divers

Publié le 8 Avril 2009

PRIONS BIEN POUR EUX TOUS !
EN CETTE SEMAINE SAINTE


Nous nous inclinons avec douleur devant la souffrance de tous ces malheureux qui ont été frappés dans leur chair, dans leurs biens, dans leurs affections, par le tremblement de terre de l'Aquila, qui a provoqué plus de 200 morts.

Nous rendons grâces aussi, au milieu de tant de ruines et de peines, pour tous les survivants  et tous les miraculés de ce désastre.

Quelle terrible leçon de chose ! Que l'homme, décidément, est petit !

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Avril 2009




my prayers for you



"De même nous trouvons dans la patrie le chœur des anges qui proposent la paix ; il est dit d'eux dans l'Evangile (Matthieu 5, 9) : bienheureux les pacifiques ; car ils seront appelés fils de Dieu."

st Thomas.

link photo

Fusée: l'armée nord-coréenne menace de représailles en cas d'interception

SEOUL (AFP) — L'armée nord-coréenne lancera des représailles, notamment contre le Japon, en cas d'interception de la fusée controversée qu'elle prévoit de lancer dans les prochains jours, selon un communiqué relayé jeudi par l'agence officielle du régime communiste KCNA.

Mercredi, la chaîne de télévision américaine CNN, citant un responsable militaire américain, a affirmé que la Corée du Nord avait commencé à ravitailler en carburant la fusée grâce à laquelle elle compte tirer un présumé "satellite de télécommunications".

Ce ravitaillement pourrait signifier que la date du tir se rapproche, a indiqué cette source à CNN.

Le Pentagone n'a pas souhaité faire de commentaire.


"Nos forces révolutionnaires... n'hésiteront pas à mener des frappes punitives si les forces hostiles font le moindre geste pour abattre notre satellite", a menacé l'état-major nord-coréen cité par KCNA reçue à Séoul.

"Si le Japon perd son sang-froid et abat en vol notre satellite à des fins pacifiques, l'Armée populaire de libération déversera un orage de feu contre l'arsenal antimissile du Japon et ses installations stratégiques", ajoute le texte.

La Corée du Nord a annoncé qu'elle allait mettre en orbite entre le 4 et le 8 avril un "satellite de télécommunications" devant survoler le nord de l'archipel japonais. Elle a invoqué son droit à développer un programme spatial à l'instar de l'Iran qui a placé en orbite son premier satellite début février.

Mais les Etats-Unis et leurs alliés asiatiques soupçonnent que ce lancement pourrait masquer un tir expérimental de missile longue portée Taepodong-2, théoriquement capable de frapper un territoire américain comme l'Alaska.


Pyongyang a rétorqué qu'il assimilerait toute interception de sa fusée à un "acte de guerre" et que de nouvelles sanctions de l'ONU seraient perçues comme "un acte hostile" entraînant la rupture des négociations sur sa dénucléarisation, actuellement au point mort.

Copyright © 2009 AFP.

link


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 28 Mars 2009




patriarche de Jérusalem.


Programme du pèlerinage de Sa Sainteté Benoît XVI en Terre Sainte 8-15 mai 2009
CTS News


Rome

- 09h30 Départ en avion de l'aéroport international Leonardo da Vinci de Fiumicino (Rome) pour l'aéroport international Queen Alia d'Amman (Jordanie).

Amman

- 14h30 Cérémonie de bienvenue à l'aéroport Queen Alia d'Amman. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 15h30 Viisite du Centre "Regina Pacis" à Amman. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 17h40 Visite de courtoisie à leurs Majestés le Roi et la Reine de Jordanie au palais royal à Amman-Husseinye.
Samedi 9 Mai 2009

07h15 Messe en privé dans la chapelle de la nonciature apostolique d'Amman.

Mont Nébo

09h15 Visite de la basilique du Mémorial de Moïse sur le Mont Nebo. Discours prononcé par le Saint-Père.

Madaba

10h30 Bénédiction de la première pierre de l'université du Patriarcat Latin. Discours prononcé par le Saint-Père.

Amman

- 11h30 Visite du musée hachémite et de la mosquée Al-Hussein Bin-Talal à Amman.

