divers

Publié le 12 Novembre 2021

 

11 Novembre

fête de st Martin 

 

 

 

 

 

 

13 Novembre

fête de tous les Saints de l'ordre

bénédictin.

sainte fête à tous les moines. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 12 Novembre 2021

 

Une image de la Vierge de Fatima sur l'île de La Palma (Espagne) a surpris les fidèles en restant intacte, bien qu'elle se trouve à quelques mètres du volcan en éruption depuis plus de 45 jours.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 7 Novembre 2021

 

 

 

 

 

À la fin du deuxième livre des Maccabées que nous lisons tout au long du mois d'octobre, Judas Maccabée est favorisé d'une vision d'un homme distingué par ses cheveux blancs et sa dignité, et avec un air d'autorité merveilleuse et majestueuse.

"C'est un homme qui aime ses compatriotes juifs et prie avec ferveur pour le peuple et la ville sainte - le prophète de Dieu, Jérémie". Jérémie présente alors une épée d'or à Judas en disant : « Acceptez cette sainte épée comme un don de Dieu ; avec elle tu briseras tes adversaires » (2 Mac 15).

Cette apparition du prophète Jérémie est très significative, car c'est lui que le Seigneur a envoyé pour prophétiser la chute de Jérusalem et les 70 ans de captivité à Babylone. Jérémie est souvent appelé le « prophète de malheur », car il prédit de nombreux événements désastreux.

Tout au long de sa prophétie, Jérémie met continuellement en garde contre les épreuves imminentes si le peuple ne se convertit pas, mais en même temps, il nous dit les choses merveilleuses que Dieu a en réserve pour ceux qui reviennent et le cherchent. Je connais les pensées que je pense envers vous, dit le Seigneur, pensées de paix, et non d'affliction, pour vous donner une fin et de la patience. Et tu m'invoqueras, et tu iras, et tu me prieras, et je t'exaucerai. Tu me chercheras et tu me trouveras, quand tu me chercheras de tout ton cœur. Et je serai trouvé près de toi, dit l'Éternel; et je ramènerai ta captivité, et je te rassemblerai de toutes les nations, et de tous les lieux où je t'ai chassé, dit l'Éternel: et je te ramène du lieu où je t'ai fait emporter captif (Jr 29:11-14).

Pourquoi tout cela est-il si important pour nous ? Parce que c'est aussi notre histoire.

Malgré tant de bénédictions reçues, nous laissons nos cœurs se refroidir, nous nous éloignons de Lui, nous ne laissons à Dieu d'autre choix que de nous châtier. Quand Dieu châtie, c'est toujours dans une optique de guérison, de rétablissement.

Dans l'Évangile d'aujourd'hui, on nous dit que le mal dans le monde est l'œuvre de l'Ennemi.

Dieu sème le bien, Il fait le bien. Le mal là-bas vient de l'ennemi de Dieu, et nous en devenons complices.

 

Saint Augustin fait remarquer que les semailles de l'ennemi se font de nuit, pendant que les gardiens du champ sont endormis, et il dit que cela est symbolique de ce qui se passe dans l'Église lorsque ses bergers ne sont pas vigilants. Quand cela arrive, l'erreur et le vice pénètrent dans le troupeau ; l'ivraie prend le pas sur le blé.

Quand on regarde en arrière sur les dernières décennies, on ne peut qu'être consterné par la façon dont l'erreur a été laissée libre passage dans l'Église. Tout a commencé lorsqu'il a été décidé que nous étions entrés dans une nouvelle ère dans laquelle il n'était plus nécessaire de corriger et de condamner les erreurs, car, disait-on, la vérité convainc par la force de son propre pouvoir. Il est étrange qu'aucun des Pères, Docteurs ou Saints de l'Église avant cette époque n'ait compris cela. Cela leur aurait fait gagner beaucoup de temps et d'efforts.

Nous devons maintenant faire face à la réalité : l'Ennemi a semé tant de graines d'erreur, de vice et de division, qu'en ce moment nous sommes entourés de toutes parts par les fruits amers de cette soumission naïve à l'esprit du temps, qui n'est certainement pas l'Esprit de Dieu.

Alors qu'allons-nous faire ? Tout d'abord, comme Jérémie, nous devons être clairs et inlassables dans notre appel à la repentance. Il a donné une épée à Judas Maccabée, cette épée qui est le symbole de la vérité qui pénètre les esprits et les cœurs.

