divers

Publié le 30 Janvier 2010

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 22 Janvier 2010

http://pagesperso-orange.fr/..schola-st-gregoire/Personal%20Web%20Page_fichiers/image011.jpg

Mademoiselle Denise Lebon


spécialiste du chant grégorien,  le petit Placide
adresse ses sincères condoléances à sa famille,
à la schola St Grégoire, à Una Voce France, et aux moines de Fontgombault.

sépulture aura lieu ce vendredi 22 janvier, à 15h00, en l'église paroissiale de Fontgombault,
+
requiescat in pace.

Né le 17 juin 1923 à Flers dans l’Orne, Mlle Denise LEBON est la première élève du cours par correspondance en 1941. Elle poursuit l’étude du chant grégorien à l’aide des différents degrés de la Schola Saint Grégoire.

 Arrivé au Mans le 1er octobre 1947, elle loge au 26 rue Paul Ligneul, chez les parents de Mademoiselle BELLIN à partir de 1948. Elle se met au service de la Schola Saint Grégoire.

 L’activité de la Schola est bouleversée à partir de 1965 par l’abandon de la pratique grégorienne. Cependant, Mlle Bellin et Mlle Lebon tiennent bon dans la fidélité à l’Eglise et au Saint Père, ainsi qu’à l’esprit du fondateur Dom Gajard, moine de Solesmes.

 En 1975, Mlle Bellin décède. Mlle Lebon lui succède. Elle poursuit inlassablement l’œuvre de la Schola Saint Grégoire.

 Progressivement, sous l’impulsion de Mlle Lebon, avec un dévouement total, les fruits arrivent : nouveaux élèves, abbayes, sessions, voyages à l’étranger, …

 En 1986, Mlle Lebon reçoit des mains du Cardinal Casaroli la distinction « Pro Ecclesia et Pontifice ». A diverses reprises, elle reçut la médaille du Saint Père pour l’année en cours.

 En mai 2002, Mlle Lebon se retire, mais reste proche de la Schola Saint Grégoire en suivant ses activités.

schola st Grégoire.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 16 Janvier 2010





17843 1306944962574 1499042912 835833 3491484 n

 

S.O.S HAITI

 

http://img.over-blog.com/300x66/1/10/86/49/decembre-2009/banner3-copie-1.jpg

 

Mgr Joseph Serge Miot, a été tué dans le séisme qui a frappé Haïti, a-t-on appris mercredi auprès du père Pierre Le Beller, du Centre missionnaire Saint-Jacques à Landivisiau (Finistère).

 Mgr Miot était âgé de 63 ans. Son corps a été découvert dans les décombres de ses bureaux par des missionnaires de l'archevêché, a précisé le père Le Beller dans un entretien téléphonique à l'Associated Press. Un étudiant du séminaire a en outre été tué et deux autres ont été blessés lors du séisme, a ajouté la mission.

 Né à Jeremie, Haïti, le 23 novembre 1946, Joseph Serge Miot a été ordonné prêtre en 1975. Il a été consacré évêque en 1997 et nommé vice-archevêque de Port-au-Prince, puis archevêque en 2008.

 Professeur de philosophie au séminaire de Port-au-Prince, il expliquait à ses étudiants qu'être prêtre n'était pas une "profession" mais une "mission", a déclaré le père Michel Menard, de la mission Saint-Jacques, également joint par téléphone. C'était un homme humble et discret, dont la porte était toujours ouverte, a-t-il témoigné.

  link

 

http://www.missionnaires-st-jacques.org/seismeHAITI/Sacr%C3%A9CoeurW.jpg

 

http://www.missionnaires-st-jacques.org/seismeHAITI/Cath%C3%A9dr.jpg

 

 


 





Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 15 Janvier 2010


XSC_4531.jpg

http://www.mstpm.com/dati/gallery/2/XSC_3222.jpg


Le Père Giovanni Salerno est né à Gela (Caltanissetta-Sicile, Italie) le 30 janvier 1938. En 1954 il termine ses études secondaires chez les pères augustiniens à Palerme.

De Palerme il se rend à San Gimignano en Toscane pour entamer son année de noviciat dans l’Ordre de Saint Augustin. De 1957 à 1961 il fait ses études de théologie au Séminaire de l’Archidiocèse de Montréal (Palerme) où il sera également ordonné prêtre le 23 décembre 1961. Il demande ensuite à ses supérieurs l’autorisation d’étudier la médecine tropicale en vue de la mission car depuis son enfance il portait en lui le désir de servir les pauvres du Tiers-Monde. Cette autorisation lui sera accordée.

En août 1968 le Père Salerno part avec un groupe d’augustiniens dans le but de fonder une prélature dans la région andine de l’Apurimac au Pérou. En ce lieu de mission il se trouve confronté à une situation alarmante : des villages entiers vivent encore à « l’âge de pierre », dans un abandon et un isolement complets. Face à cela il entreprend la fondation de dispensaires médicaux dans les principaux villages de la région. Dans la ville d’Abancay il crée une léproserie pour soigner les malades atteints de la maladie d’Hansen.

