Publié le 11 Mars 2014

 

 

c4.jpg

 

 

 

"Vos pensées ne sont pas mes pensées

et mes voies ne sont pas vos voies. oracle de Yahvé.

 

Is. 55, 8

 

La vie de l'homme est belle en dépît de tout. Nous pouvons en faire une fête ininterrompue si nous respections les lois de la nature et de la grâce et si, pleins d'amour, nous nous laissons conduire par la Providence.

 

A cause du péché, la terre a été maudite, l'homme doit gagner son pain dans les soucis et le travail; des difficultés de tous genres traversent quotidiennement sa route. Néanmoins, il reste l'enfant de Dieu, il trouve une source intarissable de joie dans sa destinée et sa vocation, dans sa noblesse et dans le privilège de son élection.

 

La vie est souvent bien différente de ce qu'on avait espéré. Au temps de la jeunesse et faute d'expérience, on en attend beaucoup. On croit trouver le bonheur dans des choses accidentelles: honneur, considération, profit matériel, plaisir des sens et de la chair, amour, paisible atmosphère familiale.

 

Mais plus on vieillit, plus l'expérience quotidienne nous pousse vers une autre direction. On voit alors la relativité et l'inconstance de ce qui nous apparaissait comme le souverain bonheur. On jauge la vie et ses promesses à leur valeur, et l'on se tourne insensiblement vers ce qui est plus réel; le Bien suprême et unique, qui seul peut satisfaire pleinement le coeur de l'homme.

 

C'est une grande grâce quand les yeux s'ouvrent de cette façon. Ce peut-être le début d'une nouvelle vie, qui surpasse de beaucoup la précédente en plénitude et satisfaction intérieure, et qui aboutisse pour plus d'une âme au don total à Dieu dans la vie religieuse.

 

Qui est mené ainsi par le Très-Haut se sent constamment heureux, même si la main de Dieu s'appesantit sur lui, s'il doit supporter de grands coups et de lourds échecs, des souffrances corporelles ou des difficultés spirituelles. Celui qui vit intensément au-dedans et se sait entre les mains de Dieu, ne sera pas abattu par les tribulations auxquelles toute une vie est sujette. Celles-ci, sans nul doute, ont valeur corrective et éducative pour chacun.

 

Dieu n'a pas épargné son Fils unique et, la plus pure des créatures, il l'a placée sous la croix de son propre enfant. Reconnaissons par là - à moins d'être aveugles - que les souffrances et les peines ont une signification spéciale dans la vie de l'individu et de la communauté. Qui, une fois, a perçu cela des yeux de la foi, ne marchera plus déprimé; il ne se découragera pas si le Maître de la vie et de la mort lui demande, à lui aussi, un sacrifice que, dans sa joie de vivre, il ne prévoyait pas et qui l'atteint dans sa nature d'homme.

 

   Heureusement que le Christ ne tient pas toujours compte de nos projets et de nos désirs, et qu'il fait entrer notre vie dans son vaste plan divin! De cette façon, elle a une valeur, non seulement pour nous  personnellement, mais aussi pour le grand tout du Corps mystique. Bien des saints se réjouissent au ciel parce que Dieu n'a pas tenu compte de leurs désirs égoïstes, mais qu'il les a employés comme leviers en faveur de l'univers dont il prend soin.

 

   Dieu a ses vues dans tout ce qui nous arrive. Si nous le laissons faire sans nous opposer à ses volontés, tout sert à notre perfection et à notre sanctification. Dieu ne nous demande pas de comprendre ou de pénétrer ses plans:

 

 " Haut est le ciel au-dessus de la terre,

aussi hautes sont mes voies au-dessus de vos voies

et mes pensées au-dessus de vos pensées." Is. 55. 9


 

Il veut que nous ayons confiance dans sa conduite et que nous nous y soumettions aveuglément. Qui s'y oppose par orgueil, sens propre ou opinâtreté et veut suivre son propre chemin, contrarie les plans de Dieu et met son salut et son bonheur en danger.

 

O Jésus, apprenez-moi à accepter, comme vous, avec soumission ce que le Père m'envoie. Faites que je ne me décourage jamais devant les difficultés et les croix; faites que je ne m'oppose pas à vos décrets. Donnez-moi la force et la grâce de me sanctifier dans les circonstances où votre Providence me place, sans vouloir désirer autre chose. Que toujours votre volonté s'accomplisse en moi.

 


Voir les commentaires

Rédigé par rp Mathias Gossens OFM

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 10 Mars 2014

http://4.bp.blogspot.com/-4x-bpBvzGeM/TlAVpJQi97I/AAAAAAAAALY/dYrKqes96II/s1600/6049222362_00051a1f53.jpg

  la classe !  

