Publié le 11 Août 2022

 

 

 

 

 

 

photos le petit placide . 

 

 O Vierge Marie, Notre-Dame de l'Assomption,

à Votre Coeur Immaculé notre diocèse de Luçon a été consacré pour que nous soyons pleinement offerts et consacrés au Seigneur .

Veuillez s'il vous plait nous prendre sous votre protection maternelle, défendez-nous contre tous les dangers, aidez-nous à vaincre les tentations notamment du désespoir et du découragement, à fuir les péchés, et veillez, nous vous en supplions sur notre Eglise de Luçon et sur tous les vendéens. 

Que votre Coeur Immaculé soit notre refuge et le chemin qui conduit jusqu'à Dieu.

Donnez-nous la grâce de prier et de nous sacrifier par amour pour Jésus et pour la conversion des pécheurs. 

 

En nous confiant à Vous et en union avec le Coeur de votre divin Fils, nous voulons vivre pour la Très Sainte Trinité en qui nous croyons, que nous adorons, que nous espérons et que nous aimons.

Amen. 

 

 

+ François Jacolin, évêque de Luçon 

 

En action de grâces pour nos nouveaux prêtres de Vendée. 

 

 

 

forme extraordinaire

14 - 15 Août

fssp

ste Gemme la Plaine 

18 heures

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Août 2022

 

 

 

 

 

 

lien sanctuaire 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 9 Août 2022

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 9 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

for Konstantin and friend's Russian ! 

thank you very much. superbe, magnifique ! 

c'est comme les moines, ils ont toujours la même place! hu hu hu .. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 9 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 8 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

Деток любите особенно, ибо они тоже безгрешны, яко Ангелы, и живут для умиления нашего, для очищения сердец наших и как некое указание нам.

💭 Фёдор Михайлович Достоевский

 

 

" Crois à l'impossible, et tu auras l'impossible . " 

" Nul ne se connait tant qu'il n'a pas souffert , c'est dans la nudité radicale que nous devenons enfin nous-mêmes, tout le reste n'étant qu'apparence, masque,  formalisme mondain et mascarade ... " 

 

Ecce, Fiat ... Je pense à cette résignation. Démêler les fils de la part du psy, de ses fautes personnelles, du travail de bénédictin. S'avouer n'être que misère . Oh autour on me le fait bien comprendre sans que jamais personne ne te demande une seule fois de tes nouvelles . Même à mon âge ! mais tant pis .  surtout des miens. Ca existe peut-être "des miens".  C'est subjectif.

Hier pourtant des ondes positives... Mon petit Vianney, quelle consolation ; en l'accompagnant dans la voiture de sa maman,  son petit frère de 4 ans sans doute,  qui me tenait la main, sa toute petite menotte dans la mienne et qui ne voulait pas me lâcher . Sentir enfin une présence vraie , aimante et sans détour, sans tromperie. Eux ne mentent pas. 

Peut-être le Seigneur fait pareil. Pourtant il me connait mieux que personne.  Et puis un si beau sourire de Vianney pour accompagner mes rêves dans les nuits chaudes de l'été.

Sois sage ! 

Merci aussi petite voiture rouge de mes dimanches. Oh peut-être je ne comprends pas parfois comment tu roules , la complexité de ton moteur, tu sais moi et la mécanique ! 

mais je pense que nous allons dans  la même direction, avec Notre-Dame de LOURDES ...Ecce Fiat ! J'y crois encore même si on est peut-être une cause désespérée, mais c'est mieux que de se prendre pour ce qu'on est pas. La différence,  avec un gps  tous les jours, tu vas directement au but. ! mes chemins sont si tortueux ! 

C'est une certaine chance d'être rejeté, on est à sa vraie place et sans chevalière pas  comme la duchesse, trop honte de sa  photo;   

D'ailleurs je n'ai jamais voulu en avoir comme un arbre dénudé sans apparat . comme un moine, quoi, qui n'a rien à envier,  même pas  ses larmes qui s'échappent à l'abri des regards, de toute consolation. 

C'est comme ça qu'on est le mieux. 

A vide et sans rien.

Alors l'impossible peut arriver, le terrain est enfin prêt sans doute pour accueillir, qui sait !  l'impossible. " Mais comment cela se fera-t-il ?" ... Ecce Fiat !

Pas vrai? 

Philippe

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Août 2022

 

 

 

 

 

photo petit placide 

 

diocèse de Luçon

forme extraordinaire

tous les dimanches d'Août

ste Gemme la Plaine

18 heures 

fssp

+

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Août 2022

 

 

 

 

 

 

 

En entrant dans cette église, mise à part comme Maison de Dieu par l'ancien et le plus beau Rite de la Consécration, nous, pèlerins, rencontrons en effet Dieu Lui-même. Dans cette église, Dieu le Fils Incarné renouvelle Son Sacrifice sanglant sur le Calvaire d'une manière non sanglante, sacramentelle et réside dans le tabernacle, afin d'être toujours avec nous. En entrant ici, nous, pèlerins, connaissons à la fois la réalité profonde du Christ habitant dans nos âmes par l'effusion du don septuple de l'Esprit Saint, et la réalité profonde de la destinée éternelle de notre pèlerinage terrestre quotidien, la Jérusalem céleste.
 
