Publié le 6 Septembre 2014

http://4.bp.blogspot.com/-HrQa_H5vw90/Ui6kKL3VfnI/AAAAAAAAXR8/ALQnS5s3mno/s1600/9_10_St.+Nicholas+of+Tolentino.jpg

 

  neuvaine à  St Nicolas de Tolentino pour demander la délivrance des âmes du purgatoire. On le représente avec un lys en main, parce qu’il fut toujours un modèle d’innocence et de pureté

 


 

A onze ans, il fut reçu dans l'Ordre des Ermites de Saint-Augustin, où il se fit admirer de tous par la modestie de son maintien, sa parfaite obéissance, son humeur douce et toujours égale, surtout sa chasteté, gardée par d'effrayantes mortifications. On eût dit qu'il avait un corps de bronze. A quinze ans, il usait des chaînes, des ceintures de fer et des cilices; il jeûnait quatre fois la semaine, mangeait peu et des mets les plus grossiers, ne couchait que par terre ou sur une paillasse.

 

On raconte plusieurs visions d'âmes du Purgatoire qui lui devaient leur délivrance. Après avoir édifié successivement plusieurs couvents, le fervent religieux est envoyé à Tolentino, où il passe les trente dernières années de sa vie. Là il s'occupe à catéchiser les ignorants, à prêcher la parole de Dieu, à confesser les pécheurs; les coeurs les plus rebelles se rendent à ses exhortations, il embrase les plus indifférents du feu de l'amour divin, il ébranle les plus obstinés, sa douceur ramène les plus désespérés dans la voie du salut. Le salut des autres ne lui fait pas négliger le sien. On ne saurait dire quand il terminait son oraison; on le trouvait toujours absorbé en Dieu; il aimait surtout à méditer les souffrances de Jésus-Christ.

 

Nicolas était la terreur du démon, qui venait souvent troubler son oraison en imitant devant lui le cri de tous les animaux, en ébranlant la charpente de la maison, et faisant trembler sa cellule. Un jour l'esprit de ténèbres entra près de lui sous la forme d'un oiseau énorme, qui éteignit, renversa et brisa la lampe par un mouvement de ses ailes; Nicolas ramassa les morceaux et les rejoignit si merveilleusement, qu'il ne parut pas trace de l'accident. Le démon alla jusqu'à le frapper et à le laisser pour mort; le Saint demeura boiteux toute sa vie des coups qu'il avait reçus. Il partageait avec les pauvres le pain qu'on lui donnait à ses repas, et, un jour, son supérieur lui demandant ce qu'il portait: "Ce sont des fleurs," dit-il, et il montra le pain changé en roses. Pendant les six derniers mois de sa vie, les anges descendaient toutes les nuits dans sa chambre et le réjouissaient de leurs chants.

 

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 6 Septembre 2014

10641238_10203666425754058_112528338575555048_n.jpg

 

10352327_10203764186438014_7072992038267783956_n.jpg

 

  tous les dimanches messe chantée 10 h 30

merci mgr !


il y avait du monde...!


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 6 Septembre 2014

  http://3.bp.blogspot.com/-iS0xpu4-DEE/Ul7vYPVZ8II/AAAAAAAAAC8/VZ5PPYAY4gA/s1600/Leproso.jpg

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/53/ChristCleansing.jpg/640px-ChristCleansing.jpg

 

les 10 lépreux. 10, le plus sacré des nombres, le symbole de la création universelle, 9 le chiffre de la plénitude, 1 le symbole de l'être...

 

« L’ingratitude est meurtrière, elle est l’ennemie de la grâce, l’ennemie du salut… Elle est l’ennemie de l’âme, la ruine des mérites, la destruction des vertus, l’obstacle aux bienfaits. Elle est un vent brûlant, qui dessèche la source de la bonté, la rosée de la miséricorde, les fleuves de la grâce. »

 

St Bernard

 

L’ingratitude est une fille de l’orgueil.


 

(Miguel de Cervantès).