 

10006965_626226600765735_2105580228_n.jpg

 

 

 

 

c'est beau ! c'est pas Vendéen  ! c'est dans un petit village,  comme dans Astérix où il y a encore  des irréductibles , la messe et un vrai  prêtre !  et leur chef du nec plus ultra. Je me porte garant !  j'aime trop  beaucoup d'ailleurs.. 


Message en français (it's about boats for our scouts ...!)  là j'avoue mon ignorance linguistique ! 

 

Avez-vous une barque ou un canoé kayak, ou plusieurs ... qui vous encombrent? Nos scouts en ont besoin pour leurs projets du 3ème trimestre, avec les beaux jours qui commencent.

 

Si vous pouvez nous aider avec un don en nature de ce genre, nous pourrons vous envoyer en reçu fiscal pour l'impôt sur les revenus et éventuellement sur l'ISF, vous permettant de transformer votre don à l'école en réduction fiscale (60 à 75% selon les cas). (si ça vient du petit Placide ou pas ! ) 

 

So, if you have an idea ... let us know! THANKS!

 

vous pouvez vous recommander du petit Placide.

Moi j'en ai pas, ici la rivière ils savent pas ce que c'est ici c'est pire que le plat pays de Jacques Brel  !!! y a que des usines en lego ou en contre plaqué ...du surfait comme pour la messe ou le prêtre, du préfabriqué sans âme, ..des prés et des vaches !

et puis ils ont unvrai  aumônier,  quand même pour trouver mieux ! je les aurais bien dirigés vers le conseil général de Vendée,  mais bon  !

 

je fais passer le message. ah c'est ici que ça se passe ! link Chavagnes International college

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Mars 2014

  trop beau ! 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 10 Mars 2014

http://www.obituariosdevenezuela.com/wp-content/uploads/2012/06/JOSE....-SAN-JOSE-ESPOSO-DE-LA-VIRGEN-MAR%C3%8DA-Y-PADRE-PUTATIVO-DEL-HIJO-DE-DIOS-Y-PATRONO-DE-LA-IGLESIA-UNIVERSAL-....B.MEGF_.LUNES-19-DE-MARZO-DE-2012.jpg

 

 

 

Nous recourons à vous dans notre tribulation, ô bienheureux Joseph : et, après avoir imploré le secours de votre sainte Épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre patronage.

 

Par l’affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu ; par l’amour paternel, dont vous avez entouré l’Enfant-Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l’héritage que Jésus-Christ a conquis au prix de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours, dans nos besoins.

 

Protégez, ô très sage gardien de la divine Famille, la race élue de Jésus-Christ. Préservez-nous, ô Père très aimant, de toute souillure d’erreur et de corruption, soyez-nous favorable, ô notre très puissant libérateur. Du haut du ciel, assistez-nous dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l’Enfant-Jésus au péril de la mort, défendez aujourd’hui la sainte Eglise de Dieu, des embûches de l’ennemi et de toute adversité. Couvrez chacun de nous de votre perpétuelle protection, afin que, à votre exemple, et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, pieusement mourir, et obtenir la béatitude éternelle.

 

Ainsi soit-il.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Mars 2014

 

http://media-cache-ak0.pinimg.com/736x/ae/ad/52/aead52926716b57e1cd0a96c6af8c0fc.jpg

 

 

 

 

De ma détresse, Seigneur, délivre-moi;

vois ma misère et ma douleur, ôte tous mes péchés.

 

Vers toi, mon Dieu, j'élève mon âme; en toi, mon Dieu, je cherche abri; que je n'aie pas à rougir!

 

 

vendredi des quatre Temps de carême.


 

 

 

 

superbe pièce de grégorien de carême, trop beau

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Mars 2014

http://www.gestornoticias.com/archivos/religionenlibertad.com/image/Luis%20Antequera2/San%20Gregorio%20Magno_%20Francesco%20Andreani_.jpg

 

http://www.chiesa-cattolica.net/misc/immagini/santi/san-gregorio-magno.jpg

 

" Pour moi, je considère la vertu de patience, comme plus grande que les signes et les miracles."

 

Le plus grand des papes liturgistes est né en 540; il fut préfet impérial de la villle en 571; vers 575, il se fit moine selon la règle de saint Benoît; en 578 il fut nonce pontifical à la cour impérial de Constantinople. En 590, la voix unanime du peuple et du clergé l'élut pape. Il mourut en 604.

 

L'Eglise qui, dans son livre des héros, le martyrologe, se montre peu prodigue d'éloges dit de lui:" A Rome, saint Grégoire 1er, pape, confesseur et docteur éminent de l'Eglise. Pour ses actions remarquables et la conversion des Angles à la foi du Christ, il a été appelé Grand et apôtre des Angles".

