Publié le 13 Janvier 2020

dédicace pour Nicolas. je l'ai reconnu !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 13 Janvier 2020

 

Monseigneur Bernardito Cleopas Auza

 

Le nouveau Nonce Apostolique du Saint-Siège en Espagne, Monseigneur Bernardito Cleopas Auza, présentera ses lettres de créance au Roi le 16 janvier , lors d'une cérémonie avec laquelle il sera définitivement accrédité comme ambassadeur du Vatican.

La remise des pouvoirs se fait au Palais Royal, lors d'une cérémonie datant du XVIIIe siècle, en présence du ministre des Affaires étrangères - bien qu'il puisse remplacer un autre poste du ministère - il est donc possible que ce soit l'un des Premiers événements publics de la nouvelle chef de la diplomatie, Arancha González.

 

" Les Asturies sont une terre d'une grande beauté, une terre avec une histoire qui vaut la peine d'être connue et, enfin, la noblesse du peuple ", répond mgr Sanz Montes, ajoutant qu'il croit avoir réussi à résoudre le problème des vocations, qui ont augmenté depuis sa nomination.

Mgr Jesús Sanz archevêque d'Oviedo  attaque Pedro Sánchez : " Nous avons affaire à quelqu'un qui n'a ni conscience ni fermeté ".

"Si l'Église se retire de l'éducation, le pays s'effondrera." se considérant comme le défenseur des familles qui ne veulent pas que " l'État soit celui qui manipule, de façon totalitaire et dictatoriale, l'éducation de leurs enfants, 

"Le Pape a cette expression, qu'il y a des gens très écologiques qui s'inquiètent des espèces en extinction et qui sont énormément frivoles ou belliqueux avec l'avortement ou l'euthanasie".

"et vous ne vous souciez pas des enfants à naître ou des personnes âgées et malades que nous tuons,

il y a un piège pour la vie, 

L'actuel gouvernement de coalition entre le PSOE et Podemos a proposé la possibilité de modifier la loi sur l'avortement en Espagne, afin que les mineurs de moins de 16 et 17 ans puissent avorter sans le consentement des parents.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 12 Janvier 2020

 

   " Malheur à moi, parce que mon exil s'est prolongé."

      C'est le cri de douleur des captifs de Babylone vivant au milieu des peuples barbares; c'est aussi le cri de douleur des chrétiens sur la terre, et saint Paul, parlant de l'exil qui se prolonge sur cette terre, s'écrie aussi :" Pendant que nous sommes dans ce corps comme dans une tente, nous gémissons sous sa pesanteur. " (II Cor. V,4)

   Et dans un autre endroit:" Non seulement les créatures gémissent, mais nous-mêmes qui possédons les prémices de l'Esprit, nous gémissons au-dedans de nous." (Rom. VIII,23)

   Qu'est-ce , en effet , que la vie présente? un véritable exil. Et que dis-je, un exil? elle est mille fois plus triste qu'un exil. La première chose, comme la plus importante pour nous à savoir, c'est que nous ne sommes dans cette vie que des voyageurs. Les anciens patriarches le reconnaissaient hautement, et c'est ce qui les rend dignes de toute notre admiration. " C'est pour cette raison, ajoute l'Apôtre, que Dieu ne rougit point d'être appelé leur Dieu. " (Hebr. XI, 15,16)

Quelle est cette raison? Parce qu'ils ont confessé qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur cette terre. (S. Chrys) 

    Il y a plus ici: quelquefois un homme en voyage vit au milieu d'hommes meilleurs que ceux avec lesquels il vivait dans sa patrie; mais il n'en n'est pas ainsi de notre exil hors de la Jérusalem céleste. En effet, un homme quitte sa patrie, et quelquefois il se trouve heureux dans son exil; il y rencontre des amis fidèles qu'il n'avait pu trouver dans sa patrie.  Il fallait qu'il eût des ennemis pour être chassé de sa patrie, et il a trouvé dans l'exil ce qu'il n'avait pas dans sa patrie. 

    Telle n'est pas la patrie de la céleste Jérusalem, où tous les habitants sont bons; quiconque se trouve hors de ses murs est au milieu des méchants, et il ne peut se retirer d'entre eux qu'en revenant dans la société des Anges et des saints, où tous sont bons et justes... Car enfin, s'il habitait avec des justes, il ne dirait pas :" Malheur à moi! " Malheur ! c'est le cri de la misère, c'est le cri de la souffrance et de l'infortune. ... " Mon âme a été longtemps errante dans une terre étrangère." 

