Publié le 14 Mai 2017

Résultat de recherche d'images pour "Mnisi z Fontgombault"

" Donnez à votre peuple cet amour de vos préceptes, ce désir de vos promesses, par quoi, au sein même des mouvantes agitations, là se fixeront nos coeurs où résident les vraies joies."

oraison du jour.

 

" Nous devons agrandir nos désirs à la hauteur de la prédestination divine. L'âme chrétienne la plus humble a une très haute destinée: elle doit devenir une élue, une sainte du ciel, c'est le but que Dieu veut pour elle.  Il nous a prédestinés, dit saint Paul, dans le Christ Jésus Notre-Seigneur, afin que nous soyons saints et immaculés.

Il ne faut pas d'âmes pusillanimes, petites, qui se contentent d'un petit lot, qui se fassent une petite vie dans la grande vie chrétienne. Il faut des âmes à la hauteur du but, âmes vigoureuses, ne reculant pas, n'hésitant pas, mais donnant leur plein, disant : Je dois aller jusqu'au ciel, ma vie est une préparation à la hauteur de vie éternelle.

Voyons la fureur des hommes pour arriver à la première place: c'est l'ambition, toujours petite, parce que son but est la terre. Nous devons la transposer, mettre nos désirs, nos projets à la hauteur du but fixé par Dieu.

Quand nos désirs sont à la hauteur, il faut mettre la main à l'oeuvre pour que chaque jour nos activités soient aussi à la hauteur. C'est l'oeuvre de la vertu, vertu qui progresse. Pour remplir nos devoirs de chrétiens, il faut les attaquer vigoureusement. Cette nouvelle tâche du don de force s'appelle le courage chrétien. '

C'est avec le courage qu'on fait les oeuvres, et il n'y a pas d'oeuvre qui ne soit le fruit d'un courage qui s'est dépensé sans compter. La conscience du devoir accompli est la récompense donnée aux âmes courageuses.

Aller jusqu'au bout, sans faiblesse, en faisant la volonté de Dieu, et mériter la vie éternelle .. pendant toute une vie, minute après minute.

 

RP Gardeil op +

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 13 Mai 2017

allez va ! on n'était pas loin de Chavagnes et des moines non mais ! une cathédrale bien vide  de grande tristesse ... seul un plouc qui errait par là pour y dire un chapelet... de quoi pleurer. bien trop seul.

!  Recevant l'homélie du père Abbé, je ne pouvais penser qu'à tout cet héritage reçu. On est pas plus saint pour cela, mais aussi remercier Mgr Lefebvre de nous avoir fait sortir dans les années 70 de cette spirale moderniste - dont on voit encore le triste résultat de nos jours -  pour nous avoir fait  découvrir, adolescent, la dévotion mariale et toutes les prières qui l'accompagnent...!  Savait-on seulement dire un chapelet ? m'en rappelle plus.

oui on ne peut être que dans l'action de grâces... traces indélébiles sur notre âme .  A lui, à ses prêtres qui l'accompagnaient jadis, encore de ce monde,  merci. En ce centenaire, toute ma reconnaissance et ma gratitude.  En ce mois de mai, oubliant nos différences, je les porte évidement dans mon chapelet auprès de notre Dame.

le petit Placide.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 13 Mai 2017

Image associée

 

Résultat de recherche d'images pour "The rogations"

 

Vers l'an 468, la ville de Vienne en Dauphiné fut affligée de plusieurs calamités qui présagèrent des calamités encore plus grandes. Des incendies fréquents, des bruits lugubres qu'on entendait pendant la nuit; on voyait des cerfs et autres bêtes sauvages paraître en plein jour sur les places les plus fréquentées de la ville. ... Tout le peuple célébrait dans l'église la vigile de Pâques avec un redoublement de ferveur, on entendit un fracas plus terrible encore qu'à l'ordinaire et l'on vint annoncer que le palais situé dans le lieu le plus élevé de Vienne était tout en feu et menaçait la ville d'un embrassement général. Le peuple alarmé quitte aussitôt l'église pour tâcher d'arrêter l'incendie ou pour sauver ses biens . Le saint évêque Mamert demeura seul, prosterné devant l'autel; et ses larmes furent plus efficaces pour éteindre les flammes que les efforts des habitants. Ce fut en ces tristes circonstances que le saint évêque, resté seul en prières forma la résolution d'instituer des jeûnes et des processions solennelles pour désarmer le bras vengeur de Dieu. Laissant passer les fêtes pascales sans en parler, pour ne pas troubler la joie de ces solennités, aussitôt après il communiqua son pieux dessein qui fut unanimement approuvé.

On choisit pour le jeûne les trois jours qui précèdent l'Ascension. Saint Mamert, pour éprouver la ferveur de son peuple marqua pour la station du premier jour une église assez proche de la ville. Mais le jour suivant il assigna un terme plus éloigné, où l'on devait se rendre en procession, en chantant des psaumes et d'autres prières.