- 11h45 rencontre avec les chefs religieux musulmans et avec le corps diplomatique et avec le Recteur de l'Université jourdanienne à l'extérieur de la mosquée al-Hussein bin Talal à Amman. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 17h30 Célébration des Vêpres avec les prêtres, religieuses et religieuses, les séminaristes et les mouvements ecclésiaux à la cathédrale grecque-melkite Saint-Georges de Amman. Discours prononcé par le Saint-Père.
Dimanche 10 Mai 2009

Amman

- 10h00 Messe au Stade International à Amman. Homélie du Saint Père. Prière du Regina Coeli au Stade International à Amman. Paroles du Saint Père.

- 12h45 Déjeuner avec les patriarches et les évêques et la suite papale au Vicariat latin d'Amman.

Béthanie au-delà du Jourdain

- 17h30 Visite de Béthanie au-delà du Jourdain - Site du baptême.

- 18h00 Bénédiction de la première pierre des églises latine et grecque melchite à Béthanie au-delà du Jourdain. Discours prononcé par le Saint-Père.
Lundi 11 Mai 2009

Amman

- 07h30 Messe en privé à la chapelle de la nonciature apostolique d'Amman.

- 10h00 Cérémonie de départ à l'aéroport international Queen Alia d'Amman. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 10h30 Départ en avion de l'aéroport international Queen Alia d'Amman (Jordanie) pour l'aéroport de Ben Gurion à Tel Aviv (Israël).

Tel Aviv

- 11h00 Cérémonie de Bienvenue à l'aéroport Ben Gurion à Tel Aviv. Discours prononcé par le Saint-Père.

Jérusalem

- 16h15 Visite de Courtoisie au président de l'Etat d'Israël au palais présidentiel, à Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 17h45 Visite au mémorial de Yad vaShem à Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 18h45 Rencontre avec des organisation pour le dialogue inter religieux à l'auditorium du Centre Notre-Dame de Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.
Mardi 12 Mai 2009

Jérusalem

- 09h00 Visite du Dôme du Rocher à Jérusalem. Visite de courtoisie au Grand Mufti de la mosquée. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 10h00 Visite au Mur occidental à Jérusalem.

- 10h45 Visite de courtoisie aux deux Grands rabbins de Jerusalem au Hechal Shlomo Center à Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 11h50 Prière du Regina Coeli avec les Ordinaires de Terre Sainte au Cénacle de Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 12h30 Brève visite à la Concathédrale des Latins, à Jérusalem.

- 13h00 Déjeuner avec les Ordinaires de Terre Sainte, avec les abbés et la suite papale au Patriarcat Latin de Jérusalem.

- 16h30 Messe dans la Vallée de Josaphat à Jérusalem. Homélie du Saint Père.
Mercredi 13 Mai 2009

Bethléem

- 09h00 Cérémonie de bienvenue au palais présidentiel, à Bethléem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 10h00 Messe sur la place de la Mangeoire à Bethléem. Homélie du Saint Père.

- 12h30 Déjeuner avec les Ordinaires de Terre Sainte, avec la communauté franciscaine et la suite papale à la Casa Nova de Bethléem.

- 15h30 Visite privée à la Grotte de la Nativité à Bethléem.

- 16h10 Visite de l'hôpital Baby Caritas de Bethléem

- 16h45 Visite au camp de réfugiés Al Aida' de Bethléem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 18h00 Visite de courtoisie au président de l'Autorité palestinienne au Palais présidentiel à Bethléem.

- 18h40 Cérémonie de départ dans la cour du Palais présidentiel. Discours prononcé par le Saint-Père.
Jeudi 14 Mai 2009

Nazareth

- 10h00 Messe sur le Mont du Précipice à Nazareth. Homélie du Saint Père.

- 12h30 Déjeuner avec les Ordinaires du lieu, la Communauté franciscaine et la suite papale au couvent franciscain de Nazareth.

- 15h50 Rencontre avec le Premier ministre de l'Etat d'Israël au couvent franciscain de Nazareth.

- 16h30 Salut aux chefs religieux de Galilée dans l'auditorium du sanctuaire de l'Annonciation à Nazareth. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 17h00 Visite de la Grotte de l'Annonciation à Nazareth.

- 17h30 Célébration des Vêpres avec les évêques, les prêtres, les religieux et religieuses, les mouvements ecclésiaux et pastoraux de Galilée, dans la Basilique supérieure de l'Annonciation à Nazareth. Discours prononcé par le Saint-Père.
Vendredi 15 Mai 2009

Jérusalem

- 07h30 Messe en privé dans la chapelle de la Délégation apostolique à Jérusalem.