   De peur qu'on ne pensât à un voyage corporel, le Prophète dit que son âme a été longtemps errante. Le corps voyage en changeant de lieux; l'âme voyage en changeant de sentiment. 

   Si vous aimez la terre, vous voyagez loin de Dieu; si vous aimez Dieu, vous montez vers Dieu . (St Aug.)

   Quand on a considéré des yeux de la foi la grandeur des biens du ciel, la terre, avec tous les biens qu'elle renferme, ne parait plus digne d'attacher notre coeur que cette tente mobile que le pèlerin dresse dans le désert, ou que ces meubles précieux que le voyageur rencontre dans l'hôtellerie où il s'arrête quelques instants pour prendre le repas du matin ou le repos de la nuit.

   Le Prophète leur annonçait la paix, mais ces ennemis de la paix, non seulement ne la recevaient pas , mais attaquaient sans motifs, par leurs méchancetés, le prédicateur de la paix. (St Jérôme et St Hil.)

    Tant que nous vivons au milieu du monde, nous demeurons avec les habitants de Cédar, avec les ennemis de Dieu et de son Eglise, car les tentes de Cédar, tentes noires et grossières, sont celles de l'esprit de ténèbres. Ces tentes qui nous offrent un abri ne renferment que le vice, le mensonge et la fourberie, et mon coeur leur est trop souvent semblable, parce que lui-même ne donne asile qu'aux pensées vaines et aux coupables convoitises. 

   Désirons donc, comme le Prophète et comme l'Apôtre, voyager loin de notre corps plutôt que loin de Dieu, et ne soyons pas comme le grand nombre des chrétiens, qui chérissent tellement les jours de leur voyage et les tentes de Cédar, qu'ils ne savent pas de discours plus triste que celui qui les entretient du départ prochain de cette vie. 

   Le Prophète a dit qu'il a demeuré avec les habitants de Cédar, mais non dans les habitations de Cédar; car, bien que les saints vivent dans la chair, cependant, si les armes avec lesquelles ils combattent ne sont point charnelles, mais puissantes en Dieu, ils habiteront près des tentes , mais non sous les tentes de Cédar; car, séparés de leur corps par leurs inclinations, et déjà citoyens du ciel par le coeur, ils entendent l'Apôtre leur dire :" Pour vous, vous n'êtes point dans la chair , mais dans l'esprit, si toutefois l'Esprit de Dieu habite en vous. " (Rom. VIII,9) (St Hil.) " J'étais pacifique avec  ceux qui haïssaient la paix." 

   Qui de nous aujourd'hui pourrait tenir ce langage?

   C'est beaucoup pour nous d'être pacifiques avec les amis de la paix; pour lui, il l'était avec ceux qui haïssaient la paix. Comment pourrons-nous arriver à ce degré de vertu? si nous vivons ici-bas comme des étrangers , comme des voyageurs qui ne se laisse arrêter par aucune des choses qui se présentent à leurs regards. En effet, la cause principale des dissensions et des guerres, c'est l'amour des biens de la terre, la passion et la gloire, de l'argent et des plaisirs... 

   C'est pour cela que Notre-Seigneur nous envoie comme des brebis au milieu des loups. Il ne veut pas que vous puissiez dire : j'ai tant souffert que mon caractère en a été aigri. Vos souffrances fussent-elles mille fois plus nombreuses, vous dit-il, conservez la douceur de la brebis , et vous triompherez facilement des loups. Vous êtes en lutte avec un homme pervers et corrompu, mais les forces dont vous disposez vous rendent supérieur à tous les efforts des méchants.

   Quoi de plus doux qu'une brebis? quoi de plus féroce qu'un loup? et cependant les brebis triomphent du loup, comme nous le voyons dans la personne des Apôtres; car rien n'égale la puissance de la douceur, ni, la force de la patience... 

   " Lorsque je leur parlais, ils s'élevaient contre moi sans raison. " C'est au moment même que je m'entretenais avec eux, que je leur donnais des marques d'amitié, en leur adressant les paroles les plus bienveillantes, c'est alors qu'ils m'emportaient et qu'ils ourdissaient leurs ruses, sans que rien fût capable de les arrêter; et cependant, en face de ces dispositions haineuses, ma douceur ne se démentait pas. 

    Tels doivent être nos sentiments: qu'ils ne répondent à notre amour que par des outrages et des mauvais traitements , qu'ils nous donnent des pièges, ne laissons pas de leur opposer la même vertu. (St Chrys) 

    Vivre en paix avec des âmes pacifiques, avec des esprits modérés, avec des humeurs sociables, à peine serait-ce une vertu de philosophe et de païen; beaucoup moins doit-elle être pour une vertu surnaturelle et chrétienne. 

