Publié le 25 Février 2016

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Février 2016

 

 

1ère station

Jésus est condamné à mort .

 

L'innocent Jésus qui a passé en faisant le bien, est condamné à mort, et au supplice infamant de la croix. Pour être l'ami de César, Pilate livre Jésus à la volonté de ses ennemis, qui pourront le tuer au gré de leur haine. Quel crime abominable! Condamner à mort l'innocence, et déplaire à Dieu - pour plaire aux hommes!

 

Hélas, ô Jésus innocent, j'ai péché, j'ai mérité la mort. Mais pour que j'y échappe, vous prenez sur vous la sentence. Comment pourrai-je vivre désormais, ô mon Sauveur, si je ne vis pour Vous seul? Aussi longtemps que je chercherai à plaire aux hommes, je ne pourrai pas être votre serviteur. Ah! je préfère leur déplaire, être méprisé du monde, afin de ne plaire qu'à Vous seul.

 

2ème Station

Jésus est chargé de sa croix .

 

Quand Jésus a vu la croix, il a étendu vers elle ses bras ruisselants de sang. Il l'a embrassée avec amour et chargée avec joie sur ses épaules labourées de blessures. Et quoique affaibli à l'extrême, " Il a exulté et s'est élancé comme un géant dans sa voie."

Pourrai-je être un ami de jésus, si j'étais ennemi de la Croix? O chère croix, bonne croix, je t'embrasse, je t'accepte avec joie de la main de Dieu. Je ne veux désormais me glorifier que dans la seule croix. Par là, le monde sera crucifié pour moi, afin, ô Jésus que je vive pour vous seul.

 

3ème station

Jésus tombe pour la première fois.

 

La lourde croix que Jésus portait sur ses épaules le terrassa sous son fardeau pesant. Ce fut une chute douloureuse. Ce sont nos péchés et nos crimes qui ont pesé sur lui et l'ont jeté à terre. La croix était pour lui un fardeau doux et léger, nos péchés un poids lourd et intolérable.

 

ö mon Jésus! Vous avez pris sur vous mon fardeau, le lourd fardeau de mes fautes. Pourquoi ne prendrais-je pas sur moi votre joug, afin que, portant le fardeau l'un de l'autre, nous accomplissions la loi? Votre joug est doux et votre fardeau léger; je le porterai donc volontiers et j'accepte docilement ma croix pour la porter à votre suite.

 

IV  ème station

Jésus rencontre sa sainte Mère

 

Quelle douleur dans le regard de Marie apercevant son Fils bien-aimé ployé sous la lourde croix! Quelle douleur surtout dans son coeur très aimant! Comme elle eût accepté de mourir avec Jésus, ou à sa place! Priez la Mère de douleur qu'elle veuille se pencher sur vous avec amour à l'heure de votre mort.

O Jésus! O Marie! O coeurs transpercés de douleur! C'est moi qui vous a fait souffrir ainsi! Ah! puisse mon coeur, lui aussi, ressentir votre peine! O Mère affligée, laissez-moi partager vos souffrances et sentir le détachement de votre coeur, afin que je pleure avec vous et que vous veniez à mon secours à l'heure suprême de la mort.

 

Vème station

Simon aide Jésus à porter sa croix .

 

On force Simon de Cyrène d'aider le Sauveur à porter sa croix, et Jésus accepte son secours, le fait participer à sa marche à la mort et à la gloire de la croix. Vous aussi, il vous admettrait à ce douloureux honneur, si vous y consentiez! Il vous appelle, mais vous ne l'écoutez point; il vous invite, mais vous refusez. N'avez-vous pas honte de ne porter la croix que forcé, et peut-être à contre-coeur?

O Jésus, celui qui ne porte pas sa croix et ne vous suit pas, n'est pas digne de Vous. Je veux vous aider à porter votre croix, être votre compagnon de route vers le sommet du Calvaire: je mettrai mes pas dans vos pas sanglants et je vous suivrai, afin de parvenir ainsi à la Vie éternelle.

