Publié le 16 Mars 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 16 Mars 2015

                     Le père Raphaël d'Anselme devant la Vierge à l'enfant de l'église Saint-Patern, dont le sceptre a disparu.

 

skype emoticons smile  l'oeuvre d' un déjanté encore ..! un spécialiste aurait tout pris..! ça va revenir va. !

bon carême, mr l'abbé.et à Amaury.

 

En bois, il ornait la statue de la Vierge à l’enfant à l'église Saint-Patern de Vannes. Depuis une semaine, les prêtres appellent les fidèles à la prière pour son retour.

 

La madone de Saint-Patern n’a plus son sceptre. L’abbé Brillet s’est aperçu du vol sur la statue de la Vierge à l’enfant il y a une semaine.

Sur un panonceau, il demande aux fidèles de « bien vouloir offrir une prière à Notre-Dame, la tendre Mère du Christ et notre Mère, afin qu’Elle touche le cœur de celui qui s’est servi, afin qu’il rapporte sans tarder ce qui appartient à la Reine du Ciel ».

« On essaie d’y croire, indique le père Raphaël d’Anselme. Ce sceptre en bois, remis officiellement il y a cinq ans, a surtout une valeur spirituelle. Il est en forme de lys, expression de la beauté, de la pureté de la Sainte-Vierge ».

S'il vient réparer sa faute, l’auteur du vol pourra méditer le dernier paragraphe du panonceau de l’abbé Brillet : « Veuille Dieu pardonner celui qui s’en prend à Celle qui mérite les plus infinis respects tant en actes qu’en paroles, nous souvenant comment le Père céleste s’est manifesté par le passé contre ceux qui osaient se moquer d’Elle ! »

 

source

en union de prières aux intentions du forum pour mr. l'abbé Coiffet. philippe

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 15 Mars 2015

 

Le Puy du Fou forme déjà ses comédiens et ses cascadeurs. La création d'une école a pour objectif de donner une nouvelle ampleur pédagogique à cet effort.

En septembre 2015 s'ouvrira une école maternelle et primaire -jusqu'au CE2 dans un premier temps- au Puy du Fou (Vendée). Une cinquantaine d'enfants devrait la fréquenter, encadrés par quatre enseignants et deux aides maternelles, et les places risquent d'être chères, puisqu'il s'agira d'une première en Europe: une école privée, respectant le programme de l'Education nationale, en lien avec un parc d'attraction.

Le matin, les écoliers auront cours normalement. L'après-midi, ils suivront des cours artistiques -5 à 6 heures par semaine- en lien avec le spectacle. L'objectif affiché par l'association du Puy du Fou à l'initiative de cette école est de faire émerger les jeunes talents dès la maternelle. Les enfants seront sélectionnés dans le secteur des Epesses et des Herbiers en Vendée. Un recrutement local puisqu'il n'y a pas d'hébergement possible sur place. Une trentaine de candidats se sont déjà manifestés.

A terme, Nicolas de Villiers aimerait créer un collège. "Cette école, c'est le croisement à l'échelle française du modèle d'enseignement anglo-saxon et du modèle de formation oriental que l'on peut trouver au cirque de Moscou ou au cirque de Pékin", commente Nicolas de Villiers, le président du Puy du Fou.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 15 Mars 2015

Après un désaccord, faire la paix avant le coucher du soleil.

règle de st Benoît

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 15 Mars 2015

O BONE JESU, MISERERE NOBIS.

_____________________________________

« Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

 

+

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 14 Mars 2015

March 15, 2015: A day of fasting, prayer for war-torn Syria prière pour la Syrie.

_____________________________

March 15, 2015: A day of fasting, prayer for war-torn Syria prière pour la Syrie.

..................................................

March 15, 2015: A day of fasting, prayer for war-torn Syria prière pour la Syrie.

_______________________________________

Hier, cérémonie pour leurs héros. Ici le père de l'un d'eux qui repart avec son fils en Australie. Requiescant in pace.

 

 

Urgent affrontements se poursuivent dans les environs ; dernier message . traduit en arabe alors comprend pas trop ...  + udp

L'ambassadeur du Vatican aux Nations unies a apporté un soutien inhabituel au recours à la force en Irak et Syrie contre les atrocités commises par l'organisation Etat islamique (EI) qu'il accuse de "génocide".

Dans une interview au site catholique américain Crux, l'archevêque Silvano Tomasi accuse l'EI de commettre des atrocités à grande échelle qui justifient une intervention internationale. "Nous devons stopper cette sorte de génocide", a déclaré le prélat italien. "Sinon nous nous lamenterons plus tard en nous demandant pourquoi nous n'avons rien fait, pourquoi nous avons permis qu'une tragédie aussi terrible se produise", a-t-il dit.

