spiritualite

Publié le 3 Janvier 2008


epifania4.jpg

"L'étoile a disparu pour que, n'ayant plus de guide, ils soient dans la nécessité d'interroger les Juifs et que l'événement soit ainsi manifesté à tout le monde. Et, après leurs questions, après les réponses des Juifs, l'étoile brille de nouveau. Observez la suite admirable des faits : après l'étoile, c'est le peuple qui les instruit, puis le roi ; cela amène le prophète, dont la parole avait annoncé ce qui s'accomplit ; après le prophète, voici l'ange, qui les instruit de tout. Et sous la conduite de l'étoile ils vont de Jérusalem à Bethléem, car l'étoile, de nouveau, les accompagne en chemin. Cela montre que ce n'est pas une étoile ordinaire, puisque son mouvement est contraire à la nature des astres. Non seulement elle marche devant eux, mais encore elle les mène comme par la main et brille en plein jour.
Et quel besoin ont-ils de cette étoile, me demande-t-on puisqu'ils connaissent le lieu qu’ils cherchent ? Pour leur désigner I'enfant. Rien d'autre, en effet, ne peut le leur montrer, ni une magnifique maison, ni une mère brillante et distinguée ; l'étoile doit donc les conduire jusqu'au terme. Aussi leur apparaît-elle à leur sortie de Jérusalem et ne s’arrête-t-elle qu’à l'emplacement de la crèche.

Pour nous, accompagnons les mages, débarrassons-nous des mœurs païennes, faisons un long voyage pour voir le Christ ; car, s'ils n'étaient pas partis loin de leur pays, ils ne l'auraient pas vu
."





(saint Jean Chrysostome : homélies sur l’évangile selon saint Matthieu, VII 1-3 )."

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 3 Janvier 2008





noel.jpg


...) Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi » (Is 60, 1-3). C’est ce que devront réaliser les disciples du Christ : formés par Lui pour vivre dans le style des Béatitudes, ils devront attirer tous les hommes à Dieu, à travers le témoignage de l’amour : « De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux ». (Mt 5,16-)

En écoutant ces paroles de Jésus, nous, membres de l’Eglise, ne pouvons pas ne pas percevoir toute l’insuffisance de notre condition humaine, marquée par le péché. L’Eglise est sainte mais elle est composée d’hommes et de femmes avec leurs limites et leurs erreurs.
Seul le Christ, en nous donnant l’Esprit Saint peut transformer notre misère et nous renouveler continuellement. C’est Lui la lumière des nations, lumen gentium, qui a choisi d’éclairer le monde à travers son Eglise (cf. Concile Vatican II, Lumen gentium, n. 1).

 

« Comment cela adviendra-t-il ? », pouvons-nous nous demander en reprenant les paroles que la Vierge adressa à l’Archange Gabriel.

C’est précisément la Mère du Christ et de l’Eglise qui nous fournit la réponse : par son exemple de disponibilité totale à la volonté de Dieu « fiat mihi secundum verbum tuum »( Luc, 1,38), elle nous enseigne à être « épiphanie » du Seigneur, dans l’ouverture du cœur à la force de la grâce et dans l’adhésion fidèle à la parole de son Fils, lumière du monde et but ultime de l’histoire. Ainsi soit-il !

Benoit XVI 2006,

dewplayer:http://www.labtek.ki.se/staff/privata_hemsidor/cc/StPhilipsBoysChoir-SilentNight.mp3&

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 3 Janvier 2008

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 3 Janvier 2008

A010108-3.jpg

j'aime beaucoup celle-là, merci à Eucharistie Miséricorde, décidément, vous avez la classe dans vos photos..

Mine de rien, j'ai quand même reçu un calendrier du pape, et une image, venus directos d'Italie, cela a été un de mes cados.
  Et j'étais assurément très drôlement content.

On ne sait plus là  qui est le roi, si ce sont les enfants où le saint Père, mais tous sont rois. Elle a dû être énorme leur galette...
Bonne fête de l'Epiphanie, alors....

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Janvier 2008


+


"Vous qui êtes serviteurs du Christ, ses frères et ses cohéritiers, tant qu’il n’est pas trop tard, prêtez assistance au Christ, secourez le Christ, nourrissez le Christ, revêtez le Christ, accueillez le Christ, honorez le Christ, non seulement en l’invitant à vos tables comme quelques-uns l’ont fait, ni en le couvrant de parfums, comme Marie-Madeleine, ou en le déposant dans un sépulcre, comme Joseph d’Arimathie, ou en procédant aux devoirs funèbres, à l’exemple de Nicodème qui n’aimait Jésus qu’à moitié. Ni avec de l’or, de l’encens, de la myrrhe, comme firent les mages avant ceux-là.

Le Seigneur de l’univers désire notre miséricorde au lieu de sacrifices, et notre compassion plutôt que des milliers d’agneaux : présentons-la-lui donc par les mains de ces malheureux que vous voyez prosternés à vos pieds, et le jour où nous quitterons ce monde, ils nous recevront dans les tentes éternelles, dans le Christ lui-même,"

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 2 Janvier 2008


smile-teeth.gifundefinedundefinedundefined




Le mystère de Dieu ou st Grégoire de Naziance,
le saint patron des forumillards du net..