 

VIème station.

Sainte Véronique essuie la face de Jésus.

 

Pleine de respect et de compassion, Véronique tend à Jésus son voile de tête, afin qu'il s'en serve pour essuyer son pâle visage souillé de sang et de crachats. Et Jésus le lui rend après y avoir miraculeusement imprimé l'image de sa très sainte Face. Ainsi, un humble service reçoit une récompense insigne. Et vous, quel service rendez-vous, quelle reconnaissance témoignez-vous à votre Sauveur pour tant de bienfaits?

Ô Jésus, comment vous rendrai-je tout ce que vous avez fait pour moi? Je ne le puis, mais je me donne tout entier à votre service. Je vous offre mon coeur: imprimez-y votre image si profondément, qu'elle ne s'en efface plus de toute éternité.

 

VIIème Station

Jésus tombe pour la seconde fois.

 

Une deuxième fois, l'Homme des Douleurs gît sous la croix, la face contre terre. Néanmoins, les valets de bourreau impitoyables ne lui laissent aucun repos: à coups de bâton, ils le forcent à se relever; il le tire par les codes qui le tient et le blessent.  Ainsi aussi, mes péchés réitérés torturent le Sauveur. Je le vois, je le sais: aurai-je encore à l'avenir le honteux désir de pécher?

O Jésus, ayez pitié de moi, tendez votre main miséricordieuse et soutenez-moi, afin que je ne retombe plus dans mes péchés. C'est décidé, et je tiendrai parole; je ne veux plus pécher.

O mon Jésus, que votre grâce, sans laquelle je ne puis rien, m'aide à être à jamais fidèle à ma bonne résolution.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Février 2016

 

VIII ème station

Jésus console les femmes désolées.

 

Des femmes pleurent en voyant passer le Sauveur souffrant. Il se tourne vers elles et leur dit:" Ne pleurez pas sur moi, qui suis innocent, mais sur vous-mêmes et vos enfants, qui êtes coupables. Pleurez les péchés que vous avez commmis!" Et nous, pleurons aussi: rien n'est plus agréable à Jésus, ni plus utile pour nous que les larmes que le repentir nous fait verser sur nos fautes.

O Jésus, qui donnera une source de larmes à mes yeux pour pleurer nuit et jour mes péchés? Je vous supplie, par vos larmes amères, de m'accorder la grâce d'une sincère contrition, et de toucher si bien mon coeur, que je pleure toute ma vie vos souffrances, et mes péchés qui les ont causées.

 

IX ème station

Jésus tombe pour la troisième fois.

 

Après qu'il fut parvenu au pied du Calvaire, Jésus est tombé une troisième fois sous la croix, au risque et peut-être avec l'effet de blesser entièrement sa tête déjà sanglante et endolorie. Mais rien n'arrête ni ne vainc son amour. Quel effroyable fardeau que le péché! Il jette Jésus à terre, et moi, depuis longtemps il m'aurait précipité en enfer, si les mérites du Rédempteur ne m'en avaient jusqu'ici préservé!

Ô Jésus miséricordieux ! je vous dois une infinie gratitude de ce que Vous ne m'avez pas laissé mourir dans mon péché,, ni laissé engloutir par l'enfer comme je l'ai mérité! Allumez en moi un ardent désir de pratiquer la vertu et gardez-moi constamment dans votre sainte grâce, afin que je ne retombe plus jamais et que je persévère dans le bien jusqu'à la mort.

 

Xème station

Jésus est dépouillé de ses vêtements.

 

On arrache à Jésus ses vêtements. Oh! quelle atroce douleur que ce brutal arrachement qui rouvrait toutes ses blessures. Jésus, né pauvre, mourra dénué de tout. Il faudrait, pour bien mourir, que je me dépuille du vieil homme et de ses concupiscences.

