divers

Publié le 24 Novembre 2009




 In memoriam dom de Feydeau

+

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Novembre 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 23 Novembre 2009

 

 

En rappelant à la mémoire le pape Paul VI Benoît XVI démontre la visibilité de l'Eglise,   et qu'il n'y a jamais eu de rupture dans le magistère de l'Eglise,



Benoît XVI salue le génie des artistes

Jean-Marie Guénois

23/11/2009 | Mise à jour : 14:24 | Ajouter à ma sélection

En recevant, samedi, des artistes de toutes spécialités, le Pape a cherché à réconcilier le monde de l'art et l'Église, et les a appelés à leurs responsabilités dans un monde désenchanté.

 

L'Église et l'art sont de vieux amis.


Une amitié séculaire, complexe et féconde. Samedi, Benoît XVI a voulu célébrer cette alliance. Dans le joyau visuel du Vatican, la chapelle Sixtine, il avait invité 260 artistes, essentiellement italiens, mais représentants tous les arts. Ainsi, des personnalités aussi différentes que l'architecte Mario Botta, que les chanteurs Andrea Bocelli, Richard Cocciante, le compositeur Ennio Morricone, l'acteur Raul Bova, mais aussi le réalisateur britannique Peter Greenaway, le sculpteur Igor Mitoraj, ou la pianiste canadienne Angela Hewitt. La rencontre, assez formelle, ponctuée par l'audition d'œuvres de Palestrina interprétées par le chœur de la chapelle Sixtine, a été marquée par un discours du Pape où il a certes voulu appeler à leurs responsabilités les artistes mais en rendant hommage à deux de ses prédécesseurs qui avaient cherché à réconcilier l'Église et le monde de l'art, Paul VI et Jean-Paul II.

 

Ce dernier avait écrit en l'an 2000 une « lettre aux artistes » qu'il avait également reçus pour cette année jubilaire. Quant à Paul VI, il avait lancé un appel vibrant en leur direction en 1964 : « Nous avons besoin de vous » parce que, comme les prêtres, «vous êtes des maîtres » dans l'art de « rendre accessible (…) le monde de l'esprit, de l'invisible, de l'ineffable, de Dieu». Ce pape du concile Vatican II allait même jusqu'à conclure qu'«il faut rétablir l'amitié entre l'Église et les artistes » et faire « coïncider le sacerdoce avec l'art».

 

«Secousse salutaire»

 

Benoît XVI a donc voulu s'inscrire dans cet héritage. Quarante-cinq ans plus tard, en prenant l'initiative de cette réunion, il a cherché à tirer un bilan de cette volonté de réconciliation pour la réactiver, en quelque sorte. Méditant sur les fresques de la chapelle Sixtine aujourd'hui magnifiquement restaurées, il est parti de la notion de « beauté ». Et citant à nouveau Paul VI, il a lancé aux artistes : «Vous êtes les gardiens de la beauté du monde ! » Une haute responsabilité qui n'a rien d'« accessoire » en ces temps de « résignation, d'agressivité et de désespoir».


S'inspirant de Dostoïevski et de Braque, il a insisté sur la capacité de l'art à «provoquer» dans l'homme, un « réveil », une « secousse salutaire » qui lui ordonne de «sortir de lui-même » pour « ouvrir à nouveau les yeux du cœur et de l'esprit» et se «remettre en marche » à nouveau « rempli d'espérance».

 

Vision sans doute optimiste de l'art, car, a pu déplorer Benoît XVI, la beauté qui est diffusée est « trop souvent (…) illusoire et fallacieuse, superficielle et aveuglante jusqu'à l'étourdissement ». Il dénonce cette «beauté séduisante mais hypocrite » qui « emprisonne les hommes en eux-mêmes et les rend encore plus esclaves, privés d'expérience et de joie ». Il déplore ainsi «les visages de l'obscénité, de la transgression ou de la provocation pour elle-même». La beauté, a-t-il insisté, est une «voix vers la Transcendance, vers le mystère ultime, vers Dieu». En ce sens, «l'art a une valeur religieuse et peut se transformer en un parcours de profonde réflexion intérieure et de spiritualité ». Citant le théologien Hans Urs von Balthasar, la philosophe Simone Weil et Hermann Hesse, il a alors évoqué « une voie de la beauté », qui pourrait se résumer à cette formule : «L'art signifie montrer Dieu au cœur de toute chose.» En conclusion, Benoît XVI, grand joueur de piano à titre privé, a voulu lancer «un appel cordial, amical et passionné» aux artistes : «Vous êtes les gardiens de la beauté, grâce à votre talent, vous avez la possibilité de parler au cœur de l'humanité (…), de susciter des rêves et de l'espérance. (…) Soyez donc conscients de cette grande responsabilité de communiquer la beauté. (…) Vous êtes aussi des pèlerins dans le monde et dans l'histoire vers la beauté infinie. La foi n'enlève rien à votre génie, à votre art. Au contraire, elle les nourrit et les exalte.»