 

« la lèpre qui défigure réellement l’homme et la société est le péché ; ce sont l’orgueil et l’égoïsme qui génèrent dans l’âme humaine l’indifférence, la haine et la violence. Cette lèpre de l’esprit, qui défigure le visage de l’humanité, personne ne peut la guérir sinon Dieu, qui est Amour. En ouvrant son cœur à Dieu, la personne qui se convertit est guérie intérieurement du mal ».

 

Benoît XVI

 

Homélie de saint Augustin, évêque.

 

Septième leçon. Le Seigneur a purifié dix lépreux et leur a dit : "Allez vous montrer aux prêtres." A ce sujet, on peut se demander pourquoi il les envoya aux prêtres, de telle sorte qu’en cours de route, ils soient purifiés. Hormis les lépreux, nul de ceux qu’il a gratifiés de bienfaits corporels ne se trouve jamais envoyé aux prêtres. C’était aussi de la lèpre qu’il avait purifié celui auquel il a dit : "Va, montre-toi aux prêtres et offre pour toi le sacrifice prescrit par Moïse pour leur servir d’attestation." Il faut donc rechercher la signification de cette lèpre. Ceux qui en sont délivrés ne sont pas dits guéris mais purifiés. La lèpre est à proprement parler une corruption de la couleur plutôt que de la santé ou de l’intégrité des sens et des membres.

 

Huitième leçon. On peut donc, sans absurdité, penser que les lépreux représentent ceux qui, sans avoir la science de la vraie foi, professent en conséquence les doctrines variées de l’erreur. Loin de cacher leur ignorance, ils la produisent au grand jour comme la science suprême et dans des discours pleins de jactance, ils en font étalage. Or, il n’est si fausse doctrine qui ne soit mêlée de quelque vérité. Dans une seule et même discussion ou récit d’un homme, les vérités s’entremêlent sans ordre aux erreurs comme si elles apparaissaient dans la coloration d’un seul corps. Ainsi en va-t-il de la lèpre, elle altère et flétrit les corps humains, mêlant aux teintes vraies des fausses couleurs.

 

Neuvième leçon. Que l’Église se garde donc de tels hommes ! Ainsi, s’il se peut, se voyant maintenus à distance ils interpelleront le Christ en une grande clameur, comme ces dix qui s’arrêtèrent à distance puis, élevant la voix, dirent : " Jésus, maître, aie pitié de nous. " Ils l’appellent : " Maître. " Et de ce nom, personne, que je sache, n’a jamais interpellé le Seigneur pour lui demander un remède corporel. C’est assez montrer, je crois, que la fausse doctrine est signifiée par la lèpre dont le bon maître lave la souillure.

 

Ant. du Benedictus à Laudes Comme Jésus entrait * dans un village, dix lépreux vinrent au-devant de lui ; et, se tenant éloignés, ils élevèrent la voix, en disant : Jésus, maître, ayez pitié de nous.

 

Ant. du Magnificat aux 2èmes Vêpres L’un d’eux, * voyant qu’il était guéri revint, glorifiant Dieu à haute voix, alléluia

 

 

 

http://images.christianpost.com/full/75799/iraq.jpg

 

 

Pourquoi, ô Dieu, nous as-tu entièrement repoussés?

Pourquoi ta colère est-elle allumée contre le troupeau de ton pâturage?

Souviens-toi de ton peuple qui était tiens au commencement,

Que tu as racheté pour être  la tribu de ton héritage.

Souviens-toi de la montagne de Sion

Où tu faisais ta résidence.

Lève ta main contre leur orgueil qui ne finit pas;

Vois comme l'ennemi a tout ravagé dans le sanctuaire.

Tes adversaires en sont enorgueillis

Au milieu de tes fêtes.

Ils ont établi leurs emblêmes comme signes de victoire

(Et ils ne savaient pas) aux issues et au sommet du temple.

Comme dans une forêt d'arbres, ils ont abattu les portes avec des haches,

Ils les ont enfoncées à coup de hâches et de cognées.

Ils ont mis le feu à ton sanctuaire.

Ils ont dit dans leur coeur, et toute la bande:

" Faisons cesser dans le pays toutes les fêtes de Dieu".

Des miracles comme jadis, nous n'en voyons plus;

Aucun prophète ne se lève; personne ne sait ce qui arrivera.