 

 Ce n'est pas à tout le monde, sachez-le, ce n'est pas à tout le monde qu'il appartient de discuter sur Dieu; ce n'est pas quelque chose qui s'achète à bas prix et qui est le fait de ceux qui se traînent à terre. J'ajouterai: ce n'est ni toujours, ni devant n'importe qui, sur toute chose que l'on peut discuter, mais à certains moments, devant certaines personnes et dans une certaine mesure. Ce n'est point à tout le monde qu'il appartient de discuter sur Dieu, mais à ceux qui sont déjà éprouvés, qui sont avancés dans la contemplation et qui, avant tout, ont purifié leur âme et leur corps, ou tout au moins travaillent à les purifier. En effet, toucher la Pureté, sans être pur, c'est peut-être aussi imprudent que de regarder un rayon de soleil avec des yeux malades.

 

A quel moment peut-on discuter?

Lorsque la boue et le trouble du monde extérieur nous laissent du répit, lorsque la partie qui doit commander en nous n'est pas mêlée aux images pleines de soucis et fuyantes; car ce serait comme si nous mélangions une belle écriture à des griffonnages ou des parfums à de la boue. Il faut en effet avoir vraiment du loisir, et ainsi connaître Dieu et, lorsqu'on aura fixé le temps pour cela (cf. Ps 74, 3), apprécier l'exactitude de la doctrine de Dieu.

 

Devant qui peut-on discuter? Devant ceux qui traitent ces choses sérieusement et non pas comme une affaire banale; il ne faut pas en discuter devant ceux qui ne voient là qu'un bavardage agréable après les courses, les spectacles, les chansons, les festins, les débauches, et qui considèrent comme un élément de leurs plaisirs les propos futiles tenus sur ces questions et l'habileté des objections.


st Grégoire de Nazianze.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Janvier 2008




  Que tous mes voeux vous accompagnent,




fontgombault.jpg

bonne et sainte année à tous les moines...

+



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 1 Janvier 2008

office des Laudes du temps de Noël, bénédictin,



arton17.jpg


+


Du point du jour où le soleil se lève,
Jusqu'aux extrémités de la terre,
Chantons le Christ, notre Roi,
Né de la Vierge Marie.

Le bienheureux auteur du monde
S'est revêtu d'un corps servile
Pour sauver notre chair par sa chair,
Et ne pas perdre ceux qu'il a créés.

Dans le sein de la chaste Mère
Pénètre la grâce céleste:
Les flancs de la Vierge ont porté
Des mystères qu'elle ignorait.

La demeure d'un coeur très pur
Devient soudain temple de Dieu
Intacte ne connaissant pas d'homme
Elle a conçu son Fils par la parole.

La jeune mère a mis au jour 
Celui qu'avait annoncé Gabriel,
Celui que pressentit Jean,
Exultant dans le sein maternel.

Il endura de coucher sur du foin,
Une étable ne lui répugna point;
Il s'est aussi nourri d'un peu de lait,
Celui par qui nul oiseau n'a faim.

Le choeur céleste se réjouit,
Et les anges chantent pour Dieu;
Aux pasteurs se révèle
Le Pasteur créateur de tout.




dewplayer:http://anonyme.archive-host.com/asolusortus_4jz20nuerw.mp3 &

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 31 Décembre 2007

undefined
photo Gaud
 
+


Très Sainte Vierge Marie avec une entière confiance en votre coeur de Mère, je vous prie instament de prier Votre Fils notre Dieu de mener à bonne fin l'oeuvre qu'il a commencé en moi et de commander à sa grâce de venir à mon aide, pour ce que ma nature a de moins possible, car sans Vous, ni Lui, je ne puis ni ne veux rien faire.

"O admirable échange! Le Créateur du genre humain prenant un corps et une âme, a daigné naître d'une Vierge: et, fait homme sans le concours de l'homme, il nous a donné part à sa divinité."

+

Dieu qui, par la virginité féconde de la bienheureuse Marie, avez procuré au genre humain le salut éternel, daignez nous faire ressentir la bienfaisante intercession de celle par qui nous avons reçu l'auteur de la vie,
notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne avec vous.....

Vèpres à 17,00h sur Radio Espérance en direct de Randol pour ceux qui ne se sont pas couchés, il y a toujours les laudes à 6,15h... un très bel office pour débuter l'année, si on est encore en état.



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Décembre 2007

"Disons, nous aussi, en ce moment . « Si le Seigneur n'avait été avec nous… nos ennemis auraient pu nous dévorer tout vivants. Que n'aurait pas fait, en effet, le diable, notre ennemi, si le Seigneur n'eût été pour nous? Ecoutez ces paroles du Sauveur à Pierre : « Simon, Simon, Satan a demandé souvent à  vous cribler, comme on crible le froment, mais j'ai prié pour vous, afin que votre foi ne défaille point. » (Luc, XXII, 31.) C'est une bête méchante et insatiable, et si elle n'était continuellement réprimée, elle sèmerait partout le désordre et la destruction. Dieu ne lui lâcha qu'un instant la bride contre le saint homme Job, et il renversa sa maison de fond en comble, disloqua son corps et fit comme une affreuse tragédie, en détruisant ses richesses, en tuant ses enfants, en faisant sortir de sa chair des vers en abondance , en soulevant contre lui sa femme, ses amis, ses ennemis, jusqu'à ses serviteurs qui l'accablaient de leurs reproches. Il nous anéantirait nous-mêmes si le Seigneur ne le retenait par mille moyens. C'est pourquoi le Psalmiste s'écrie : « Si le Seigneur n'avait été avec nous. »

st jean Chrysostome

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0