 

L'incapacité de la communauté internationale à mettre fin au bain de sang alimente le sentiment d'amertume et d'abandon des Syriens qui traversent selon l'ONU "la plus importante situation d'urgence humanitaire de notre ère". Près de quatre millions de personnes ont fui la Syrie, dont plus d'un million se réfugient au Liban voisin.

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a averti "du tournant dangereux" que prend la crise, car près de deux millions de Syriens de moins de 18 ans "risquent de devenir une génération perdue".

Au sein même du pays, plus de sept millions de Syriens sont déplacés et près de 60% de la population vit dans la pauvreté. Les infrastructures ont été décimées, entraînant des pénuries aiguës d'électricité, d'eau et de nourriture, notamment dans les zones assiégées par l'armée.

 

l'orient, le jour

Seigneur,
Dans leur souffrance, nos familles se sentent proches de toi, victimes innocentes
Forcées par la violence et la persécution de quitter maisons, villages, amis, écoles, paroisses,
Pour vivre dans des camps de réfugiés dans la misère et l’indifférence.
Toi qui t’es identifié aux plus faibles, regarde nos familles fragilisées, humiliées et déchirées par la violence,
Donne-leur la force de pouvoir porter la croix et garder la foi et l’espérance en toi

Seigneur,

La souffrance accueillie dans la foi trace un chemin de salut
Nos familles sont laissées seules à leur malheur
Elles attendent une main, un cœur, un « Simon de Cyrène  » que tu mets sur leur chemin
Donne-nous à voir ta Face dans celui des pauvres persécutés et les victimes innocentes des violences et des injustices.

Seigneur,
Notre peuple épuisé et affaibli rassemble ses forces pour se relever en vain.
Nos divisions sont profondes, l’unité des chrétiens s’éloigne de la filiation divine.
Aide-nous à nous relever et avancer sur le chemin du pardon et de l’unité.
Accorde à nos pauvres réfugiés de vaincre la peur et de rester attachés à cette sainte terre qui se vide de ses chrétiens, derniers témoins de ta parole
Apprends-nous à nous détacher des biens matériels pour vivre dans le sillage de ta pauvreté évangélique.

Seigneur,
Nos enfants sont martyrisés, sacrifiés avec sauvagerie dans des violences sans but.
Que tes souffrances salvatrices les libèrent de leur esclavage, pour découvrir ta Face divine.
Par ta mort tu as ouvert la porte de la Vie Éternelle.
La mort ne nous vaincra pas, elle nous introduit dans la Résurrection.
Ouvre Seigneur les cœurs de ceux qui mettent en danger la vie des autres,
Fais leur découvrir la valeur de la vie humaine reflet de ta divinité.

Seigneur,
Donne-nous la grâce de choisir ton chemin de croix libérateur et de garder forte la foi et l’espérance.
Fais de nous des enfants de lumière qui ne craignent plus les ténèbres
Fais que notre chemin de croix aboutisse au pardon, à la réconciliation et la paix.

L’injustice et la violence enfoncent le petit peuple, victime de l’égoïsme mondial.
Viens Esprit Saint, consoler, fortifier et semer l’espérance dans le cœur des opprimés.

Ô Marie, Mère de Dieu,

Aide nos mamans qui sont privées de leurs enfants, qui souffrent et meurent tout seuls loin d’elles.Dans notre vie quotidienne, enfants et parents peuvent se faire souffrir mutuellement,
Aide-nous à transformer nos familles en espace d’amour et de sérénité à l’image de la Sainte Famille.

Ô Marie, notre Mère,
Nous déposons entre tes mains nos martyrs, nos réfugiés, les victimes de la haine et de l’exclusion.
Nous te confions ô chère Mère nos enfants sans écoles, nos malades sans soins, nos réfugiés sans toit.
Que le sang des victimes innocentes soit la semence d’une nouvelle société fraternelle, pacifique et plus juste.

 

Extraits d’une prière de Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas - 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 14 Mars 2015

15 Mars: journée mondiale de prière  pour la Syrie .

.................................

15 Mars: journée mondiale de prière  pour la Syrie .

______________________________________

15 Mars: journée mondiale de prière  pour la Syrie .

__________________________

15 Mars: journée mondiale de prière  pour la Syrie .

_________________________________

15 Mars: journée mondiale de prière  pour la Syrie .

___________________________________

                                      

 

Le Patriarche d’Antioche Grégoire III, à la tête de l’Église melkite gréco-catholique, appelle à une journée de prière pour la Syrie le 15 mars 2015, quatre ans après le début de la guerre.

