Publié le 30 Janvier 2017

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 30 Janvier 2017

 

 

Afficher l'image d'origine

 

nd de Lourdes, ste Geneviève.

priez pour elle.

 

avec toute ma famille,  dans cette épreuve. Je la confie à Nd de Lourdes envers qui elle avait tant de dévotion, de piété avec l'équipe du Rosaire, et  sa paroisse.

Son dévouement auprès des malades de Lourdes, l'hospitalité de Lourdes, service du diocèse.

sincères condoléances à ses enfants et petits enfants. une page qui se tourne encore.

obsèques ce jeudi 2 Février à Mont de Marsan 14h 30

Requiescat in pace. +

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 30 Janvier 2017

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

le direct on live continue pour les amateurs.  4ème jour je pense que c'est Savely, mais n'en suis pas sûr . ah si sa maman me l'a confirmé .. très beau . félicitations. j'ai l'oeil quand même !

https://images3.schweizmobil.ch/image/VL_03_08_a.jpg

Prochaine diffusion en direct des auditions de Chiasso, Suisse, prévue pour le 8 février / prochaine audition en direct du théâtre de la ville de chiasso, en Suisse, sera le 8 février. faites vous pianiste , vous verrez du pays ! après vont aller faire du ski ! ;.. alalala

 [:malavita:1]

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 30 Janvier 2017

 

Un astéroïde équivalent à 30 bombes nucléaires a « frôlé » la Terre !

Selon Maxi Sciences, les scientifiques ont annoncé qu'un astéroïde découvert le 7 janvier dernier venait de passer en toute sécurité à proximité de notre planète: 2017 AG13. Il mesurerait entre 11 et 34 mètres de diamètre. Il aurait pu provoquer une explosion quasi similaire à 440 kilotonnes de TNT, soit 30 fois l'énergie de la bombe lâchée sur Hiroshima. un coup des russes sûrement!

[:malavita:1]  ça change de la politique ! au moins là on l'a échappé belle

source.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 30 Janvier 2017

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, boisson et intérieur

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

En souvenir du petit enfant que la Vierge Marie portait dans ses bras, le 2 Février l'Eglise nous remet un cierge bénit. symbole de la lumière.

Ce cierge que nous rapportons à la maison, que nous allumons en cas d'orage, dans une tempête, pour écarter les sorts et rendre vains les maléfices,  pour chasser les démons, pour repousser les esprits de ténèbres partout répandus dans l'air...(sauf ceux qui ne croient plus à ces pratiques de vieilles bonnes femmes d'avant concile évidement!- ) Il n'est pas fait  pour rester dans un placard ou pour éclairer en cas de panne d'électricité! On a sans doute perdu le sens de ce cierge béni.

et aussi , pour veiller les défunts.

Après la cérémonie, un vieillard,  Siméon,  connu par sa piété rejoignit Joseph et la sainte Vierge. Il demanda comme une faveur de tenir dans ses bras le petit Jésus. Une joie intense fit battre son coeur, :' Maintenant Seigneur, renvoyez en paix, selon votre parole votre serviteur, puisque mes yeux ont vu votre salut et la lumière qui doit dissiper les ténèbres. "

" Et la vie était la lumière des hommes, et la lumière luit dans les ténèbres" lisons-nous en saint Jean dans son prologue. Avant la venue du Sauveur le monde était assis dans les ténèbres. " la lumière, poursuit saint Jean, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde . "

Dans la nuit de Noël cette lumière a resplendi, des bergers, des mages ont accouru et offrirent au petit roi qui venait de naître l'encens, l'or et la myrrhe.

'La lumière luit dans les ténèbres."  cette lumière qui vient à nous de bien des façons, par les enseignements de l'Eglise, l'exemple de ses saints, la Tradition, les appels intimes de la grâce en nous.

Certains gisent encore dans les ténèbres, ceux qui sont dans l'erreur et qui n'ont pas vu cette lumière. "Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas reçu. "  Ils ont préféré leurs ténèbres.

Siméon tenant l'Enfant dans ses bras chantait. Quand on se laisse captiver par cette lumière divine, notre coeur se dilate et  ne tarde pas à s'enflammer d'amour. Notre âme chante comme les Anges, le jour de Noël. La lumière appelle le chant, la joie, l'action de grâces.

Jésus vient apporter le feu de la charité.

Marie a offert deux tourterelles. La colombe est l'image de la charité. La charité, c'est le Saint-Esprit.  Par cette charité la Sainte Vierge est le Temple du Saint Esprit et est devenue notre Mère au pied de la croix.

Ces cierges bénis sont, par leur lumière, l'image de Notre-Seigneur, la lumière du monde; comme l'appelait le saint vieillard. Ils représentent encore le feu de l'amour divin dont nos coeurs doivent être embrasés. Se consumer devant la Sainte Hostie, devant le tabernacle.