- 09h15 Rencontre œcuménique dans la salle du Trône du siège du Patriarcat grec-orthodoxe de Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 10h15 Visite du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 11h10 Visite à l'Eglise apostolique arménienne à l'église saint-Jacques à Jérusalem. Discours prononcé par le Saint-Père.

Tel Aviv

- 13h30 cérémonie de départ à l'aéroport Ben Gurion à Tel Aviv. Discours prononcé par le Saint-Père.

- 14h00 Départ en avion de Ben Gurion à Tel Aviv (Israël) pour l'aéroport de Ciampino (Rome).

Rome

16h50 Arrivée à Ciampino (Rome).


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 27 Mars 2009

Il y a 34 minutes
27 Avril 2009 mal parti pour les concerts Libera. j'en parlais avec David cette nuit m'étonnerait que mr Prizeman se lance dans une telle aventure..





Fusée nord-coréenne: ordre de destruction en cas de menace pour le Japon

Il y a 34 minutes

TOKYO (AFP) - Le ministre japonais de la Défense a donné l'ordre vendredi à l'armée de se tenir prête à détruire toute fusée nord-coréenne qui menacerait de retomber sur le Japon.

"J'ai donné l'ordre nécessaire après que le conseil de sécurité (du gouvernement) a décidé ce matin de délivrer un ordre de destruction par avance", a déclaré le ministre Yasukazu Hamada, à l'issue d'une réunion avec le Premier ministre Taro Aso et plusieurs membres importants du gouvernement.

Les Forces d'autodéfense, nom officiel de l'armée dans la Constitution pacifiste du Japon, sont donc désormais en alerte pour détruire tout objet volant nord-coréen ou débris de fusée qui menaceraient de retomber sur l'archipel.

La Corée du Nord a annoncé qu'elle allait mettre en orbite un "satellite de télécommunications" entre le 4 et le 8 avril, à l'aide d'un lanceur dont le premier étage devrait s'abimer en mer du Japon, non loin de la préfecture d'Akita (nord du Japon), et le deuxième dans l'océan Pacifique, entre le Japon et Hawaï.

Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud soupçonnent le régime nord-coréen de vouloir en fait procéder à un essai de missile à longue portée, Taepodong-2.

Toutefois, le gouvernement japonais n'a pas envisagé de détruire la fusée si elle ne faisait que survoler l'archipel, mais uniquement si elle risquait de se diriger vers le Japon à la suite d'un incident ou d'une erreur de trajectoire.

"Nous ne pensons pas qu'un objet volant va retomber sur notre territoire, sauf accident, et nous espérons que la population va continuer à vivre normalement", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Takeo Kawamura.

"Que ce soit un missile ou un satellite, il est extrêmement désagréable qu'un objet survole le territoire japonais", a relevé le ministre de la Défense, ajoutant: "Nous ferons de notre mieux pour prendre en charge tout objet volant venant de Corée du Nord, afin d'assurer la sécurité du peuple japonais".

Interrogé sur la capacité du Japon à détruire une fusée en vol, M. Hamada a répondu: "Je n'ai aucun doute, nous en sommes capables".

Le Japon s'est doté, avec l'aide des Etats-Unis, d'un bouclier antimissile pour se protéger d'une éventuelle attaque nord-coréenne, qui repose sur un double rideau: des missiles mer-air SM-3 installés à bord de destroyers équipés du système de combat Aegis et des missiles sol-air Patriot.

Immédiatement après l'ordre donné à l'armée, deux destroyers japonais, le Chokai et le Kongo, tous deux équipés du système Aegis, ont quitté le port de Sasebo (sud-ouest) pour se positionner en Mer du Japon, a annoncé l'agence de presse Jiji.

Le Japon, tout comme les Etats-Unis, a demandé expressément à la Corée du Nord de renoncer à ce lancement, soulignant qu'il s'agirait d'une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.


link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Mars 2009








  j'savais bien de toute façon... depuis le début.... la larme à l'oeil moi aussi ...
un gars sympa. c'est clair on ne se souvient que de ceux qui'on a apprécié après tout... Voilà Buzançais 1970, on devait aller à Fontgombault pt'être pas quand même.. !