 

L’AED appelle donc à prier le 15 mars en communion avec les chrétiens de Syrie et du Proche-Orient pour la fin de la guerre et de la souffrance, à la suite de l’appel du Patriarche Grégoire III: « Le carême est un chemin de croix, et les pays arabes en sont à leur cinquième année de chemin de croix. La tragédie que nous vivons aujourd’hui est la plus importante depuis la seconde guerre mondiale. Nous sommes désemparés devant la douleur et la souffrance de toutes les communautés chrétiennes et musulmanes de notre peuple. Tout le monde a été touché par la pauvreté, la faim, le froid, le manque de vêtements, les maladies et invalidités. Du plus profond de nos souffrances et de notre douleur en Syrie, nous crions avec notre peuple qui souffre, qui marche sur le chemin sanglant de la Croix, et lançons un appel au monde entier : Assez ! Assez ! Assez de la guerre en Syrie ! Nous croyons en la puissance de la prière et nous appelons à une journée de solidarité avec la Syrie, une journée de prière pour l’espérance et la paix en Syrie. »

 

aed fRANCE

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 14 Mars 2015

Dominica IV in Quadragesima - homélie

___________________________________________

un moine osb +

“ Importance et limite des miracles pour la foi ”
(Dominica IV in Quadragesima)

 

Saint Jean est le seul des évangélistes qui ne rapporte pas l’institution proprement dite de l’Eucharistie. Mais il est peut-être celui qui en a le plus approfondi la signification et qui en a dévoilé le mieux la richesse. Il le fait particulièrement dans le récit de la multiplication des pains.


Il commence par dire que la fête de la Pâque était proche. Mais la foule, au lieu de se rendre à Jérusalem pour célébrer la fête, est attirée par Jésus. Pourquoi est-elle attirée ? « Parce qu’elle voyait les signes qu’il opérait sur les malades ».


Les miracles de Jésus servaient à susciter la foi.

 

D’où son reproche à ses détracteurs : « Je vous l'ai dit, et vous ne croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi » (Jn 10,25). Par ailleurs, Jésus reproche aussi le manque de foi qui désire des miracles pour croire. Au fonctionnaire royal qui demande la guérison de son fils, Jésus répond : « Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croirez pas » (4,48). A l’Apôtre Thomas, il dira : « Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu » (20,29).

En résumé, les miracles sont nécessaires pour susciter la foi, mais inutiles à la curiosité, car le curieux en veut toujours davantage. C’est pourquoi saint Paul écrit : « Alors que les Juifs demandent des signes et que les Grecs sont en quête de sagesse, nous proclamons, nous, un Christ crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les païens » (1 Co 1,22-23).


Car les miracles ne suffisent pas à susciter la foi.

 

L’épisode d’aujourd’hui nous rapporte en effet un miracle qui sera incompris de la foule et même de nombreux disciples. Après la multiplication des pains, la foule voudra le faire roi, mais un roi terrestre et glorieux, un libérateur. Devant l’évidence, elle lui demandera même un autre miracle. Jésus leur ayant dit : « Voici l'oeuvre que Dieu demande, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé », les gens lui répondent : « Quel miracle fais-tu donc afin que nous le voyions et que nous  croyions en toi ? Quelles sont tes œuvres ? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu'il est écrit : "Il leur a donné à  manger le pain du ciel" » (6,29-31). Or, Jésus venait de multiplier les pains !


Beaucoup de ses disciples rejetteront aussi le mystère de l’Eucharistie que le miracle annonçait : « Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. (…) De nombreux disciples, après l'avoir entendu, dirent : "Cette parole est dure ; qui peut l'écouter" ? (…) Dès ce moment, un grand nombre de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui » (6,56.60.66).

 


« Malgré l'éclat et la sublimité de sa doctrine, ses miracles faisaient beaucoup plus d'impression sur les foules, ce qui est l'indice d'esprits encore peu instruits (…). Ceux dont saint Matthieu rapporte qu'ils étaient dans l'admiration de sa doctrine faisaient preuve de plus grande sagesse » (Jean Chrysostome, hom. 42), car « il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes » (Mt 7,29).


Nous nous acheminons vers le mystère de la Pâque du Seigneur, celui de sa Passion et de sa Résurrection. Nous ne suivons pas Jésus pour ses miracles, mais nous suivons le Christ crucifié. Ou plutôt nous le suivons pour son plus grand miracle, celui du salut de nos âmes.

 

Car c’est bien un miracle qu’il accomplit en changeant nos cœurs de pierre en cœur de chair. Qu’y a-t-il de plus difficile que de se convertir, de changer de vie ? Ce salut, Dieu nous l’offre en son Fils crucifié.


Nous sommes arrivés à la mi-carême. Si nous voulons faire l’expérience de ce grand miracle de notre conversion, suivons Jésus sur le chemin de la Croix.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par un moine osbv +

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 14 Mars 2015

mgr d'Ornellas: la bioéthique.

................................................

Il faut être lucide avec sa conscience et décidé à lui obéir. On ne peut pas indéfiniment se moquer de sa conscience. Il y a un jour où la conscience explose.

Mgr d'Ornellas

Mgr D'Onellas sera à Avranches le 16 Mars 2015 à 20h30 au centre culturel pour une conférence au sujet de la fin de Vie.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 14 Mars 2015

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0