' Je voudrais brûler d'amour pour vous, comme ces flambeaux qui se consument en votre présence."

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 29 Janvier 2017

L’image contient peut-être : 1 personne, cheval, chaussures, arbre et plein air

Boris Zhurilov - Mariinsky Ballet

photo © Andre Uspenski

normal , c'est dans les Landes ! pas loin de Pontonx d'ailleurs.. je dirai Capbreton !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost 0

Publié le 29 Janvier 2017

il neige à st Pétersbourg.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2017

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

Afficher l'image d'origine

 

Alors Jésus se lève, menace d'un geste, le vent cause de la tempête et réprimande la mer comme ferait un maître à un serviteur rebelle :" Tais-toi! commande-t-il, silence!" Et aussitôt le vent cessa, les flots s'apaisent et il se fait un grand calme.

Le Sauveur veut donner une leçon à ses disciples. Car si au milieu de circonstances périlleuses, l'angoisse est naturelle au coeur, et si une prière pressante, émue est permise à l'âme, la crainte désespérée ne convient pas à ceux qui ont la foi.

Cette tempête est le double symbole de ce qui se passe dans l'histoire de l'Eglise et dans celle des âmes.

Depuis vingt siècles, la barque de Pierre vogue sur l'océan du monde, portant dans ses flancs les âmes de bonne volonté et les transbordant des rivages du temps à ceux de l'éternité. Elle accomplit son perpétuel voyage dans les mêmes conditions que l'esquif du lac de Tibériade: Jésus est assis au gouvernail, les évêques, les prêtres manoeuvrent les avirons. Elle aussi connait l'alternative de la paix et des orages. Souvent des tempêtes, des ouragans, d'une durée plus ou moins longue, viennent balloter la divine nacelle. Les persécutions,. On voit quelquefois le ciel devenir si sombre, l'impiété triompher si brutalement, ... Jésus semble dormir et son Eglise parait à la veille de sombrer dans je ne sais quels abîmes. Oui il nous est permis de sentir notre coeur s'angoisser, à nous passagers de trembler , de verser des larmes, à la vue d'oeuvres de piété, de charité et de dévouement si péniblement édifiées, de tant de congrégations religieuses,  emportées et détruites par un modernisme tenace et déroutant.

Oui il nous est permis d'invoquer le ciel et de l'appeler au secours. Mais ce qu'il ne faut jamais faire, c'est se décourager, se scandaliser et craindre pour les destinées de l'Eglise. Le Seigneur parait dormir, nous sommes impatients de le voir s'éveiller. Est-ce à nous à lui fixer son heure?

Quelle âme et quel coeur ne connaissent pas ces orages, ces coups de vent?

Que nous sachions du moins garder l'espoir avec une énergie persévérante.

Des abîmes sans fond s'ouvrent devant nous, le naufrage parait imminent, inévitable. En vain nous supplions, en vain le coeur s'angoisse: l'orage continue et cache le ciel par ses nuages effrayants. Jésus parait s'être retiré ou dormir.  qui n'a pas connu ces heures parfois ces longues années terribles d'angoisse?

qui n'a pas eu envie de tout larguer? 

Faut-il abandonner le gouvernail? A Dieu ne plaise ! Jésus reste là, tout près au sein de la tourmente qui n'est qu'une épreuve.  Plus le danger devient effrayant, plus fort il faut saisir la main du divin pilote, invoquer son aide, l'appeler au secours.

Alors aussi, bientôt il se lève, commande à l'enfer et aux passions révoltées; la tempête s'apaise, le calme renaît, le coeur retrouve le calme et les ondes paisibles .

Quelque tempête qui s'élève sur notre âme, quelque violent ouragan qui souffle sur notre coeur, garder la foi et la confiance en Jésus. Serrons-nous plus près de son coeur lorsque le bon Maître semble dormir; même après des défaillances, ne perdons pas courage; Jésus saura conduire notre nacelle au port du salut, comme il a ramené celle qui portait les apôtres sur les rives du calme et de la tranquillité.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2017

Afficher l'image d'origine

[:malavita:1]  bon comme ça au moins y aura pas d'élections ! ouf enfin une bonne nouvelle ! j'aimerais voir Aliénor quand même avant,

source

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2017

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

 

Concert de clôture de notre année du jubilé (60 ans tölzer knabenchor) dans l'église paroissiale de la ville de Bad tölz le 27.1.2017 avec des œuvres de Jean. Seb. Bach, f. Poulenc et f. Mendelssohn Bartholdy, direction : Christian vole une et Clément Hau Dum, violone : Günter Holzhausen

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0