Publié le 28 Décembre 2015

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 28 Décembre 2015

 

 

 

O, Notre Dame, Marie, Mère de Jésus, qui avez permis l'Incarnation du Verbe,
O, St Joseph, Gardien du Rédempteur,
Vous avez connu l'angoisse pour l' Enfant en danger, et vous avez fui en Egypte.
Vous avez partagé la détresse des mamans brutalement privées de leurs enfants.
Aujourd'hui encore, avec Jésus, Votre Fils, souvenez vous des mamans et de leurs enfants, qu'elles les perdent volontairement ou par accident.

Pour toute une famille dans la  détresse; en ce jour

nd de Lourdes priez pour eux.

union de prières pour Lucas.


Amen.

"Merci pour les prières que vous pouvez faire. Vivement que lucas revienne. Merci"

 

 

Bon courage, en tous les cas. nos amis prêtres et moines s'uniront à cette intention sans aucun doute. Notre état de détresse moral ou spirituel,  fait que nous sommes peut-être plus proche plus solidaire et comprenons si facilement celles d'autrui. C'est une chance aussi. la compassion est plus à notre portée. La solitude est communion partagée avec ceux qui souffrent.

C'est pourquoi je soutiens votre groupe surtout quand il s'agit d'enfants en bas âge. 

Que Notre Dame de Lourdes vous aide à le retrouver sain et sauf en ces fêtes de fin d'année, pas heureuses pour tout le monde, vous pouvez en être sûrs. Que l'Enfant Jésus vous remplisse d'espérance de retrouver Lucas et qu'il vous apporte la joie des retrouvailles. Nous offrons tout pour cette intention particulière.

 

le petit placide compatissant .

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 28 Décembre 2015

 

 

 

 

Je vous présente une autre paroisse; petit on allait aux capucins à Bayonne servir la messe. ... le bon temps. On avait toujours des cadeaux avec père Thimotée. je ne me rappelle pas de surplis rouge pour les petits, même dans les années 60. Non on avait nos belles aubes blanches que nettoyait dame Solex.

quand on aura ça ici  il pleuvera des cacahouettes. les lettres à papa Noël sont restées "retour à l'expéditeur" !  adresse inconnue au bataillon .. On en aura encore bien besoin !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 27 Décembre 2015

 

nuit mouvementée pour un petit bébé. pauvre petit. ici la magie de Noël ne s'est pas arrêtée ... Elle est en Espérance ..pour tous ceux qui attendent, qui espèrent, comme la famille de Lucas. rien ne s'arrête . tout est dans le devenir, mais de quoi on n'en sait trop  rien. dans ce que Dieu voudra .  penser qu'un tout petit bébé puisse régler nos affaires, qui l'eût cru ?  c'est la magie de Noël; le paradoxe d'autres attisent leur haine... c'est ça la nuit de Noël un mélange du bon et du mystère de l'iniquté,  de la méchanceté parfois gratuite .. alors on peut parfois ne plus rien comprendre  de ce qui motive tant de bons et de purs. et le petit bébé dépasse tout ça .  C'est beau un petit bébé .. ça sent drôlement bon un petit bébé. qui ne s'émeut pas devant un petit bébé. ! Il faut avoir un coeur bien dur pour faire passer ses rancoeurs  personnelles , avant cette contemplation d'un nouveau né, oui  on en a tous, sûrement , mais autant profiter du moment pour les modérer, se savonner d'un lait de bébé qu'on puisse sentir bon aussi de cette fraicheur de la nativité, d'une maternité  .. !  ce sont des odeurs qu'on n'oublie pas, même quand on change les couches de bébé !

des fautes, tant de mal hélas,   altèrent sans doute la perception de ces odeurs qu'on aimerait sans doute  tant retrouver près du bébé Jésus .  Sentir la bonne odeur de Jésus bébé et de ses couches à changer !  ..on parle plus de l'odeur de Jésus crucifié, celle là me parlerait davantage.  

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 27 Décembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il se fait désirer au moins !

 

le fillleul qui me parlait de l'abbé Aulagnier ! il est loin ce temps là messe tous les jours, confessions régulières, beh dis donc quand on servait la messe à mgr Lefebvre pour tous ces prêtres.

Je me demande à quoi ça a pu servir.  à que dale.

! s'il savait au moins en ce temps là on croyait en quelque chose, Je suppose que ça a existé si on en rêve la nuit  quand on n'a plus rien de tout ça tous les jours on meurt un peu plus quoi. vivement la fin du cauchemar. y en a d'ici  sont partis à Lyon,  à saint Just à la messe, ils ont du bol ..je me demande si la vie a encore un sens quand on n'a plus rien. trop fatigué de tout ça tiens je montre à mes petits ce que c'est que la vraie liturgie, dont on est privé par miséricorde. 

on aura peut-être des avocats là-haut qui sait ! qui l'eût cru qu'on aurait eu à tant souffrir de tout ça...

 

exclusif.

 

 

 

شعلة الميلاد في كنيسة مار قرداغ في بلدة #القوش بقداس ترأسه سيادة المطران مار ميخائيل المقدسي راعي أبرشية القوش الكلدانية والاب د.سلار سليمان وبمشاركة شمامسة القوش هكذا احتفل أهالي القوش بأجواء إيمانية رائعة

Posté par ‎خورنة القوش.كوم‎ sur vendredi 25 décembre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 27 Décembre 2015

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 27 Décembre 2015

 

Christine Blanc a créé début avril la page Facebook “Je cherche Lucas”. Depuis, celle-ci réunit près de 23 600 membres. « On répond à une double volonté des parents de Lucas : se mobiliser le plus largement possible, et ne pas oublier leur fils. Toutes nos actions et nos initiatives se font en accord avec eux. » Des journées seront organisées après les fêtes, sa tare ne pas être tradi, sinon ça aurait fait le tour du tradiland; mais comme ce n'est qu'un petit garçon, ça intéresse pas l'idéologie.. comme quoi. il faut en désirer la liturgie, mais sûrement pas la mentaliité.

