Publié le 20 Septembre 2016

 

 

Grégoire Torossian

(communauté st Martin. Chinon )

 

Le prince Albert de Monaco a été intronisé samedi soir grand officier des Entonneurs Rabelaisiens à l'occasion du chapitre des vendanges de la confrérie bachique de Chinon qui se tenait dans les caves Painctes, où François Rabelais a situé l'oracle de la fontaine de la dive bouteille, a constaté l'AFP.

Albert de Monaco, qui était accompagné d'une quinzaine de proches, dont le champion cycliste Bernard Hinault, a indiqué aux journalistes présents avoir été converti aux vins de Chinon par le photographe Jean-Baptiste Leroux, originaire de la région et auteur de clichés sur la principauté.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 19 Septembre 2016

 

alors on peut grandir ... même si on retombe en enfance .. !  c'est pas tous les jours, vous savez ..! ça marche le facebook's fans ...

 

"Auprès de Dieu, en effet, il n'y a pas acception de personnes."

 

règle de st Benoît

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 19 Septembre 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 19 Septembre 2016

 

Dites à vos amis qu’il est beau d’être l’ami de Jésus et qu’il vaut la peine de le suivre.


«Chers Frères et jeunes amis, le Christ est toujours avec nous et il marche toujours avec son Église, il l’accompagne et la garde, comme il nous l’a dit : “Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde” (Mt 28, 20).

Ne doutez jamais de sa présence!

Cherchez toujours le Seigneur Jésus, grandissez dans l’amitié avec lui, recevez-le dans la communion. Apprenez à écouter et à connaître sa parole et aussi à le reconnaître dans les pauvres.

Vivez votre existence avec joie et enthousiasme, sûrs de sa présence et de son amitié gratuite, généreuse, fidèle jusqu’à la mort de la croix.

Témoignez à tous la joie de sa présence forte et douce, en commençant par ceux qui ont votre âge.

Dites-leur qu’il est beau d’être l’ami de Jésus et qu’il vaut la peine de le suivre.

 

Benoît XVI

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 19 Septembre 2016

 

 

De tes clartés tu remplis
Vallon, bois et plaine,
Et mon âme, au sein des nuits,
Redevient sereine.
Astre pur, dans mon tourment,
Ta flamme adoucie,
Me semble un regard aimant
Penché sur ma vie.

 

Goethe

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Septembre 2016

 

Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.

et le petit Placide aussi ... bof !

 

Victor Hugo ..

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 18 Septembre 2016

 

 

 

"Strasbourg est très belle!"

 

bonne choucroute ! amitiés !

Philippe

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Septembre 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Septembre 2016

 

 

cd Amazon

 

"Thank you for making that!"

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 17 Septembre 2016

 

 

 

 

aujourd'hui, c'est au tour d'un paralytique, que quatre personnes conduisent à Jésus sur un grabat. Voyant leur foi, Il dit au paralytique : "Mon enfant, tes péchés sont remis" (Mc 2, 5). Ce faisant, il indique qu'il veut guérir avant tout l'esprit. Le paralytique est l'image de chaque être humain, que le péché empêche d'être libre de ses mouvements, de marcher sur la voie du bien, de donner le meilleur de soi-même. En effet, le mal, en se nichant dans l'âme, emprisonne  l'homme dans les liens du mensonge, de la colère, de l'envie et des autres péchés, et peu à peu, le paralyse. C'est pourquoi Jésus, suscitant le scandale des scribes présents, dit tout d'abord : "Tes péchés sont remis" et seulement ensuite, afin de prouver l'autorité qui lui a été conférée par Dieu de remettre ses péchés, ajoute : "Lève toi, prends ton grabat et va-t'en chez toi" (Mc 2, 11) et le guérit totalement. Le message est clair, l'homme, paralysé par le péché, a besoin de la miséricorde de Dieu, que le Christ est venu lui donner, afin que, guéri dans son cœur, toute son existence puisse refleurir.

Aujourd'hui aussi, l'humanité porte les signes du péché, qui l'empêche de progresser d'un pas rapide dans ces valeurs de fraternité, de justice et de paix qu'elle s'est pourtant fixées comme objectifs dans des déclarations solennelles. Pourquoi ? Qu'est-ce qui freine son chemin ? Qu'est-ce qui paralyse son développement intégral ? Nous savons bien que, sur le plan historique, les causes sont multiples et le problème est complexe. Mais la Parole de Dieu nous invite à avoir un regard de foi et à avoir confiance, comme ces personnes qui portèrent le paralytique, dans le fait que seul Jésus peut guérir véritablement.

 

Benoît XVI

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0