 

C'est surtout dans le domaine de la liturgie qu'il fut sans doute le plus grand des papes. " Les modes puissants et mesurés, saints et sanctifiants, du choral liturgique de l'Eglise romaine, portent encore aujourd'hui son nom et le porteront pour tous les temps. Il a aussi puissamment contribué à la constitution du lation d'Eglise par son style naturel, plein d'onction et de sentiment. Ses quarante sermons sur des péricopes liturgiques de l'Evangile sont presque tous devenus des leçons du bréviaire. Aucun prêtre ne peut célébrer la sainte messe sans rencontrer à tout moment la trace de saint Grégoire. C'est lui qui a introduit, dans la seconde oraison avant la Consécration (hanc igitur), ces trois prières si riches de sens: " Et dispose nos jours dans la paix et ordonne que nous soyons arrachés à l'éternelle damnation et que nous soyons comptés dans le troupeau de tes élus."


Son missel est devenu, à peu de choses près, le missel de tout l'Occident et il l'est resté.(et il le restera !!! )


Pour ce qui est du culte divin, Grégoire mérite aussi d'être appelé le Grand.

 

dom Pius Parsch

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 9 Mars 2014

http://2.bp.blogspot.com/-bHsOSUVT7c4/TuOUIg9NUJI/AAAAAAAALe8/9oZKIdxyaQc/s1600/groshev-mois%25C3%25A9s-y-las-tablas-de-la-ley-pintores-y-pinturas-juan-carlos-boveri.jpg

 

Moïse nous apprend à utiliser le jeûne de quarante jours comme un temps d'union avec Dieu et de prière. La prière et le jeûne se complètent mutuellement. Si nous voulons nous entretenir avec Dieu, il faut imposer silence à la chair, au monde, à la nature...

 

 

http://www.pravoslavie.ru/sas/image/101274/127433.p.jpg?0.000817008367908989

 

 

Elie jeûne dans son voyage à travers le désert et fortifié par la nourriture céleste, il marche, pendant quarante jours, jusqu'au mont Horeb, la montagne de Dieu.

 

le jeûne dans le combat contre le diable, le jeûne dans l'accomplissement des commandements, le jeûne et la prière, le jeûne sur le rude chemin de la vie....

 

 

 


 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 7 Mars 2014

Simon_Dewey_To_Be_With_God-2.jpg

 

http://farm4.static.flickr.com/3131/3125646423_cea34c8167_m.jpg

 

L'Evangile nous montre le Christ sous un double aspect: le Christ mortifié et le Christ combattant.

 

Nous suivons maintenant le Christ mortifié, dans le désert du renoncement, pour y jeûner quarante jours avec lui. Son jeûne sanctifie le nôtre, parce que nous jeûnons en union avec lui et participons à son propre jeûne. Cette pensée doit nous rendre le Carême plus vénérable; les membres sont unis à leur Chef.

 

Le jeûne du Christ appartient à son oeuvre rédemptrice; de même, notre jeûne de quarante jours contribue à édifier le royaume de Dieu sur la terre. C'est peut-être le temps le plus important de toute l'année. Ainsi donc, le Chef et les membres entrent dans la grande période de la pénitence.

 

Le Seigneur nous précède aussi comme combattant. Nous voyons le divin héros remporter la victoire dans trois passes d'armes. Les deux princes sont en face l'un de l'autre, le prince du monde et le prince du royaume de Dieu. Ils se mesurent dans le combat.

 

Le prince de ce monde fait avancer toute son armée: le monde avec toutes ses pompes, l'enfer, le moi avec ses désirs insatiables. Le Christ est vainqueur.

 

Le champ de bataille où nous entrons n'est pas loin de nous, il est dans notre âme; l'homme inférieur y lutte contre l'homme supérieur. Mais le Christ, qui est en nous, doit vaincre. C'est là pour nous, une force et une consolation. Nous ne sommes pas seuls au combat: le Chef et les membres combattent, le Chef et les membres doivent remporter la victoire. Ainsi l'Evangile nous mène à l'école du combat du Christ; aujourd'hui, nous ne sommes encore que des recrues; à Pâques, nous devons être des vainqueurs.

 

Notre chant de combat pendant tout le Carême:

 

    Celui qui se tient sous la protection du Très-haut,

qui habite sous la garde du Roi du ciel,

Il peut dire au Seigneur;" Tu es mon refuge

et ma forteresse, mon Dieu, en toi, je me confie.

Car c'est lui qui te délivre des filets de l'oiseleur

et de la peste funeste.

Il te couvrira de ses ailes

et, sous ses plumes tu trouveras un refuge;

Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse,

Tu n'auras à craindre ni les terreurs de la nuit,

ni la flèche qui vole pendant le jour,

ni la peste qui se glisse dans les ténèbres,

ni l'attaque du démon en plein midi.

