compassion et bon retour : Tanguy de Lamotte

Publié le 16 Novembre 2016

 

 

C'est la première fois qu'un skipper revient après une telle avarie en restant en solitaire et sans assistance. Ce soir je navigue sur mon bateau blessé vers le Nord mais je suis fier de le ramener. Le plus important, c'est de ne pas avoir baissé les bras, d'avoir fait tout ce que je pouvais et pris la bonne décision. Je suis triste mais pas abattu. Cette avarie est survenue trop tôt sur ma route mais elle fait partie du jeu de cette course. C'est pour ça qu'elle est si belle et cruelle à la fois !
Je pense à toutes les personnes qui ont travaillé pour que ce projet réussisse et soit une fête : je suis désolé de ne pas finir l'histoire comme nous le méritions tous. Comme je le dis toujours, j'ai la chance d'avoir deux objectifs dans ce projet : le sportif et le solidaire. Je ne ferais pas le tour du monde en 80 jours mais ensemble, nous pouvons sauver 30 enfants !!!

Alors je compte sur vous pour cliquer, partager, inviter vos amis sur la page Facebook Initiatives-Cœur et aussi vous pouvez fait un don de 2€ par SMS (envoyez DON au 92109). Merci d'avance, ça m'aidera à digérer de ne pas rejoindre la flotte vers le Sud. Vous avez êtes extraordinaires de me soutenir et me motiver pour que j'y arrive mais il faut savoir rentrer... Merci ! L'aventure continue jusqu'aux Sables. »

 

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost 0
Commenter cet article