.jamais j'ai oublié tout ça. sympa les copains. ça ça fait plaisir..! tous profondément marqués par cette période, je ne me rendais pas compte que c'était à ce point.





"
avec cette photo, beaucoup d'émotions,
Merci pour le souvenir. J'y ai reconnu quelques têtes mais c'est encore vague.
A plus, Hubert"


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Mars 2009

prions pour la paix, il n'y a pas de chaînes de chapelets pour ça? de manifs? étrange le monde, grave le monde, je dirai dans de telles situations, irresponsable, jour de l'Annonciation, étrange contraste!
le compte à rebours est commencé. Pendant que le monde entier a les yeux tournés ailleurs, ben voilà, le démon est fufute.
"sobrii estote et vigilate", soyez sobres et vigilants, car votre adversaire le diable est là comme un lion rugissant ...
.


Le tir d'un missile nord-coréen peut-être imminent


WASHINGTON - La Corée du Nord a installé sur son pas de tir de Musudanri ce qui pourrait être un missile balistique à longue portée "Taepodong II", annonce l'agence de presse japonaise Kyodo, qui cite des "sources proches des relations américano-japonaises".

Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud ont indiqué vouloir de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord si le tir a lieu. Ces trois pays ont déclaré ne voir aucune différence entre un lancement de satellite et un essai de missile, les deux reposant sur le "Taepodong II".

Pyongyang a fait savoir qu'il lancerait un satellite entre le 4 et le 8 avril. Pour les puissances régionales, cela pourrait masquer un test de son missile ayant la plus longue portée, en violation des sanctions de l'Onu.


25/03/2009 à 18:16


link

alors que la tension monte..
26 Avril.2008




Le destroyer USS Chafee le 12 mars 2009 dans le port de Donghae, Corée du Sud

Test d'une fusée nord-coréenne: deux destroyers américains au large du Japon

Il y a 2 heures

TOKYO (AFP) - La marine américaine a déployé deux destroyers équipés de systèmes de défense antimissile au large du Japon, à quelques jours de l'essai attendu d'une fusée nord-coréenne qui pourrait survoler l'archipel.

"Nous sommes prêts à toute éventualité", a déclaré à l'AFP un responsable des relations publiques de l'US Navy, Charles Howard.

Les destroyers USS McCain and USS Chafee, équipés du système de combat Aegis pour traquer et intercepter des missiles, ont quitté mercredi le port japonais de Sasebo (sud-ouest) et se sont déployés au large des côtes de l'archipel.

Un troisième destroyer américain, l'USS Curtis Wilbur, ainsi que deux destroyers japonais, le Kongo et le Chokai, tous équipés du système Aegis et ancrés dans le port de Sasebo, sont de leur côté prêts à appareiller à tout moment.

Un autre destroyer américain, l'USS Stethem, devait quitter le port nippon d'Aomori (nord) jeudi pour une destination non précisée, a déclaré l'US Navy.

La Corée du Nord a annoncé qu'elle allait mettre en orbite un "satellite de télécommunications" entre le 4 et le 8 avril, mais Washington, Tokyo et Séoul craignent qu'il s'agisse en fait d'un essai de missile à longue portée.

Un responsable américain a indiqué mercredi que la Corée du Nord venait de placer un missile, apparemment de type Taepodong-2, sur une rampe de lancement du site de Musudan-ri, sur la côte nord-est de la péninsule.

L'administration américaine a tenté de dissuader le régime communiste de procéder à ce lancement, mais n'a pas dit formellement qu'elle détruirait l'engin si la Corée du Nord l'effectuait.

Le Premier ministre japonais Taro Aso a prévenu que Tokyo détruirait le missile ou ses débris s'ils devaient menacer le territoire nippon. Le conseil de sécurité du gouvernement devrait d'ici la fin de la semaine préciser la méthode prévue, côté japonais, pour activer son système de défense au moment du tir.

Le Japon s'est doté, avec l'aide de Washington, d'un bouclier antimissile pour se protéger d'une éventuelle attaque nord-coréenne, qui repose sur un double rideau: des missiles mer-air SM-3 installés à bord de destroyers équipés du système de combat Aegis et des missiles sol-air Patriot.







Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 25 Mars 2009




Voila le programme qui semble ne pas être encore complet des prochains mois pour nos jeunes prodiges de Libera. De nombreux déplacements sont au programme Asie, USA et bien d'autres encore... Un programme relativement chargé donc attend les enfants.
Voici ci-joint la liste non exhaustive du programme
  
   Le 6 Avril 2009 - Miyagi Hall. Sendai    
   Libera Angel voice Japon tour au Miyagi Hall, Sendai à 20 h 00.

   Le 8 Avril 2009 - Bunkamara Orchard Hall, Tokyo
   Libera Angel voice Japon tour au Bunkamara Orchard Hall, 20 h 00.
   http://www.bunkamura.co.jp/english/orchard/event/cal0904.html

   Le 9 Avril 2009 - Bunkamara Orchard Hall, Tokyo    
   Libera Angel voice Japon tour au Bunkamara Orchard Hall, 19 h 00.
   http://www.bunkamura.co.jp/english/orchard/event/cal0904.html

   Le 16 Avril 2009 - St Margaret's Episcopal Church au Palm Desert, Californie
   http://www.stmargarets.org/   
   

   Le 19 Avril 2009 - Crystal Cathedral, Los Angeles    
   Messe du matin à 9 h 30 et 11 h 00
   Concert à 19 h 30

   Le 9 mai 2009 - Arundel Cathedral, Angleterre    
   Concert de 19 h 30 à 22h30

   Le 31 Juillet 2009 - The National Concert Hall, Dublin    
   Au National Concert Hall, 20 h 00
   Avec la participation de RTE concert Ochestra
   Entrée 12 €
   http://www.nch.ie/Box-Office/Performances/Signature-Series--Libera-with-RTE-Concert-Orchestr.aspx?date=31/07/2009&time=2000
   
   Le 3 août 2009 - St Peter's Cathedral, Belfast      
   St Peter's Cathedral, à 19 h 30
   Plus d'info Prochainement

   Le 11 août 2009 - St Mary's RC Cathedral, Edinburgh      
   St Mary's RC Cathedral à, 19 h 30
   Tickets disponible sur le site: www.edfringe.com ou par téléphone: 0131-226-0000 à partir du mois de juin.


CHORALE LIBERA.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 25 Mars 2009

A l'heure où la page préservatifs va être tournée,  il va être temps de se préoccuper de ce qui est le soucis de tout un monde et de porter son regard sur d'autres réalités. aussi douloureuses que celles qui ont porté ces temps-ci atteinte à l'Eglise tout entière et au Pape.

 Il est vrai on est trop habitué au conflit Corée du Nord, Corée du Sud.
Le petit Placide se sent solidaire de tout ce peuple partageant ses vives inquiétudes et ses aspirations à la paix. A cause de Libera, à cause des Wiener,...


L'Orient est sur une poudrière prêt à exploser avec tous les évènements majeurs au Tibet, et puis il faut quand même savoir que ce cher personnage est en fin de vie, malade et affaibli.
Deux solutions désormais s'offrent à lui: ou le rapprochement  avec le monde libre ou la folie d'un homme qui après tout n'en a plus rien à faire et voudra mourir en martyr , en bon héros du communisme, entrainant le monde dans une guerre sans précédent.

Il ne s'agit pas d'être catastrophiste mais d'être aussi réaliste, même s'il y a des réalités qu'on se refuse obstinément de vouloir regarder. 

La Corée du Nord menace de rompre les négociations à six

Toute mesure de rétorsion du Conseil de sécurité de l'ONU après la mise en orbite d'un satellite de télécommunication nord-coréen prévue en avril entraînera la fin des négociations à six sur la dénucléarisation du pays. Cette mise en garde est venue de Pyongyang.

Les autorités nord-coréennes, qui revendiquent le droit de poursuivre leur programme spatial, ont fait savoir que le lancement aurait lieu entre le 4 et le 8 avril. Les pays voisins et les puissances occidentales les soupçonnent de vouloir tester un missile à longue portée, malgré l'interdiction du Conseil de sécurité.

A Washington, un porte-parole du département d'Etat a jugé ses propos non constructifs et a exhorté Pyongyang à renouer ces discussions. Quelques heures plus tôt, l'Union européenne avait emboîté le pas aux Etats-Unis, à la Corée eu Sud et au Japon en mettant à son tour la Corée du Nord en garde contre son projet de mise en orbite d'un satellite de télécommunication.