Que mille tombent à ton côté

et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint.

Mais de tes yeux tu regarderas

et tu verras la rétribution des méchants.

Tu es mon refuge, ô Dieu;

Oui, tu as fait du Très-Haut ton refuge.

Aucun malheur ne t'atteindra,

aucun fléau n'approchera de ta tente,

Car il ordonnera pour toi à ses anges

de te garder dans toutes tes voies.

Ils te porteront dans leurs mains,

pour que tu ne heurtes pas ton pied à la pierre.

Tu marcheras sur l'aspic et le basilic

et tu fouleras aux pieds les lions et les dragons.

Puisqu'il a espéré en moi, je le délivrerai,

je le protègerai, car il honore mon nom;

Il m'invoquera et je l'exaucerai,

je serai avec lui dans la détresse.

Je le délivrerai et le glorifierai,

Je le rassasierai de longs jours

et je lui ferai voir mon salut.

 

La troupe des héros ne craint rien: elle est enveloppée des ailes de Dieu et les anges la gardent sur son chemin. Son épée est la confiance en Dieu.

Voir les commentaires

Rédigé par dom pIus Parsch

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 7 Mars 2014

 

home_top.jpg

 

 

 

Stages Linguistiques pour garçons

 

année 2014

 

Sessions intensives de Juin 2014 :

 

- du Lundi 9 Juin au Samedi 5 juillet 2014 inclus (possibilité de ne faire que 3 semaines, jusqu'au 28 juin, merci de nous contacter)

 

link collège Chavagnes.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 7 Mars 2014

jesus-camina-en-el-mar-y-pedro-copie-1.jpg

 

Le postulant devra répondre: Ce n'est pas dans mes propres forces que je me confie mais dans la grâce que Dieu a promise à tous ceux qui espèrent en Lui.


  

 

 

 

La leçon montre aux enfants de Dieu de vastes perspectives: " Ta lumière se lève dans les ténèbres." "ton âme est "comme un jardin arrosé, comme une source d'eau dont l'eau ne s'en va pas", tu es un constructeur du temple de Dieu, tu es élevé au-dessus des profondeurs de la terre et nourri de l'héritage de Jacob."

 

Que signifie tout cela?

 

La lumière en toi est la vie divine; l'âme ressemble au paradis dans lequel croissent les fleurs des vertus et mûrissent les fruits des bonnes oeuvres, où fleurit la vie intérieure. La troisième image est particulièrement profonde:" Tu poses des fondements pour les races à venir", tu travailles à la construction du royaume de Dieu.

 

Chacun de nous est une pierre dans les murs de ce temple, mais mieux encore, chacun est, en même temps, une pierre d'attente sur laquelle s'appuiera une nouvelle construction. Pensons aux saints dont l'exemple continue l'action efficace à travers les siècles.

 

Voulons-nous, nous aussi, être des constructeurs? Notre travail de Carême peut être utile à un grand nombre. La dernière image nous conduit donc déjà dans le ciel.

 

Nous autres, chrétiens, nous sommes invincibles, nous n'avons rien à craindre, pourvu que nous évitions cette seule chose: le péché. Quand les Juifs entrèrent dans la terre promise, ils furent invincibles aussi longtemps qu'ils gardèrent la fidélité envers Dieu.

 

au samedi après les cendres.

 

L'Evangile nous offre une grande consolation. L'image est saisissante. Les Apôtres râment avec le vent contraire et ne peuvent avancer; pendant ce temps, le Christ prie sur la montagne; puis il vient, à la quatrième veille de la nuit, dans la barque; la traversée devient alors facile jusqu'à la rive du lac.

 

C'est l'image de notre vie. Nous ramons dans la barque de notre vie avec le vent contraire, et apparemment, nous n'avançons pas. Nous nous plaignons: je ne fais pas de progrès. C'est la vérité, l'enfant de Dieu navigue toujours contre le vent. La chair, le monde, Satan, unissent leurs forces contre nous. Et cependant là-haut, sur la montagne céleste, quelqu'un prie pour nous: le Christ notre médiateur auprès du Père.

 

Cette prière du Christ sur la montagne est aussi la prière du Christ mystique, de l'Eglise. Cela n'est pas encore tout; à la quatrième veille de la nuit, le Christ vient lui-même dans la barque de notre vie; à la messe, il est vraiment là, il vient en personne; avec son secours tout est facile. Avec son secours, nous accomplirons la difficile traversée du Carême et nous débarquerons heureusement sur la rive de la fête de Pâques.

 

Avec son secours, nous mènerons à bien la pénible traversée de la vie et nous atteindrons le but éternel.

 

 

dom Pius Parsch

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0