L'église du sanctuaire est le lieu saint, le destin du pèlerinage au sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe. La Vierge Mère de Dieu attire ici le pèlerin à rencontrer son divin Fils, à connaître sa miséricorde et son amour, et à avoir un avant-goût de la consommation de son amour dans le Royaume des Cieux. Notre-Dame désire pour le pèlerin la même grâce que Zachée a reçue, lorsqu'il est monté sur un sycomore pour voir Notre-Seigneur. C'est la grâce du pardon des péchés, de la réparation des péchés commis et du salut éternel.
 

Le pèlerin, en rencontrant Notre Seigneur dans sa Maison, à travers le sacrement de la pénitence et, surtout, à travers le sacrifice eucharistique et son fruit incomparable, la sainte communion, cherche à connaître Notre Seigneur plus intimement, à l'aimer plus ardemment et à le servir de manière plus désintéressée.

 

En même temps, le pèlerin contemple la destination de son pèlerinage dans la vie, la Jérusalem céleste, la présence éternelle de Dieu - Père, Fils et Saint-Esprit - et la compagnie des anges et de tous les saints.

Toute la beauté de la Maison de Dieu, son architecture, sa décoration, la musique sacrée qui inspire et élève la prière et le culte, le soin avec lequel les rites sacrés sont préparés et accomplis, est un reflet de la beauté de notre vie en Christ pendant cette vie et un avant-goût de la plénitude de la beauté que nous contemplerons dans la compagnie de Dieu lorsque nous passerons de cette vie à la vie éternelle à venir. Lorsque nous entrons dans la Maison de Dieu, nous ne rencontrons pas seulement "ce qui peut être senti" et entendu, mais, selon les mots de la Lettre aux Hébreux, "vous vous êtes approchés... de la cité du Dieu vivant...". à la compagnie de milliers d'anges, à la congrégation des premiers-nés inscrits dans le ciel, à Dieu le juge de tous, aux esprits des justes rendus parfaits, à Jésus le médiateur de la nouvelle alliance, et au sang aspergé qui parle mieux que celui d'Abel."

Dans la Maison de Dieu, le ciel descend sur la terre : Dieu le Fils incarné, assis dans la gloire à la droite du Père, vient à notre rencontre à l'autel du sacrifice, au tabernacle, au confessionnal, par la prière, les dévotions et Culte sacré. En entrant dans l'église du sanctuaire, le pèlerin expérimente personnellement l'accomplissement de la promesse de Notre-Seigneur faite par le prophète Ézéchiel : « Fils de l'homme, c'est ici le lieu de mon trône et le lieu de la plante de mes pieds, où j'habiterai au milieu des fils d'Israël pour toujours.

 
 
 
Attirés à la Maison de Dieu aujourd'hui, à l'occasion de l'anniversaire de sa dédicace solennelle, prions pour que le Sanctuaire d'ici, dans tous les aspects de sa vie, aide les pèlerins à rencontrer le Christ, Dieu le Fils incarné, à reconnaître le mystère de sa vie avec nous sur la terre, et vivre dans l'attente quotidienne et fidèle du destin final de notre pèlerinage de vie dans la Nouvelle et Éternelle Jérusalem.
Souvenons-nous aussi dans la prière de ceux qui ne peuvent venir ici à la Maison de Dieu mais qui nous sont spirituellement unis, ceux qui nous ont demandé de nous souvenir d'eux dans la prière en ce lieu saint. Souvenons-nous aussi de ceux qui sont loin du Seigneur et qui ont tant besoin de la grâce de la foi, de la prière et de l'adoration.
Que l'amour de son Divin Cœur inspire et renforce en nous la sainteté de la vie quotidienne et le désir permanent d'avoir notre demeure éternelle avec Lui au Ciel.
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Août 2022

 

 

 

 

 

" Le  moindre  atome de souffrance construit quelque part quelque chose . Rien ne se consume sans générer un surcroît de vie. Rien de cela ne tombe dans le néant. Tout est recyclé dans le grand Corps de notre humanité. "

rp Boulad sj. 

 

 

Katya A. à Donetsk : Katya Kutubaeva, décédée hier sur le boulevard Pouchkine, devait partir étudier à l'Académie Vaganova de ballet russe à Saint-Pétersbourg le 25 août. 
La plupart des jeunes danseuses sont parties au début de l'été pour les collèges de Russie, certaines à Moscou, d'autres à Saint-Pétersbourg. Elles ne pouvaient pas manquer les cours, et il était devenu trop dangereux de s'entraîner sous les bombardements. En raison de certaines circonstances personnelles, le départ de Katya a été retardé pendant un certain temps, mais elle a continué ses cours à domicile avec ses professeurs afin de ne pas perdre la forme. 
La leçon d'hier avec une célèbre chorégraphe de Donetsk, Galina Volodina, était la première et la dernière pour Katya. Galina dirigeait des cours pour les filles plus âgées, mais elle a fait une exception pour Katya. 
Hier, alors que les leçons touchaient à leur fin, Galina Volodina a emmené Katya dans la rue, où sa grand-mère la rejoignait près de sa maison - elle se trouve juste en face de l'Opéra Donbass, de l'autre côté du boulevard Pouchkine. À ce moment-là, un obus ukrainien a atterri à cet endroit. Katya, sa grand-mère et son mentor ont disparu.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0