Publié le 4 Septembre 2022

 

 

 

"Nous vivons dans la foi et ne devons pas nous étonner de l'obscurité. Marchons quand même vers la lumière. Ne doutez pas. Dieu se sert de tout. C'est parfois l'aspérité des choses qui nous jette dans ses bras:"Ah! Seigneur, je n'ai vraiment que vous au monde!" 

 

dom Delatte.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 4 Septembre 2022

 

 

 

 

 

 

70 000 personnes : les tchèques d'abord !

en union de prières pour notre ami Pyotr the organist

ph.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Septembre 2022

 

 

 

 
"voyez comme autour de nous tout s'écroule, tout nous échappe, tout s'en va. Lui, il ne s'éloigne jamais ! Prope es tu Domine ...Il est celui qui est là toujours: sur nos lèvres, dans nos mains, dans notre coeur, partout en nous, et autour de nous.
 
 
dom Delatte
 
" Tenez bon :" Agissez virilement et que votre coeur se réconforte. Faites tout dans la charité." C'est la recommandation que nous entendons chaque matin de Férie après les matines.
Vos frères de Fontgombault vous soutiennent par leur prière fraternelle. "
 
dom François Henry
ad sum.
 
 

 

 

1er samedi du mois

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Septembre 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Septembre 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 31 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

liturgical arts 

<

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 30 Août 2022

 

 

 

 

"Faites nous courir sans faux pas vers les biens que vous nous avez promis. " 

 

 

"Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ." 

 

règle de st Benoît . 

 

Pour Origène, le bon samaritain est le Christ, le gardien de nos âmes, selon l'étymologie du mot samaritain. Il puise dans une tradition déjà existante son interprétation de la parabole du bon samaritain. Il en donne une lecture allégorique: chacun des lieux ou personnages reçoit une signification précise qui sera reprise, avec quelques variantes, par les Pères de l'Eglise qui viendront après lui. Mais toujours, le samaritain, c'est le Christ.

«D'après un ancien qui voulait interpréter la parabole du bon Samaritain, l'homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho représente Adam, Jérusalem le paradis, Jéricho le monde, les brigands les forces hostiles, le prêtre la Loi, le lévite les prophètes, le Samaritain le Christ.

Par ailleurs, les blessures symbolisent la désobéissance, la monture le corps du Seigneur, et le pandochium, c'est-à-dire l'auberge accueillant tous ceux qui veulent y entrer, est l'image de l'Église. En outre, les deux deniers représentent le Père et le Fils, l'aubergiste le chef de l'Église qui a charge de l'administrer. Et la promesse de revenir, faite par le Samaritain, figure, selon cet interprète, le second avènement du Seigneur.

Le Samaritain avait de l'huile dont l'Écriture dit: Que l'huile fasse briller le visage (Ps 103, 15), le visage de celui dont il avait pris soin, assurément. Pour calmer l'inflammation des plaies, il les nettoya avec de l'huile et aussi avec du vin mêlé de quelque substance amère. Puis il chargea le blessé sur sa monture, c'est-à-dire sur son propre corps, puisqu'il a daigné assumer la condition de l'homme.


Ce Samaritain porte nos péchés (Mt 8, 17) et souffre pour nous. Il porte le moribond et le conduit dans une auberge, c'est-à-dire dans l'Église. Celle-ci est ouverte à tous, elle ne refuse son secours à personne et tous y sont invités par Jésus: Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos (Mt 11, 28).

Après y avoir conduit le blessé, le Samaritain ne part pas aussitôt, mais demeure toute la journée dans l'hôtellerie auprès du moribond. Il soigne ses blessures non seulement le jour, mais encore la nuit, l'entourant de toute sa sollicitude empressée.

Voulant partir le matin, il prélève sur son argent deux pièces d'argent (Lc 10, 35) et en gratifie l'aubergiste, qui est certainement l'ange de l'Eglise. Puis il commande de soigner avec diligence et de ramener à la santé celui à qui il a lui-même prodigué aussi ses soins pendant un temps trop court.


Les deux deniers représentent, à mon avis, la connaissance du Père et du Fils et la connaissance du mystère que voici: le Père est dans le Fils et le Fils est dans le Père. C'est là le salaire donné à l'ange pour qu'il soigne avec un plus grand empressement l'homme qui lui a été confié. L'aubergiste reçoit en outre la promesse que tout ce qu'il dépensera de son bien pour la guérison du blessé lui sera aussitôt remboursé.