   Le mérite de la charité; disons-mieux, le devoir de la charité est de conserver la paix avec des hommes difficiles fâcheux, emportés. Pourquoi? Parce qu'il peut arriver, et parce qu'en effet il arrive tous les jours, que les plus emportés et les plus fâcheux, les plus difficiles et les plus chagrins, sont justement ceux avec qui nous devons vivre dans une plus étroite société, ceux dont il nous est moins possible de nous séparer, ceux à qui , dans l'ordre de Dieu, nous nous trouvons attachés par des liens plus indissolubles. (Bourdaloue) 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Janvier 2020

 

Divin Enfant Jésus, propriétaire de mon cœur et de ma vie, 
mon enfant tendre et adoré, 
Je viens vers vous plein d'espoir, 
Je viens à vous pour implorer votre miséricorde, 
Je veux vous demander les biens abondants 
que vous versez sur vos fidèles fidèles,
ceux que vos petits bras ouvrent 
Ils partagent avec amour et générosité. 
 
Oh enfant bien-aimé, Sauveur béni, 
Restez toujours avec moi
pour me séparer du mal 
et faites-moi comme vous,
Faites-moi grandir dans la sagesse et la grâce
devant Dieu et les hommes. 
 
Oh doux petit bébé Jésus,
Je vous aimerai toujours de toute mon âme!
Divin Enfant Jésus, bénissez-nous
Divin Enfant Jésus, écoutez-nous
Divin Enfant Jésus, aidez-nous.
 
Et bien que votre amour je ne le mérite pas,
Je ne me tournerai pas vers vous en vain
vous êtes bien fils de Dieu
et l'aide des chrétiens.
 
Divin Enfant Jésus, bénissez-nous,
Divin Enfant Jésus, écoutez-nous,
Divin Enfant Jésus, consolez-nous,
Divin Enfant Jésus, aidez-nous,
Divin Enfant Jésus, protègez-nous,
 
Divin Enfant Jésus, nous avons confiance en vous. 
pour l'Espagne,
pour nos moines et nos jeunes novices.
pour Eloi
pour le petit Placide et son aumônier. 
et à toutes nos intentions personnelles. 
 
+
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 11 Janvier 2020

 

Santiago Cantera n'en peut plus. Le départ de Franco de la Vallée de los caïdos, la "persécution" qu'il comprend avoir subie ces derniers mois, le silence des évêques et l'effondrement des visites à Cuelgamuros ont conduit le prieur de la Vallée à prendre une décision drastique : quitter l'abbaye et, plus encore, raccrocher ses habitudes.

Ainsi, comme la DR a pu le confirmer, Cantera a demandé à ses supérieurs de Solesmes et à la Congrégation pour la Vie Religieuse sa sécularisation.

Après l'exclaustration de Cantera, son avenir est inconnu, bien qu'il  n'exclue pas de se consacrer à la politique : le PP lui aurait offert la Direction générale de la mémoire historique de la Communauté de Madrid.

au 28 Décembre 2019 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 10 Janvier 2020

 

 

La couleur officielle de Pantone pour 2020 est le bleu classique, une couleur très appréciée de tous les temps.

C'est la couleur du manteau de la Vierge, la nuance du plafond du paradis et maintenant, selon les trend setters du Pantone Colour Institute, Classic Blue est la couleur rassurante dont nous avons besoin au seuil d'une décennie inquiétante.

 

"Quand nous regardons le monde qui nous entoure, nous savons que nous vivons avec beaucoup d'agitation et certains jours, nous ne nous sentons pas complètement en sécurité", a déclaré Leatrice Eiseman, directrice exécutive du Pantone Color Institute, dans une pièce d'Architectural Digest d'Anna Fixen. . «Le bleu, d'un point de vue émotionnel et psychologique, a toujours représenté un certain calme et une grande fiabilité. C'est une couleur en laquelle vous pouvez avoir confiance. »

 

La couleur du paradis
Nous verrons beaucoup de cette teinte bleue classique dans les mois à venir et dans toutes sortes d'endroits, des chaussures à la peinture murale en passant par les coussins, les graphiques imprimés et les publicités télévisées. Une partie de la raison pour laquelle il devrait avoir un tel effet stabilisant est sa pure familiarité.