Immédiatement le Père Giovanni prend conscience que ces pauvres gens de la Cordillère des Andes du Pérou n’ont pas seulement besoin de prêtres missionnaires mais aussi de médecins et de laïcs qui puissent leur consacrer leur vie.

C’est pour cette raison qu’au début des années 80 il fonde un Mouvement profondément ecclésial: les Missionnaires Serviteurs des Pauvres du Tiers-Monde (Opus Christi Salvatoris Mundi). Ce Mouvement invite les jeunes, les familles, les prêtres et les laïcs à s’engager au service de tant de nos frères qui souffrent dans le Tiers-Monde.

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 13 Janvier 2010

 

 

 

 

 

Rome: Benoît XVI appelle ‘à la générosité de tous’ envers Haïti

Soutien immédiat des institutions caritatives de l’Eglise

Rome, 13 janvier 2010 (Apic) Quelques heures après le tremblement de terre meurtrier qui a ravagé Haïti dans la soirée du 12 janvier, Benoît XVI a lancé un appel “à la générosité de tous“, à la “solidarité concrète“ et au “soutien efficace de la communauté internationale“ envers la population. Lors de l’audience générale du 13 janvier, dans la Salle Paul VI, le pape a assuré les victimes de sa “proximité spirituelle“ et du soutien immédiat des institutions caritatives de l’Eglise.

 

Au terme de l’audience générale, devant quelque 8000 pèlerins, Benoît XVI a ainsi lancé “un appel concernant la situation dramatique où se trouve Haïti“. “Je pense en particulier, a-t-il poursuivi, à la population durement frappée, il y a quelques heures, par un tremblement de terre dévastateur, qui a causé de graves pertes en vies humaines, un grand nombre de sans-abri et de disparus ainsi que des dégâts matériels considérables“.

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 13 Janvier 2010

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 12 Janvier 2010

Benoit-XVI-toujours-contre-les-mariages-gays_mode_une.jpg

"On ne peut pas établir la fraternité avec une idéologie°, encore moins avec un décret d'un quelconque pouvoir constitué. On se reconnaît frères à partir de la conscience humble mais profonde d'être enfants de l'unique Père céleste »


(d'extrême droite ou de gauche)

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 12 Janvier 2010

hermas_top3-bleu-essai.jpg

bonne année et longue vie !

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 11 Janvier 2010

 

http://media.panorama.it/media/foto/2008/07/11/48778c27c1e81_zoom.jpg

 

 

En 2009, environ 2.244.000 personnes ont pris part aux audiences générales ou particulières, aux angélus et aux messes célébrées par le Saint-Père. Selon la Préfecture de la maison pontificale plus d'un demi million de fidèles a assisté aux audiences du mercredi, avec une affluence majeure en avril, tandis que les angélus dominicaux attiraient 1.120.000 personnes.

 

Les chiffres sont toutefois approximatifs dans la mesure où les présences sur la Place St.Pierre ne peuvent être comptabilisées précisément au moyen de billets d'accès, à la différence des autres cérémonies. Ces données ne concerne que les visiteurs du Pape venus au Vatican ou à Castelgandolfo. Au cours de ses visites paroissiales romaines, de ses visites pastorales italiennes et de ses voyages apostoliques hors d'Italie, Benoît XVI est entouré de foules conséquentes.

 

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Janvier 2010

http://www.la-croix.com/mm/illustrations/Multimedia/Actu/2010/1/10/deisis-novgorod_inline.jpg


IMAGES SAINTES. MAÎTRE DENIS, ROUBLEV ET LES AUTRES

Fondation Gianadda , à Martigny

Jusqu’au 13 juin 2010

 

Accrochées le long de piliers, les icônes de saint Jean Chrysostome et de saint Grégoire de Nazianze dominent la salle d’exposition. Représentés en pied sur plus de trois mètres de hauteur, ces Pères de l’Église orthodoxe fascinent par leur attitude tranquille. Ces images ont été peintes en 1408 par le moine Andreï Roublev pour l’iconostase (1) de la cathédrale de la Dormition de Vladimir, à Moscou. Épurées de détails narratifs, elles se distinguent par leur clarté et l’harmonie de leurs motifs et couleurs.

 

Célèbre pour son icône de la Trinité, Roublev figure, avec Maître Denis et Simon Ouchakov, parmi les grands artistes présentés dans ce nouvel accrochage de la Fondation Gianadda, à Martigny. Après deux premières expositions avec la galerie Trétiakov de Moscou – en 1997, sur l’Ancien et le Nouveau Testament, et en 2000, sur les saints russes –, la Fondation renouvelle son partenariat avec le musée russe. Sous le titre «Images saintes, Maître Denis, Roublev et les autres», elle accueille 64 icônes du XIVe au XVIIIe siècle, issues de différents ateliers : Souzdal, Vladimir, Iaroslav, Novgorod, Pskov et Moscou.

 

link

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0