Nous ne devons jamais nous lasser d'utiliser cette épée, même si cela conduit à être persécuté. Notre société est au bord d'énormes catastrophes, et ce serait manquer au devoir de ne pas les avertir. Qu'ils disent que nous sommes des prophètes de malheur. Peut-être nous diront-ils comme les Juifs ont dit à Jérémie : Pourquoi le Seigneur a-t-il prononcé contre nous tout ce grand mal ? quelle est notre iniquité ? et quel est notre péché, que nous ayons péché contre le Seigneur notre Dieu ? Tu leur diras : Parce que tes pères m'ont abandonné, dit l'Éternel ;

Et vous aussi vous avez fait pire que vos pères, car voici, chacun de vous marche selon la perversité de son cœur mauvais, afin de ne pas m'écouter. Je te jetterai donc hors de ce pays, dans un pays que tu ne connais pas, ni tes pères ; et là tu serviras jour et nuit des dieux étrangers, qui ne te donneront aucun repos (Jr 16:10-13)

Quant à nous, nous nous souvenons que le prophète de malheur est aussi le prophète de la restauration pour ceux qui retournent au Seigneur de tout leur cœur et abandonnent leur péché : je t'ai aimé d'un amour éternel, c'est pourquoi je t'ai attiré, prenant pitié de toi. Et je te rebâtirai, et tu seras rebâtie, ô vierge d'Israël : tu seras de nouveau parée de tes tambourins, et tu sortiras dans les danses de ceux qui réjouissent (Jr 31 :3-4).

Et pendant tout ce temps, nous devons être généreux et constants pour mettre en œuvre le programme de saint Paul dans l'épître d'aujourd'hui.

Si l'ivraie pousse à côté du blé, si nous ne pouvons pas quitter ce monde tout de suite pour aller être avec le Seigneur, alors au milieu d'une génération perverse, nous devons vivre notre vie chrétienne à la perfection : Revêtez-vous donc, comme les élus de Dieu, saints et bien-aimés, des entrailles de la miséricorde, de la bienveillance, de l'humilité, de la modestie, de la patience : Supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous les uns aux autres… De même que le Seigneur vous a pardonné, vous aussi. Mais surtout ces choses ont la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix du Christ se réjouisse dans vos cœurs, où aussi vous êtes appelés à un seul corps : et soyez reconnaissants.

Que la parole du Christ habite abondamment en vous : en toute sagesse, vous enseignant et vous exhortant les uns les autres par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, chantant en grâce dans vos cœurs à Dieu. Tout ce que vous faites en parole ou en travail, faites tout au nom du Seigneur Jésus-Christ, en rendant grâces à Dieu et au Père par lui (Col 3:12-17).

C'est notre programme, et c'est ce qui plaît au Cœur de Dieu et à sa Sainte Mère. Tournons-nous plus que jamais vers elle et implorons la grâce d'être digne de se tenir avec elle au pied de la croix, certains de la résurrection imminente et de la restauration de toutes choses.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 6 Novembre 2021

 

 

 

 

 

felicidades!

magnifique, union de prières. 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Novembre 2021

 

 

premier samedi du mois. 

notre Dame du bien mourir

priez pour nous 

+

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

merci au père abbé dom Philip Anderson pour ses voeux pour la fête de la Toussaint.  et au secrétaire.

Union de prières pour frère Timothy Mac Namara , (j'y crois de plus en plus ! ) 

bonne fête du Christ Roi et fin d'année liturgique.

Merci pour vos prières. Rien de tel pour le moral. C'est vrai que je suis invité !!! trop content.  pensée pour nos anciens moines de Fontgombault. 

en route vers l'Avent ! 

Philippe 

 

 

 

 

en ce mois de Novembre, 

pour dom Antoine Forgeot

requiescant in pace 

14 Novembre 

tous les défunts de l'ordre bénédictin . 

+

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 3 Novembre 2021

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 3 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

forme extraordinaire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

Indulgenced Visits to Cemetery: A Plenary indulgence applicable to the Holy Souls is granted to those who visit a cemetery and pray for the Faithful departed, from 1st – 8th November inclusive.

 

Par la mort, la famille ne se détruit pas, elle se transforme, une part d’elle va dans l’invisible. On croit que la mort est une absence, quand elle est une présence discrète. On croit qu’elle crée une infinie distance, alors qu’elle supprime toute distance, en ramenant à l’esprit ce qui se localisait dans la chair. Que de liens, elle renoue, que de barrières elle brise, que de murs elle fait crouler, que de brouillard elle dissipe, si nous le voulons bien. Vivre, c’est souvent se quitter ; Mourir, c’est se rejoindre. Ce n’est pas un paradoxe de l’affirmer. Pour ceux qui sont allés au fond de l’amour : la mort est une consécration non un châtiment….

Au fond, personne ne meurt, puisqu’on ne sort pas de Dieu. Celui qui a paru s’arrêter brusquement sur sa route, écrivain de sa vie, a seulement tourné la page. Plus il y a d’êtres qui ont quitté le foyer, plus les survivants ont d’attaches célestes. Le ciel n’est plus alors uniquement peuplé d’anges, de saints connus ou inconnus et du Dieu mystérieux. Il devient familier, c’est la maison de famille, la maison en son étage supérieur, si je puis dire et du haut en bas, le souvenir, les secours, les appels se répondent.

Ainsi soit-il.

Père Antonin-Dalmace Sertillanges, op (1863 – 1948)

​​​​​​

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 31 Octobre 2021

 

 

 

 

 

 

" D'où ils viennent? .. de la grande épreuve. "

+

sainte fête à tous les moines. 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0