 

source

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Décembre 2015

 

 

Dans ses homélies de Noël, Grégoire de Nysse a développé la même perspective en partant du message de Noël dans l'Évangile de Jean : « Il a planté sa tente parmi nous » ( 1, 14).

Grégoire applique ce mot de tente à la tente de notre corps, devenu usé et faible, toujours exposé à la douleur et à la souffrance. Et il l'applique au cosmos tout entier, lacéré et défiguré par le péché. Qu'aurait-il dit s'il avait vu les conditions dans lesquelles se trouvent aujourd'hui la terre en raison de l'utilisation abusive des ressources et de leur exploitation égoïste et sans aucune précaution ?

De manière quasi prophétique, Anselme de Canterbury a un jour décrit par avance ce que nous voyons aujourd'hui dans un monde pollué et menacé dans son avenir : « Tout ce qui avait été fait pour servir à ceux qui louent Dieu était comme mort, avait perdu sa dignité. Les éléments du monde étaient oppressés, avaient perdu leur splendeur à cause de l'excès de ceux qui les asservissaient à leurs idoles, pour lesquelles ils n'avaient pas été créés » (PL 158, 955 ss).

 

Ainsi, selon la vision de Grégoire, dans le message de Noël, l'étable représente la terre maltraitée.

 

Le Christ ne reconstruit pas un palais quelconque. Il est venu pour redonner à la création, au cosmos, sa beauté et sa dignité : c'est ce qui est engagé à Noël et qui fait jubiler les anges.

 

La terre est restaurée précisément par le fait qu'elle est ouverte à Dieu, qu'elle retrouve sa vraie lumière; et, dans l'harmonie entre vouloir humain et vouloir divin, dans l'union entre le haut et le bas, elle retrouve sa beauté, sa dignité.

Aussi, la fête de Noël est-elle une fête de la création restaurée. À partir de ce contexte, les Pères interprètent le chant des anges dans la Nuit très sainte : il est l'expression de la joie née du fait que le haut et le bas, le ciel et la terre se trouvent de nouveau unis ; que l'homme est de nouveau uni à Dieu.

Selon les Pères, le chant que désormais les anges et les hommes peuvent chanter ensemble fait partie du chant de Noël des anges; c'est ainsi que la beauté du cosmos s'exprime par la beauté du chant de louange.

 

Le chant liturgique - toujours selon les Pères - possède une dignité particulière parce qu'il unit le chant de la terre aux chœurs célestes. C'est la rencontre avec Jésus Christ qui nous rend capables d'entendre le chant des anges, créant ainsi la véritable musique qui disparaît quand nous perdons la possibilité de chanter ensemble et d'écouter ensemble.

 

Dans l'étable de Bethléem, le ciel et la terre se rejoignent.

Le ciel est venu sur la terre. C'est pourquoi, de là émane une lumière pour tous les temps; c'est pourquoi, là s'allume la joie; c'est pourquoi, là naît le chant.

Au terme de notre méditation de Noël, je voudrais citer une parole extraordinaire de saint Augustin. Interprétant l'invocation de la Prière du Seigneur : « Notre Père qui êtes aux cieux », il se demande : quel est ce ciel ? Où est-il ce ciel ? Et suit une réponse étonnante : « ... qui êtes aux cieux - cela signifie : dans les saints et dans les justes. En effet, les cieux sont les corps les plus élevés de l'univers, mais, étant cependant des corps, qui ne peuvent exister sinon en un lieu.

Si toutefois on croit que le lieu de Dieu est dans les cieux comme dans les parties les plus hautes du monde, alors les oiseaux seraient plus heureux que nous, parce qu'ils vivraient plus près de Dieu.

 

Mais il n'est pas écrit : ‘Le Seigneur est proche de ceux qui habitent sur les hauteurs ou sur les montagnes, mais plutôt : ‘Le Seigneur est proche du cœur brisé' (Ps 34 [33], 19), expression qui se réfère à l'humilité.

Comme le pécheur est appelé ‘terre', ainsi, à l'inverse, le juste peut être appelé ‘ciel' » (Serm. in monte II 5, 17).

Le ciel n'appartient pas à la géographie de l'espace, mais à la géographie du cœur. Et le cœur de Dieu, dans cette Nuit très sainte, s'est penché jusque dans l'étable : l'humilité de Dieu est le ciel.

Et si nous entrons dans cette humilité, alors, nous toucherons le ciel. Alors, la terre deviendra aussi nouvelle. Avec l'humilité des bergers, mettons-nous en route, en cette Nuit très sainte, vers l'Enfant dans l'étable ! Touchons l'humilité de Dieu, le cœur de Dieu ! Alors, sa joie nous touchera et elle rendra le monde plus lumineux.

 

Amen.

 

benoît XVI

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 26 Décembre 2015

 

pianisti tovlis babua

 

j'y crois beaucoup !  trop sympa celui-là ! des Noëls comme ça les plus vrais

parce que derrière beaucoup de gentillesse, ça change !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Décembre 2015

 

 

 

 

 

autre ....

 

 

 

 

 

 

église de Chicago.  on va aller à la messe à Chicago ! trop beau

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0