Peu de temps après saint Sidoine écrivait à saint Mamert :" Le bruit court que les Goths se sont mis en marche contre les Romains. Nous autres, pauvres gens de l'Auvergne, nous sommes toujours la porte par où se font ces irruptions. Nous n'espérons pas que nos murailles à demi-brûlées, nos vieilles palissades et nos autres fortifications, où l'on fait sans cesse la garde , nous préservent de ce danger. Nous ne comptons que sur l'aide des Rogations que vous avez instituées. Le peuple d'Auvergne les a commencées, sinon avec le même effet, du moins avec la même affection, et c'est ce qui nous soutient encore contre les terreurs qui nous environnent . "

... Dès le commencement du sixième siècle, au témoignage de saint Césaire d'Arles, elles étaient observées dans toute la partie de la Gaule soumise à la dominations des Visigoths. En 511, le concile d'Orléans les rend obligatoires pour tout le territoire placé sous l'autorité des rois Francs. Au VIIème siècle elles sont établies en Espagne. A mesure que de nouvelles églises se fondent en Germanie, elles célèbrent ce beau rite liturgique. Enfin l'Eglise romaine donne aux Rogations la suprême sanction, que le pape Léon III, , en 816, les rendit obligatoire pour Rome la capitale de la catholicité.  Dans tous les âges les Rogations sont d'une pressante et palpitante actualité. Toujours l'humanité aura besoin de tendre la main vers Dieu pour recevoir ses faveurs; toujours l'humanité devra crier pardon vers le ciel pour obtenir miséricorde !

... pour disparaître  presque ou totalement au cours d'un 20ème siècle. ... des "histoires de bigottes,  bonnes femmes superstitieuses !" ... après les années 1960.. .. '

 

St Césaire disait que de son temps elles duraient six heures! Elles avaient le caractère de la plus humble componction. On y venait les pieds nus, et , avant le départ, on faisait l'imposition des cendres et l'aspersion d'eau bénite.  Et même les têtes couronnées se soumettaient à ces démonstrations de rigoureuses pénitences. Les Rogations étaient autrefois des jours aimés, des jours remarqués , et pour eux il y avait un proverbe comme la naïve piété de nos pères aimait à en formuler :" Belles Rogations, disaient-ils, belles moissons ! "  Une des fins des Rogations, est d'obtenir de Dieu la température convenable pour les fruits de la terre. Une autre fin d'obtenir la rémission des péchés.

Prions pour que Dieu écarte de nous les fléaux: les fléaux physiques qui ravagent les moissons, les récoltes et les fruits de la terre; les fléaux moraux, tous ces hommes politiques véreux   en cette période électorale ... Vive le Roi !

, que Dieu nous bénisse de toutes bénédictions temporelles et spirituelles.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 13 Mai 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 12 Mai 2017

 

orate pro nobis .

Une indulgence plénière pour ceux qui font le pèlerinage… et pour ceux qui ne peuvent le faire

La confession sacramentelle, la communion eucharistique et la prière aux intentions du Saint-Père

L’indulgence peut également être accordée aux catholiques qui participeront à une célébration ou à une prière en l’honneur de Notre Dame de Fatima dans un autre sanctuaire où l’image de la Vierge est exposée, au jour anniversaire des apparitions, c’est-à-dire le 13 de chaque mois entre mai et octobre 2017.

Résultat de recherche d'images pour "custodia Sacramento Santo"

Résultat de recherche d'images pour "candle gif animated church"

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 12 Mai 2017

"que rien ne te trouble, que rien ne t'épouvante tout passe, Dieu ne change pas. La patience obtient tout, celui qui possède Dieu, rien ne lui manque, Dieu seul suffit."

ste Thérèse d'Avila.

 

... de toute façon la société est foutue. Cela me rappelle les dernières paroles de mon père à son médecin ... " je suis foutu alors? "  le cancer de notre pays est déjà trop avancé pour en espérer un rétablissement, à moins d'un miracle. je ne crois plus en la politique depuis belle lurette !

Reprendre, ou continuer  l'habitus du chapelet, après ça devient comme une obligation, une chose nécessaire de chaque jour comme de se laver tous les matins...

à la retraite on a que ça à faire.. prier. se préparer à son éternité.

Alors autant se réfugier là où on peut. Notre arche de Noé très certainement. je plains les prêtres qui n'ont pas le temps, ça existe. Rare que de voir un prêtre dire son chapelet ! si ce n'est en profitant  du pèlerinage diocésain pour le ressortir enfin,   du fond des tiroirs.

Nous allons faire une campagne de financement pour la diffusion du message de Pentecôte, le Saint Esprit,  ça vaut bien 100 000 euros ! après la ste Vierge et  avec les législatives ça devrait aller, pour  bientôt avoir les vacances non mais,  non je rigole ! drôle de société tiens. C'est tout un ...où  tout disjoncte !

Demandons les grâces de ce centenaire pour tous ceux qu'on aime, le sacerdoce, les consacrés. nos moines,  en union avec tous les pèlerins de Fatima dans ces joies pascales qui nous font oublier la tristesse et le naufrage  de ce pauvre monde.  Merci à Gérard et au filleul, pour leurs voeux de bonne fête  ; y a encore des gens normaux !

Oui padre quel centenaire ! on va essayer d'en profiter même si le temps n'est pas de la partie. la grâce de la persévérance finale c'est à  la Vierge couronnée .. Remercier Notre Dame pour toutes les grâces reçues  en ces fêtes pascales.

en union avec tous nos moines  devant le Saint Sacrement exposé, (sûrement je connais trop mes moines..) Voilà on a pu dire tout le rosaire tranquille. Ici il n'y avait rien de tout ça encore une fois,  hélas !

Mane nobiscum Domine alleluia.

le petit Placide.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 12 Mai 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 11 Mai 2017

 

L'Aurore brille de  tout son éclat

Le ciel retentit de louanges,

Le monde exulte d'allégresse.
L'enfer qui gémit hurle aussi .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Mai 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 10 Mai 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0