(ats / 25 mars 2009 01:05)

link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 24 Mars 2009



L'interception d'un missile coréen: menace ou réalité ?

La Corée du Nord a annoncé qu'elle s'apprêtait à lancer, dans les premiers jours d'avril, une fusée en vue de mettre en orbite un satellite de communication. Le lanceur, au nom poétique de Voie lactée-2 (Unha-2), est une version du missile balistique de trois étages Taepodong-2, capable d'atteindre des cibles à une distance d'environ 7.000 km. C'est pourquoi de nombreux spécialistes estiment que l'objectif principal de ce tir est de tester le missile, et non pas de mettre en orbite une charge utile.


Pyongyang a prévenu ses voisins de ce lancement et indiqué les zones de retombée des débris des premier et deuxième étages du missile, mais l'annonce de ce prochain tir inquiète les pays qui lui sont proches géographiquement. Ainsi, le Japon a promis d'abattre le missile coréen au cas où sa trajectoire représenterait une menace pour lui.

Pour justifier cette décision, le premier ministre japonais Taro Aso a déclaré que le tir de cette fusée, même dans le but de mettre en orbite un satellite, comme l'affirme la Corée du Nord, serait une violation de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU. C'est la raison pour laquelle le Japon a l'intention d'élever une protestation auprès de l'ONU et d'exiger l'annulation du lancement.


L'interception de la fusée Voie lactée est également prévue, en cas de nécessité, par les Etats-Unis.


La lutte contre la menace des missiles nord-coréens a été et demeure l'un des principaux arguments avancés en vue de justifier le déploiement du système de défense antimissile des Etats-Unis et de leurs alliés les plus proches. Une batterie de missiles de DCA Patriot PAC-2 et PAC-3 (PAC, pour Patriot Advanced Capability) déployée au Japon, ainsi que des navires Aegis des Marines nippone et américaine constituent l'un des principaux éléments de ce système.


Ces navires, dotés de missiles de DCA SM-2 et SM-3, peuvent intercepter les missiles balistiques à leur départ et lors de la phase finale de leur trajectoire. Les systèmes basés au sol sont destinés à protéger les ouvrages particulièrement importants et à intercepter les cibles balistiques lors de la phase finale de leur trajectoire.


Les navires dotés de missiles SM-3 peuvent intercepter les cibles à une distance de 50 km et une altitude de 250 km, ceux dotés de missiles SM-2, à une altitude de 25 km et une distance de 170 km.

Les tests des systèmes navals ont prouvé leur capacité à intercepter des cibles réelles: ainsi, le 21 février 2008, un missile SM-3 lancé à partir du croiseur Lake Erie, dans le Pacifique, a détruit, à une altitude de 247 km, le satellite espion USA-193, en perdition, qui se déplaçait à 36.667 km/h.

Les systèmes basés au sol ont des caractéristiques plus modestes: ainsi, le PAC-3 peut intercepter les têtes de missiles balistiques à une altitude d'environ 20 km et une distance de 50 km. La portée des systèmes de missiles embarqués et la capacité des navires de changer assez rapidement de place font des systèmes navals, et avant tout du SM-3, l'ennemi principal des missiles coréens.

Les forces navales japonaises disposent actuellement de six destroyers Aegis, deux ou trois d'entre eux étant capables, selon différentes informations, de tirer des missiles SM-3. Le détachement de navires de cette classe de l'US Navy stationné dans les ports japonais compte également cinq bâtiments.

En cas de nécessité, le groupement de navires nippo-américain serait capable, avec une très forte probabilité de réussite, d'intercepter le missile nord-coréen. Il resterait alors à évaluer les conséquences politiques et militaires d'un tel acte.

Compte tenu des rapports actuels entre la Corée du Nord, d'une part, les Etats-Unis et le Japon, de l'autre, une telle interception entraînerait la rupture totale de tous les contacts et une montée brutale de la tension dans la région, ce qui ne serait certainement pas accueilli favorablement par les plus proches voisins de la Corée du Nord: la Chine, la Russie, ainsi que la Corée du Sud, qui ne seraient nullement intéressées par une pareille tournure des événements.


C'est pourquoi le Japon et les Etats-Unis choisiront très probablement non pas une action militaire ostensible de ce type, mais plutôt un autre moyen pour faire pression sur la Corée du Nord.


link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 24 Mars 2009



visite de la cathédrale.
















Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0