aucunement songer que sa mort fût une fin: dans son regard de mourant il y avait toute la lumière de l'au-delà, et dans son dernier cri un écho de l'éternité.

   Il avait dit lui-même , un peu mystérieusement et comme pour piquer davantage notre attention : " Encore un peu, et vous ne me voyez plus (car je vais disparaître dans la mort, voulait-il dire ) .... Et derechef, encore un peu et vous me reverrez.. Et après avoir  été bien tristes et bien opprimés de ma disparition, vous serez tout à fait réconfortés par ma réapparition, car je vous verrai de nouveau et votre coeur se réjouira et personne n'est en mesure de vous enlever cette joie. Cette joie d'un mystérieux et inattendu revoir,  promise par Jésus à ses disciples, est celle qu'en effet il leur a donnée lorsqu'il s'est montré à eux dans sa Résurrection.

   " Oui, c'est bien moi", leur disait-il. Ce qui les frappait d'abord, c'était cette complète identité entre le Christ mortel et le Christ immortel.

Celui qu'ils voyaient si dégagé de la mort était manifestement le même qu'ils avaient vu s'y précipiter, s'y ensevelir. Cette identité leur apparaissait comme l'évidence même. Jésus leur en donnait toutes les marques. Il avait la même façon d'être avec eux. Ils auraient pu croire, à certaines apparitions, que la vie allait reprendre et continuer comme avant la mort, si les hautes prérogatives de ce Ressuscité, cette espèce d'agilité, d'impodérabilité, d'ubiquité, cette façon toute soudaine qu'il avait d'apparaître et de disparaître, ne leur avaient rappelé que Jésus était désormais d'un autre monde. Mais, de sa parfaite identité, ils ne pouvaient douter un seul instant.

   Quand Madeleine, dans l'émotion du premier revoir, se prosterne devant lui et lui tient les pieds embrassés, Jésus lui dit simplement :" Ne me touche donc pas tant, ne me retiens pas, car je ne suis pas encore au terme de mon Ascension, je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais plutôt va vers mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père, qui est aussi votre Père, vers mon Dieu, qui est aussi votre Dieu."

   Cette parole du Christ à Madeleine est merveilleusement significative. Jésus ne peut dire plus clairement qu'il est, jusqu'au bout, la Voie qui nous mène à Dieu.

   Avec Lui je suis bien sûr qu'il  y quelque chose après la mort. Il y a Lui, le Christ, le Seigneur, identiquement le même. Et s'il y a Lui , il y a nous aussi, puisqu'il n'est que le premier-né d'un grand nombre de frères et qu'il a tant dit :" Où je vais, vous viendrez aussi. "

   J'éprouve à sa vue l'impression et la vive image de mon immortalité personnelle. J'ai la certitude que je suivrai la voie qu'il m'a tracée, et que moi aussi je me retrouverai comme lui,  par la mort, identiquement le même. Ce point est absolument fondamental dans mon espérance.

   Et j'ai une reconnaissance infinie à mon Sauveur de m'avoir absolument fixé sur ce point.
 

Voir les commentaires

Rédigé par RP Bernard OP +

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Résultat de recherche d'images pour "voeux de pâques"

 

[:malavita:1]  des voeux d'un oblat ! du jamais vu. c'est vraiment Pâques cette année. merci m'sieur. Saintes fêtes pareillement. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 19 Avril 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0