Le bleu du ciel nocturne est l'une des premières couleurs que les humains ont vues. Cependant, les peintres et les teinturiers n'ont pas toujours eu la facilité de reproduire ce bleu apaisant et revitalisant. Il n'y a pas beaucoup de sources naturelles d'encres. Les Égyptiens ont été les premiers à créer une couleur bleuâtre, mais beaucoup plus claire et un peu plus jaunâtre que le bleu 2020 classique (qui est composé de rouge, de vert et de bleu dans divers pourcentages).

 

Le premier pigment bleu authentique développé pour les peintres n'était pas disponible avant l'époque de Fray Angelica, qui a endossé cette couleur dans de superbes scènes célestes accentuées d'or pur. Le «bleu Angelic Fray», comme il est devenu connu, était aussi appelé «ultramarine» (au-delà de la mer). Il a été produit en pulvérisant une pierre bleue rare appelée «lapis lazuli», extraite exclusivement dans des mines en Afghanistan, pour créer une poudre qui se mélangeait avec des fixateurs.

Du lapis-lazuli (qui vient du latin `` pierre Lazuli '', l'endroit où il a été trouvé) a dérivé le nom de cette couleur dans les langues romanes (`` bleu '' en espagnol, `` azur '' en français) ou azur, en anglais, qui désigne La couleur du ciel

bleu comme facebook quoi ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 10 Janvier 2020

 

 

 

splendide, on reste dans l'enfance ! very nice. sur d'autres il fait son signe de croix aussi orthodoxe. l'âge de Jésus té ! il a fêté Noël aussi ...né le 28 Avril 1999. 

tout en bleu aussi .. connait le petit Placide maintenant . hi hi hi 

happy new year Nicolas ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 10 Janvier 2020

 

 

 

 

 

 

L'archevêque d'Oviedo, Mgr Jesús Sanz Montes, a envoyé un message via son compte Twitter où il a demandé à la Vierge de Covadonga de l'aider à sauver l'Espagne.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 9 Janvier 2020

 

      L'espérance est une force intérieure qui nous pousse à l'effort, à l'action, à la lutte: c'est une vertu entreprenante qui entraîne l'âme à la manière des habitudes acquises et plus vigoureusement encore. Sous son influence, la volonté s'élance hardiment vers la béatitude. 

  Elle est la flamme doucement impétueuse qui entraîne le coeur, le souffle suave et véhément qui gonfle les voiles et nous emporte vers la vie, la force qui bande l'âme comme un arc et la rapproche du but. Elle déploie, elle prolonge la volonté et diminue la distance qui nous sépare du bonheur. C'est pourquoi saint Paul s'écriait :" Je me porte par tout mon être vers ce qui est en avant, je cours droit au but, pour obtenir le prix. " 

  C'est pourquoi saint Thomas écrivait : " Au désir l'espérance ajoute un effort, elle élève l'âme impatiente d'atteindre l'objet de ses voeux. 

   C'est pourquoi Albert le Grand disait :" L'espérance est l'essor magnanime d'un homme qui s'élance vers les hauteurs, qui se dilate pour embrasser la béatitude et l'éternité.

   Cet effort a quelque chose de laborieux: l'espérance qui l'anime nous presse de nous emparer de tous les moyens mis à notre disposition pour atteindre le but, d'accueillir tous les secours qui nous sont offerts pour opérer notre ascension, de saisir au vol, si je puis ainsi m'exprimer, toutes les grâces qui se présentent, de chercher dans les personnes, dans les choses, dans les évènements la puissance de Dieu pour nous soulever jusqu'à Dieu, de nous faire de tous les biens autant d'échelons qui nous permettent de monter au sommet où la gloire nous attire. Cet effort a quelque chose d'absorbant en ce sens que l'homme dominé par l'espérance néglige ce qui ne s'y rapporte pas et concentre son attention sur l'étoile du suprême bonheur allumée dans les cieux. 

   Oubliant ce qui est derrière lui, il dédaigne le rire mondain comme une erreur, il juge trompeuse la joie des sens, il estime qu'en s'y attardant il ne pourrait qu'y perdre, il pense que ce qui ne l'aide pas à gagner le Christ est indigne de son attention. 

   Cet effort a quelque chose de militant. L'espérance fait du chrétien un athlète que le sentiment de la difficulté exalte, stimule, enthousiasme. Elle l'endurcit à la fatigue, à la marche, elle lui apprend a supporter les privations sans défaillir, à savoir vivre dans l'abondance et dans la disette sans renoncer à la lutte. 