Qu'il en soit ainsi, ô Jésus! Que je me dépouille du vieil homme et revête le nouveau, conforme à votre volonté et à votre bon plaisir! Quelque peine que cela me coûte, je ne m'épargnerai point. Je désire mourir détaché de tous les biens terrestres et passagers, afin de vivre éternellement avec Vous.

 

 

XIème station

Jésus est cloué sur la Croix.

 

On étend Jésus brutalement sur la croix, et on l'y cloue par les mains et les pieds. Quelles atroces souffrances! Et il se tait, soumis à la volonté de son Père céleste. Il supporte tout avec patience, parce que c'est par amour pour nous qu'il souffre. Et nous, comment portons-nous nos croix et nos peines? Comme nous sommes impatients et toujours prêts à nous plaindre!

O Jésus si humble et si doux! Je rejette et maudis mon imperfection et mon impatience. Crucifiez ma chair avec ses mauvaises passions et ses vices. Tranchez, brûlez, crucifiez-moi en cette vie comme Vous le voulez, afin de m'épargner dans l'autre. Je vous tends les bras et me donne tout entier à Vous. Qu'en tout s'accomplisse votre Sainte Volonté.

 

 

XIIème station

Jésus meurt sur la Croix.

 

Contemplez Jésus crucifié! Le voilà suspendu au gibet, dépouillé de tout. Vous pouvez voir maintenant les blessures qu'il a reçues pour votre amour. Toute la personne parle d'amour: sa tête penchée pour le baiser du pardon, les bras étendus pour étreindre l'enfant prodigue, le coeur ouvert pour nous y abriter. O amour ineffable! Jésus meurt sur la croix, pour que le pécheur vive et soit délivré de la mort éternelle.

Ô très doux Jésus! qui me donnera de mourir pour votre amour? Que du moins je meurs tout entier au monde et que je ne cherche plus que votre Règne! Quand je vous vois, ô grand Pauvre, mourir et dépouillé sur la croix rude, comme le monde me dégoûte, comme ses pompes et ses vanités me font horreur! Recueillez-moi, ô Jésus, dans votre coeur transpercé; je vous appartiens. Pour vous seul je veux vivre et mourir.

 

 

XIIIème Station

Jésus est détaché de sa Croix et remis à sa Mère.

 

Jésus n'a pas voulu descendre de sa croix, il a tout accompli. Mais lorsque, après sa mort, il fut enlevé de la croix, il voulut reposer sur le sein de sa Mère Immaculée. Persévérez dans le bien et ne lâchez pas la croix. Qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. Et ayez soin de recevoir toujours dans un coeur très pur le Corps de Notre-Seigneur que vous donne la Sainte Communion.

O Jésus, je vous prie humblement, de ne point permettre que je sois séparé de la croix; je veux vivre et mourir en la serrant sur mon coeur. Créez en moi un coeur pur, afin que je vous reçoive dignement dans l'Eucharistie, que je vive en vous et vous en moi, et que je ne sois jamais séparé de vous.

 

 

XIVème station

Le corps de Jésus est mis dans le tombeau.

Le corps de Jésus est déposé dans le sépulcre d'un autre. Lui, qui n'avait pas une pierre où reposer sa tête, n'a pas même son propre tombeau parce qu'il n'était pas de ce monde. Et nous, pouvons-nous dire que nous ne sommes pas de ce monde, nous qui attachons, hélas, tant d'importance aux jugements ou aux promesses du monde ?

O Jésus, vous m'avez choisi, appelé hors du monde. Qu'y chercherais-je encore? Vous m'avez créé pour le Ciel, que demanderais-je encore à la terre? Arrière, ô vanités et erreurs! C'est par la voie royale de la croix où mon Sauveur a laissé la trace bénie de ses pas, que je veux monter au ciel, ma patrie .

Là sera ma demeure à jamais.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Février 2016

 

source le forum catholique

la seule d'ailleurs, . ailleurs du copié collé sans source d'origine évidement, du vol quoi.