 

Malgré cela, est-ce que l'ennemi t'insultera,

Est-ce qu'un peuple insensé blasphèmera ton nom?

Ne livre pas aux bêtes les âmes de tes fidèles;

N'oublie pas pour toujours la vie de tes pauvres.

Prends garde à ton alliance! car tous les coins du pays sont pleins de repaires de violence.

Que l'opprimé ne s'en retourne pas confondu,

Que le malheureux et le pauvre puissent bénir ton nom!

Lève-toi, ô Dieu, prends en main ta cause;

Souviens-toi des outrages que t'adresse chaque jour l'insensé.

N'oublie pas les clameurs de tes adversaires,

L'insulte toujours croissante de ceux qui te haïssent.


 

http://img.over-blog.com/300x300/1/10/86/49/ete-2014/10338229_10152353675748512_4349218163241999077_n.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 6 Septembre 2014

http://2.bp.blogspot.com/-aJJJNd-nV8M/UKochVvKtDI/AAAAAAAAAC4/y6BjrCEr-HM/s1600/8.jpg

 

 

 

ora pro nobis.

 

 

 

 

 

 

pour un séminariste à Bayonne ! bonne rentrée..félicitations! pitêtre la semaine prochaine! fait trop beau ! j'ai envie de voir des couchers de soleil.. y en a pas ici ! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

 

 

2014-09-05-a-18.57.44.jpg

 

2014-09-05-a-18.39.56.jpg

 

ecran-2014-09-05-a-18.58.59.jpg

 

cran-2014-09-05-a-18.43.34.jpg

 

d-ecran-2014-09-05-a-19.33.13.jpg

 

cran-2014-09-05-a-19.23.53.jpg

 

ça faisait longtemps que j'avais pas eu de telles liturgies ! bravo !

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

Capture-d-ecran-2014-09-05-a-20.27.54-copie-1.png

 

 

Cette semaine ils ont revendiqué la décapitation d'un deuxième journaliste américain. Dans le Nord de l'Irak, les combattants de l'état islamique menacent les chrétiens. Reportage au coeur du Kurdistan irakien.

 

link

 

 

pendant ce temps là d'autres essayent d'en vivre .. !  mais  c'est la vie ! on tire profit où on peut ! .. même chez les" trados "! donnez donnez même s'il y en a qui meurent de faim ! votre argent nous intéresse pour la bonne cause ! quelque chose d'immoral quelque part.. mais bon!

quand je dis que ce monde est pourri ! pas de scrupules pour certains..

 

sic:" "Quel mépris du catholique qui se fait chier à payer les écoles de ses enfants, qui fait en sorte de nourrir sa famille et auquel on fait croire qu'un simple blog ferait plus que lui au quotidien, au mépris des frais de scolarité qui sont les siens, et tout ce qui s'ensuit. Quelle honte de surfer sur la misère spirituelle et politique du peuple en allant en plus tripatouiller son portefeuille."

 

et les pauvres retraités alors ? sur overblog ça doit être interdit ! sinon je mettrai bien ma carte bleue pour arrondir mes fins de mois ! non mais sans blagues !  affligeant,  même les païens n'utilisent pas de tels procédés... esclaves des logiques économiques. de la drogue quoi. , pas étonnnant !  des socialos de droite quoi ! le mépris des pauvres ..




 


 

 

http://img.over-blog.com/300x300/1/10/86/49/ete-2014/10338229_10152353675748512_4349218163241999077_n.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

http://fc09.deviantart.net/fs70/i/2013/207/b/b/sagrado_corazon_de_jesus____sacred_heart_by_aurorakinai-d6fcc53.jpg

 

http://www.acnuk.org/data/images/slideshows/iraq_5_1407773760.jpg

 

http://static.un.org/News/dh/photos/large/2014/September/09-02-2014Iraq_Kurdistan.jpg

Photo HCR/N. Colt

 

http://img.over-blog.com/300x300/1/10/86/49/ete-2014/10338229_10152353675748512_4349218163241999077_n.jpg

 

COR jESU SACRATISSIMUM, MISERERE NOBIS.