 

link le figaro.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 18 Novembre 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 15 Novembre 2009



Pavele, le patriarche de l'Eglise orthodoxe de Serbie est mort le 15 novembre 2009 à l'âge de 95 ans.

requiescat in pace
+

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 14 Novembre 2009




dom Pie de Hemptinne
21 avril 1880
27 janvier 1907


« Une nature sans amour est un printemps sans soleil. »



« Quand elle commence à aimer Dieu, l'âme se porte et s'élève vers Dieu; et quand on aime d'avantage, on se reporte vers le prochain, en qui l'on découvre Dieu: on imite Jésus dans son amour pour les âmes. »


« Vivre de Dieu c'est posséder une âme assez élevée au dessus des choses de la terre pour se trouver étrangère à ce qui ne lui parle pas, en quelque façon, de l'amour divin. »


« Ici-bas les grands mystères d'amour sont de profonds abîmes de souffrances. L'amour dans l'être ne devient un mystère qu'au jour où il en pénètre les derniers replis, et, sans de douloureuses brulures, le Feu sacré n'atteint pas ces profondeurs. »


« Je suis bien décidé à me convertir à l'Amour du Christ. Tout le reste m'est égal: je veux aimer follement; on me broiera la volonté; l'entendement, tout ce que vous voudrez, mais je n'entends pas lâcher le seul Bien, notre Divin Jésus, ou plutôt, je sens que c'est Lui qui ne me lâchera pas. »






Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Novembre 2009





"Aimons l’Eglise comme notre Mère, en dépit des ombres et des taches que nous pouvons déceler sur son visage, servons-la par des gestes concrets au sein de nos communautés.
C’est par cet appel que Benoît XVI a achevé dimanche soir sa visite au diocèse de Brescia, en présence des fidèles rassemblés en l’église de Saint Antonino, à Concesio, la ville natale de Paul VI. C’est dans cette église que Giovanni Battista Montini, a été baptisé le 30 septembre 1897.

Il n’est pas facile d’être chrétien, a ajouté le Pape, il faut du courage pour ne pas se conformer à la mentalité du monde, pour ne pas se laisser séduire par les appels de l’hédonisme et de la société de consommation, pour faire face aux incompréhensions et parfois même aux persécutions."

Benoît XVI

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 9 Novembre 2009



pour dom François,

sous-prieur de Clear Creek monastery.

 

Notre Dame de Lourdes

Saint Benoît

priez pour lui.

 


+

 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 2 Novembre 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Octobre 2009

Séisme: Les Philippines se préparent

 

Le nord des Philippines s'attend à être balayé par un troisième puissant typhon en cinq semaines, Mirinae, et les écoles ont été fermées et les services de ferry interrompus dans la capitale de l'archipel, Manille, en prévision des vents à venir. Mirinae, typhon de catégorie 2 dont les vents atteignent 150 km/h avec des bourrasques soufflant jusqu'à 185 km/h, devrait frapper les terres samedi.

 


 

merci à libera d'avoir fait oublier ces catastrophes.

en union de prières,

 


  link

 

 

 

 

very beatiful !

 

 

 

 

 

 

 

 




merci David, dans certaines choses ,  le hasard n'existe pas.... !

Chant populaire

 

 

Mon pays, les Philippines

Est un pays de l'or et des fleurs

L'amour est dans ses mains

Elle y donne librement la beauté et la splendeur ...

Et à cause de sa douceur et de sa beauté

Les étrangers ont été attirés

Mon pays, tu as été pris en captivité et plongé dans les profondeurs du désespoir.

 

Chorus:

Même l'oiseau qui a la liberté de voler

Souhaite pleurer si vous en avez mis en cage.

...




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0