Publié le 15 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 14 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 14 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

, I'm Vy this year I'm 10 years old,

I'm from Vietnam !

 

pas pour "tradistes " , = enfants gâtés qui ne doivent jamais rien à personne. 

pas une once de charité. mais bon , on connait . " je prie pour toi ! " hu hu hu ,  sorti de leur ligne de mire,  vous n'existez plus, même malade. !  

comme un petit orphelin au bord de la route, à vendre votre produit dont souvent personne ne veut. 

 Alors , "se trouver inventif"  pour survivre spirituellement,  matériellement sans personne comme Vy ,

quelle belle leçon. 

Alors nous comprenons mieux ce que Miséricorde veut dire, parce que c'est en elle que nous trouvons notre seul air spirituel respirable. 

"Malgré ses fautes, Zachée a faim de miséricorde. Les obstacles ne manquent pas sur sa route, des obstacles dont il n’est d’ailleurs pas responsable : sa petite taille, la foule qui se presse. Il fait ce qu’il peut, tout ce qu’il peut, se montre même inventif en grimpant dans un arbre. »

(dom Jean Pateau fête de la dédicace. )

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 12 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeune Miguel-Juan Pellicer a été amputé d'une jambe à la suite d'un accident. Grâce à sa grande dévotion, le jeune homme s'est nourri du Très Saint Sacrement et de la Vierge du Pilar.

 

Un grand miracle s'est produit sur lui, qui a été immédiatement reconnu et approuvé par l'archevêque de Saragosse qui a présidé le procès canonique. Dans son jugement clair, il écrit que « Miguel-Juan Pellicer de Calanda a retrouvé miraculeusement sa jambe droite, qui avait été amputée des années auparavant et ce n'était pas un événement naturel mais miraculeux ».

 

 

Miguel-Juan Pellicer est né en 1617 dans une famille pauvre d'agriculteurs de Calanda, un village situé à environ 100 kilomètres de Saragosse.
À 19 ans, il décide d'aller travailler chez un oncle près de Castellón de la Plata. Un jour, alors qu'il travaillait aux champs, il tomba sous un chariot rempli de céréales et les roues lui fracturèrent la jambe droite.
Miguel-Juan a été immédiatement transporté à l'hôpital local de Valence. Comprenant qu'il serait impossible aux médecins de le guérir, il décida de se libérer et de commencer un voyage de 13 kilomètres vers Saragosse pour demander de l'aide à la Madone du Pilar.
Il marchait avec des béquilles, appuyant le genou de la jambe fracturée et désormais infectée sur un morceau de bois. Il arriva à Saragosse en octobre 1637, affaibli et fiévreux.
Il s'est traîné jusqu'au Sanctuaire du Pilar où il a fait sa confession et a reçu la Sainte Eucharistie. Il a été immédiatement envoyé en convalescence
Compte tenu de l'état de sa gangrène, les médecins ont établi que le seul moyen de lui sauver la vie était de lui amputer la jambe. Le membre a donc été coupé avec une scie et un scalpel légèrement en dessous du genou et cautérisé avec du métal chauffé au rouge. Un jeune pratiquant, Juan Lorenzo Garcia, a pris le membre amputé et l'a enterré dans le cimetière à côté de l'hôpital. À partir de ce moment, Miguel-Juan fut contraint de mendier pour survivre près du sanctuaire de la Vierge du Pilar. Chaque matin, il allait à la messe et priait avec ferveur devant le Saint-Sacrement. Il avait l'habitude de frotter sa jambe mutilée avec l'huile de la lampe du tabernacle.

Après trois ans loin de chez lui, il a décidé de retourner auprès de sa famille, qui l'a accueilli avec amour.
En mars 1640, après une veillée en l'honneur de la Vierge, Miguel-Juan, très fatigué, alla se reposer à son endroit habituel et, comme d'habitude, se frotta la jambe avec l'huile de la lampe du tabernacle du sanctuaire de la Madone du Pilar.
Lorsque sa mère est allée vérifier si son fils allait bien, elle l'a vu dormir et a découvert que sous la couverture dépassait non pas un, mais deux pieds. Miguel-Juan avait miraculeusement retrouvé son membre perdu, enterré trois ans auparavant par le praticien M. Garcia.
Selon les témoins oculaires présents et le processus canonique, « la jambe était pâle, plus petite en taille et en masse musculaire, mais parfaitement vitale et lui permettait de marcher ».

 

​​​​C'est pourquoi, après avoir considéré tout cela et d'autres choses, avec l'avis des illustres docteurs en théologie sacrée et en droit pontifical ci-dessous, nous affirmons, prononçons et définissons que Miguel Juan Pellicier, originaire de Calanda, dont il a été question dans ce procès, était sa jambe droite, précédemment amputée, lui est miraculeusement restituée ; et que ce n'était pas un acte provoqué par la nature, mais une œuvre merveilleuse et miraculeuse ; et qu'il faut le juger et le considérer comme un miracle, avec toutes les conditions requises par la loi réunies pour qu'il soit possible de parler d'un véritable miracle.

C'est pourquoi nous l'attribuons parmi les miracles et en tant que tel nous l'approuvons, le déclarons et l'autorisons 

PETRUS, ARCHIEPISCOPUS

Don Antonio Xavierre, Prieur de Santa Cristina
Docteur Virto de Vera, Archiprêtre de Saragosse
Docteur Diego Chueca, Chanoine Magistral de Saragosse
Docteur Martin Iribarne, Chanoine Lecteur de Saragosse
Docteur Felipe de Bardaxì, Professeur Primaire de Canons Sacrés
Docteur Juan Perat, Chanoine du Saint Métropolite de l'Église et Vicaire général et Officiel
Docteur Juan Plano del Frago, Officiel

 

 

 

Colegio Ave María Casa Madre

granada - Spain 

​​​​​​¡Felicitamos a nuestro alumno de 3° de ESO, Iván Bravo Becerra, que el pasado fin de semana se ha proclamó Campeón del Mundo de Boxeo, en Lisboa, en su categoría juvenil! Iván tiene claro que el deporte es fundamental en su vida y todos lo conocemos como un chico tranquilo y excepcional, pero dentro del ring, ¡lo da todo! ¡Enhorabuena y a seguir adelante!

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Octobre 2023

 

 

"Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, il n'y aura plus ni mort, ni deuil car ce qui était auparavant a disparu. "

Apoc.,21

 

 

 

 

 

sainte fête de la Dédicace à tous nos moines

happy birthday to you !

de Victoria, Moscou ! 

anno Domini MMIII

deo gratias ! 

12 Octobre 

 

 

Bonjour Philipe. Joyeux anniversaire. Que Dieu te bénisse pour cette nouvelle année. Qu'il te garde dans la paix et l'espérance . Avec toute mon amitié fraternelle. Bonne journée .

abbé X P+

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 10 Octobre 2023

 

 

 

 

 

photos petit placide 

 

 

 

 

fête de la Dédicace 

12 Octobre 2023

Congrégation de Solesmes 

 

 

 

 

 

 

 

11 Octobre

Maternité de la Sainte Vierge.

 

ND de Fatima

13 Octobre 2023

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Octobre 2023

 

 

 

 

ora pro nobis

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 9 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

por Pedro ! 

¡Me fui a Zaragoza! 😀

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 9 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 9 Octobre 2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0