 

http://radionotredame.net/wp-content/uploads/mgr-sako-1024x685.jpg

 

 

C’est à la fois une exhortation au courage et une profonde indignation qui ont marqué les dernières déclarations de Mgr Louis Raphaël I Sako, patriarche de Babylone et des Chaldéens. Dans un message diffusé jeudi, il appelle ses fidèles à affronter la situation telle qu’elle est.

 

Des mots remplis d’amertume…

 

 

L'amertume de Mgr Sako

 

Dans un message diffusé jeudi 4 septembre, le patriarche n’a pas manqué d’exprimer son amertume devant "l’incapacité manifestée par l’appareil gouvernemental à garantir l’ordre et le respect de la loi." Déplorant l’inaction du fragile gouvernement irakien, Mgr Sako a également appelé de ses voeux une intervention internationale, au moins pour garantir le maintien de la paix, au mieux pour contrer l’avancée de l’Etat islamique.

 

 

Une intervention militaire de plus en plus demandée

 

En effet, au sujet des zones irakiennes tombées aux mains de l’Etat islamique, le patriarche a notamment incité à l’intervention du Conseil de Sécurité de l’ONU, et à la création d’une force de maintien de la paix, un peu à l’image des casques bleus. Tout cela en collaboration avec les forces de sécurité d’Irak, et les peshmergas kurdes, qui se battent, presque seuls, contre l’EI.

 

 

La responsabilité du monde islamique

 

Mgr Sako a également déclaré qu’il fallait prendre des initiatives énergiques avec le monde islamique, pour tuer dans l’oeuf l’idée d’une légitimation religieuse des financements et de l’envoi de troupes aux djihadistes. Un message adressé directement aux pays du Golfe, longtemps soupçonnés de financer la « guerre sainte ».

 

 

Affronter la situation telle qu'elle est

 

Enfin le patriarche chaldéen a appelé ses fidèles à ne pas baisser les bras et à affronter la situation telle qu’elle est. Il a notamment exprimé quelques idées comme la création d’une équipe de gestion de crise, à même de recueillir des données sur le nombre, la localisation, l’état des familles évacuées, de manière à pouvoir ensuite les dédommager. L’éducation des enfants n’est également pas en reste et Mgr Sako a demandé à ce que les enfants puissent être accueillis pendant un an au Kurdistan pour ne pas perdre une année scolaire. La rentrée des classes n’aura assurément pas la même saveur partout dans le monde…

 

link radio notre dame

 

 

Syrie : des chrétiens éprouvés mais déterminés

 

Nous reconstruirons ce pays avec notre joie. Fraîchement taguée sur l'un des rares murs encore debout d'un Vieil-Homs en ruines, l'inscription tranche avec le décor, mais semble résumer la détermination des Syriens.

 

Le 9 mai dernier, la ville était libérée des djihadistes qui l'occupaient depuis deux ans et demi et les quelques habitants revenus commencent déjà à reconstruire.

 

A quelques pas d'une mosquée dont il reste à peine les contours, l'entrée d'une petite église orthodoxe devant laquelle se pressent trois hommes en tenue de chantier : « Il y a une fête pour la Vierge dans quelques jours et il faut que l'église soit prête » sourit l'un d'eux, « l'intérieur a été entièrement brûlé par les djihadistes » ajoute un autre. L'église est noircie et les icônes ont disparu, « mais elle sera prête » affirment-ils.

 

" Ils détruisent ? Nous reconstruisons ! "

 

Quelques rues plus loin, même constat dans une église catholique. Celle-ci n'a pas brûlé, mais la haine antichrétienne a laissé des traces glaçantes : icônes cassées, peintures grattées, croix brisées et statues décapitées…

 

« Ils détruisent ? Nous reconstruisons ! » commente énergiquement le patriarche grec catholique Gregorios III Laham à 120 kilomètres de là. « La reconstruction sera longue, l'avenir sera sans doute difficile mais nous y arriverons avec la foi, l'espérance et la charité ! » répète-t-il aux habitants de Maaloula, petit village situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Damas.