ça se dit catholique tous ces gens là, drôle de religion !  tout leur est dû ! la notion de justice même en temps de carême, chez eux c'est quelque chose  mais ça ne m'étonne pas ! profond mépris 

Hier on mettait de nouveaux (dix pas rien! )  conseils comment être catholique face à un pape calamiteux, - dingue de qualifier un pape de calamiteux ! - même si on peut avoir des divergences n'en rien comprendre,  alors qu'on se fait les promoteurs  de l'année de la miséricorde, faut le faire!  - l'incohérence de l'idéologie.. 

aujourd'hui on montre le pape calamiteux avec mgr . Aillet !  et là la fée du logis  apparait toute les photos du diocèse de Bayonne avec pape François .. ! le pape calamiteux est devenu pape super star. ! ou mgr Aillet, j'avoue on ne sait plus trop . si c'est pape François calamiteux  la star ou mgr Aillet.. c'est ça l'idéologie.

coup de baguette magique. !  un coup de Cillit Bang et tout est propre !

moi tout ça me scandalise.

 

à n'y rien comprendre ... et on explose de joie ! bizarre, ... j'avoue j'y perds mon latin ! faudra qu'on m'explique moi petite intelligence...

quel monde !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Février 2016

 

qui l'eût cru !  ça a passé drôlement vite !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 25 Février 2016

 

Une démolition "le moins visible possible." Pourtant les engins sont à l'oeuvre depuis lundi sur le site ponot. Les murs devraient tomber en dernier pour limiter l'émotion suscitée par cette étape.

L'Amicale des anciens du Pensio a demandé à ce que plusieurs éléments soient récupérés. "On a eu une rencontre agréable avec les élus pour voir les pierres qu'il serait opportun de garder pour rappeler un jour le souvenir du Pensio", explique le président de l'association. En revanche, les contre-forts et autres pierres de taille devraient être gardés par l'entreprise ligérienne Pugnère & fils. "L'entreprise intervient à un prix peu cher en échange des pierres", nous glisse-t-on. "On ne sait pas encore ce que nous allons en faire", explique l'entreprise. Sur le chantier, l'extraction de ces pierres est considérée comme délicate, mais aussi "une priorité" avant de faire tomber le reste du bâtiment. "Nous ne serions pas surpris si tout n'a pas pu être sauvé, nous savons que c'est particulièrement difficile", relativise Bernard Rouchon.

 

source.

 

En Isère ... pétition .

 

Ne rasez pas le patrimoine ancien du village : l'église de Brezins-Le-Bas. Des solutions existent pour la restaurer !

source

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 25 Février 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 25 Février 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 24 Février 2016

 

Le PEUPLE SUMMORUM PONTIFICUM est invité à venir en Pèlerinage à la Sainte Tunique d’Argenteuil, dans le cadre de l’Ostension exceptionnelle organisée pour l’année de la Miséricorde,le Dimanche 03 Avril 2016, pour la Fête de la Miséricorde Divine et les Célébrations des 150 ans de la Basilique Saint-Denys d’Argenteuil.

A 18H00 MESSE SOLENNELLE - IN ALBIS de QUASIMODO - célébrée Orientée et selon la forme Extraordinaire, par le T.R.Père abbé de l’Abbaye Notre-Dame de Fontgombault, Dom JEAN PATEAU.

Il sera préférable d’être présent sur les lieux dés 15H30 afin de vénérer (il vous faut vous inscrire) et a minima d’être sur place dans la nef de l’église un heure avant le début de la sainte Messe. La Vénération est interrompue lors des célébrations Eucharistiques et reprend après, jusqu’à 22h00.

source le forum catholique

.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 24 Février 2016

 

 

the fatherland Day.

 

En Russie, le 23 février, une bonne moitié des hommes a le droit de recevoir de la part des femmes des félicitations et des cadeaux : ce jour là, on fête dans le pays la Journée du défenseur de la Patrie.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0