Vraiment ce gardien des âmes s'est montré plus proche des hommes que la Loi et les Prophètes en faisant preuve de bonté (Lc 10, 37) envers celui qui était tombé dans les mains des bandits et il s'est montré son prochain (Lc 10, 36) moins en paroles qu'en actes.


Il nous est donc possible, en suivant cette parole: Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même du Christ (1Co 11, 1), d'imiter le Christ et d'avoir pitié de ceux qui sont tombés dans les mains des bandits, de nous approcher d'eux, de verser de l'huile et du vin sur leurs plaies et de les bander, de les charger sur notre propre monture et de porter leurs fardeaux.

Aussi, pour nous y exhorter, le Fils de Dieu a-t-il dit en s'adressant à nous tous, plus encore qu'au docteur de la Loi: Va, et toi aussi, fais de même (Lc 10, 37).

Et si nous le faisons, nous obtiendrons la vie éternelle dans le Christ Jésus, à qui appartiennent la gloire et la puissance pour les siècles des siècles.

Origène,

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Août 2022

 

 

 

 

 

Kevin James, le célèbre acteur catholique de films enfant de choeur. 

Kevin James a rappelé que "je suis né et j'ai grandi catholique et j'aime absolument ma foi et j'en apprends de plus en plus à ce sujet tout le temps".

"C'est bien d'avoir ce présent dans tout ce que vous faites, à tout moment de la vie", a-t-il ajouté.

« Tout bien lui appartient (Dieu), et c'est pourquoi je veux l'honorer. Honnêtement, il s'agit d'en apprendre davantage et d'inculquer cela à mes enfants, à mes amis et à ceux qui m'entourent."

plus je réalise à quel point c’est important, plus je veux en savoir plus et faire ce qu’il faut”.

La messe a été célébrée par le père Chad Ripperger, lors d’une retraite à laquelle ont participé Kevin James et le célèbre converti et apologiste Scott Hahn, entre autres, en décembre 2019.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Août 2022

 

 

 

 

 

Ils ne connaissent pas la solitude des mers mais celle d'une vie au sein d'une abbaye. 

Au cœur de l'abbaye : l'Eglise abbatiale du XIe siècle. Sept messes y sont célébrées quotidiennement. Toutes en latin et les chants sont en grégorien. La spécificité de ce lieu : les deux murs sculptés, uniques en France. Ils sont chargés d'histoire, que le Père Rochon, du haut de ses 92 ans, aime raconter : " A Solesmes, nous gardons l'épine de la couronne du Christ depuis le 12e siècle. Et c'est pour cette épine qu'a été construite l'ensemble du 15e siècle.

Autre trésor, c'est la crypte, placée sous l'autel, "Un espace caché, uniquement réservé aux moines, où trône la statue de l'abbé fondateur : Dom Guéranger.", précise-t-il.

Autre trésor : la crypte, placée sous l'autel

Construite au Moyen Age, l'abbaye a été partiellement détruite pendant la révolution Française. Il aura fallu des siècles de rénovation. Aujourd'hui, chaque pièce a été murement pensée pour le quotidien et la prière de ces 40 moines. "Un des endroits les plus importants, où nous vivons vraiment notre vie de communauté, notre vie fraternelle, c'est le réfectoire, où nous prenons nos repas ensemble. Chacun, dans les étages, possède une cellule. Et puis vous avez le cloître, qui permet d'organiser et de mettre en relation les différents espaces du monastère. Donc le plan d'un monastère est vraiment conçu en fonction de ce que la règle de Saint-Benoît prévoit comme type d'existence pour les moines", explique le Père Thierry Barbeau.

250.000 ouvrages et manuscrits

Le patrimoine de l'abbaye n'est pas qu'uniquement architectural. Il est aussi culturel ! La bibliothèque de 9 étages est un trésor précieux. Ici, on peut trouver plus de 250.000 ouvrages et manuscrits. " Au Moyen Age, on disait qu'un monastère sans livre, c'était comme un château sans fortification. C' est le rempart de la foi, pour la défendre, la connaitre et pour se rapprocher de Dieu, prier !", conclut un autre frère, le Père Gamelin.

 

L'abbaye de Solesmes se visite tous les jours, de 9h à 19h, à seulement 45 mn du Mans

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0