 

Debout devant le couvent Saint-Thècle dans lequel douze religieuses avaient été enlevées pendant trois mois en décembre dernier, il contemple le triste spectacle. Levant la tête, il constate : « Ils ont même tiré dans les yeux des saints que représentent ces fresques… »

 

A ses côtés, Saba, un célibataire d'une quarantaine d'années, semble défier les djihadistes : « Nous resterons ici parce que c'est notre terre, qu'ils le veuillent ou non », martèle-t-il avant de se tourner vers les bénévoles de l'association française SOS Chrétiens d'Orient venus financer la reconstruction d'une église : « Merci d'être venus de cette France qui semblait nous avoir abandonnés, dites à vos gouvernants qu'ils se sont trompés sur la Syrie : nous n'étions pas un pays parfait mais nous vivions ensemble et heureux. Si la démocratie implique tant de morts, tant de maisons détruites et cette haine contre nos églises, nous n'en voulons pas ! »

 

Derrière lui, Caroline, une jeune damascène en visite pour la journée rebondit sur ses propos : « Il a raison, nous savions vivre ensemble et la Syrie était d'ailleurs le pays de la région où l'émigration des chrétiens était la plus faible ! Certains Syriens se battent, soutenus par des djihadistes venus du monde entier mais l'immense majorité n'a jamais voulu cette guerre. »

 

A quelques kilomètres de là, dans la ville de Yabroud, Mahmad, un père de famille sunnite, espère lui aussi la paix : « Beaucoup de pays étrangers se font la guerre sur le sol syrien pour leurs intérêts et c'est nous qui en souffrons… », regrette-t-il avant de lancer cette supplication : « Laissez-nous vivre, nous savons très bien le faire ensemble et nous le prouverons à nouveau ! »

 

link

 

 

messe du soir . salut du st sacrement. rentrée de l'école

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

Aujourd’hui, plus que jamais, la communauté des chrétiens d’Irak est menacée de disparition. Autrefois protégés par Saddam Hussein, ils souffrent depuis la fin du régime dictatorial des persécutions orchestrées par des groupuscules fondamentalistes musulmans. Ce groupe ethnico-religieux, pourtant présent sur le sol Irakien depuis les origines du christianisme semble payer le prix de la présence américaine en Irak.

 

Près d’un million en 1980, ils ne sont plus que 500 000 croyants sur le territoire aujourd’hui, tandis qu’un million d’entre eux vivent en diaspora. Cet exode massif à l’intérieur du pays vers le Kurdistan, dans les pays limitrophes vers la Turquie et la Jordanie ou encore vers les Etats-Unis, compromet fortement leur existence en Irak. Cette situation tragique, longtemps restée ignorée des média internationaux, est désormais connue de tous, depuis l’attentat de la cathédrale de Bagdad le 31 octobre dernier. Mais les projecteurs fugaces des médias se déplacent au gré de l’actualité. La vocation de ce documentaire est au contraire d’étudier en profondeur la situation des chrétiens d’Irak, leur histoire millénaire et leur futur compromis.

 

En cinquante ans, la communauté juive irakienne a totalement disparue. Est-ce que le même sort sera réservé à la minorité chrétienne ?

 

 

link

 

http://img.over-blog.com/300x300/1/10/86/49/ete-2014/10338229_10152353675748512_4349218163241999077_n.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

Il est sorti des eaux aujourd'hui !!! un phoque vendéen  à poils... il a failli rentrer dans mon bâteau dis-donc... !!! 

 

 

N0490.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Septembre 2014

 

 

 

 

à celui qui me pique toutes mes infos pour les envoyer systématiquement et  sans scrupules sur riposte entre autres.. drôle de monde la cathosphère tradi. Et ça se fait grand  faiseur de morale ; beh dis-donc!

grand mépris de l'autre et de la vertu simple de justice..et de la charité la plus élémentaire ...

qu'il sache que même avec 20 visiteurs par jour, je passe d'heureuses nuits; quant à moi j'ai la conscience tranquille. J'en fais pas un commerce. je fais simplement ça pour me faire plaisir.


Un jour ça se paye aussi tout ça, même sur le Web ! on ne fait les malins qu'un temps ! la justice elle se fait d'elle-même toute seule. 


 

 

Plus rien ne m'étonne quand je vois certains trucs !

 

 

....

 


 


 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0