   Elle le rend agressif à l'endroit des obstacles qui barrent la route, - style certains réseaux sociaux, où elle ne s'attarde pas - 

elle lui met aux mains l'outil de l'ouvrier pour édifier son bonheur et l'épée du soldat pour repousser ses ennemis. 

   Le chrétien qui suit les impulsions de l'espérance déploie toutes ses énergies au service de sa destinée, même au milieu des ombres de la mort, il reste vaillant, sachant que le Seigneur est avec lui et qu'il peut tout en Celui qui le fortifie. 

   L'espérance naît de Dieu, c'est-à-dire que si elle vous manque, si elle est éteinte, si elle languit, c'est à Dieu que vous devez demander de l'éveiller, de la rallumer de vous la rendre avec son activité. Elle vous fait vivre dans l'atmosphère de Dieu; c'est-à-dire qu'en vous abandonnant à ses impulsions, vous goûterez déjà quelque chose de la félicité des élus et que vos âmes vibreront à l'unisson de ceux qui sont arrivés au terme.

   Elle vous fait vouloir la béatitude éternelle: sous son action, vous vous attacherez à cette béatitude comme à la seule réalité où vous puissiez trouver le rassasiement et vous n'aspirerez qu'à ce but idéal. 

    Elle vous rend capables d'attendre Dieu avec une confiance inébranlable: en lui obéissant, vous démasquerez et vous repousserez tous les tentateurs qui chercheraient à vous détacher de son ancre et à vous aventurer au milieu des orages et des écueils.

   Elle vous imprime un élan vigoureux vers Dieu: en écoutant sa voix vous ne négligerez aucun des secours qui vous sont offerts pour entrer dans la Jérusalem céleste, et chaque pas que vous ferez vous rapprochera de votre fin. 

   Vous trouverez déjà dans cette docilité une grande force, de vives consolation, puis un jour le voile se déchirera, et vous serez tout à coup transportés de l'exil où l'on attend le bonheur dans la patrie où on le possède. 

    Faites donc appel à l'espérance, demandez-lui, quand votre zèle pour le bien se ralentit, de le ranimer et de vous communiquer sa force, invoquez son secours et son appui pour rendre à toutes les autres vertus leur ardeur et leur activité.

    Lorsque les créatures vous attirent par leurs charmes et vous tentent, priez-la de répéter à vos oreilles ses divines promesses, de faire briller avec plus d'éclat les grandes perspectives qu'elle ouvre devant vous, de vous arracher à la séduction des choses périssables en vous attachant aux réalités qui ne passent pas. 

   Dans l'adversité réfugiez-vous sous son aile, et là, à l'abri, songez qu'il n'y a point de proportion entre les tribulations que nous endurons ici-bas et le bonheur qui nous attend là-haut, consolez-vous des épreuves du présent en escomptant les félicités de l'avenir. 

   Si l'un des vôtres vous est enlevé, ne restez pas ensevelis dans votre chagrin, suivez votre espérance dans son vol et cherchez au-delà du temps, au milieu des bienheureux, les âmes qui ne vous ont été ravies qu'en apparence et que vous retrouverez bientôt.

   A mesure que les années s'écoulent laissez cette belle vertu se dilater davantage, prendre plus complètement possession de vous, afin que, sous son égide, vous sentant plus près du bonheur, vous vous résigniez plus facilement aux sacrifices qui vous sont successivement imposés.

   Enfin, à la dernière heure, au milieu des angoisses de l'agonie, ne permettez pas au sceptre de la mort de vous épouvanter comme il épouvante ceux qui n'attendent rien de l'éternité, mais écoutez l'ange de l'espérance qui penché sur votre couche funèbre se prépare à vous emporter avec lui dans les cieux et dites à ce compagnon futur de votre félicité : 

J'ai l'âme pleine de joie, car nous allons à l'instant franchir le seuil de la maison de Dieu. 

Laetatus sum in his quae dicta sunt mihi, 

in Domini ibimus." 

 

rp Janvier op+ 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 9 Janvier 2020

 

Chers tous, les conclusions des médecins étant sans appel sur l'état neurologique d'Eloi, c'est le cœur meurtri que nous confions Eloi à vos prières : que Dieu dans sa grande bonté nous oriente sur sa volonté de garder Eloi en ce monde ou de l'accueillir en sa maison.
Nous implorons votre mobilisation priante.
Ce post est destiné à être partagé le plus largement possible. Du plus profond de notre coeur nous vous en remercions.
Frederic, Laurence Fournier . et leurs enfants

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0