Publié le 19 Juillet 2007

Le  petit  Placide est entré au désert comme Agar. Agar chassée par  les  angliches,  ah non là c'est  par Abraham.
contraint, poussé, forcé....
Déserts..,  comme les souffrances qui précèdent l'accouchement. Il faut des sages femmes, ces personnes qui vous aiment vraiment, ... pour vous  accompagner dans de tels moments.

"Je regarde autour de moi...je considère... j'observe, j'attends. Personne autour de moi dit le psaume. C'est qu'il faut grandir et pour grandir,  le désert est nécessaire.

"Ah si tiens,  sur une ile,  quelqu'un qui m'aime vraiment.."  Il y a des étoiles comme ça  encore,  qui brillent dans la nuit  pleines de pudeur, pleines de sagesse et de réconfort. Ces étoiles que l'on scrute et dont on ne se lasse pas de regarder et dont la lumière ne vous éblouit pas. "belle étoile brille, brille, si tu brilles c'est que tu m'entends..!' Je chantais cela étant petit en écoutant Pinocchio.


Le petit Placide reste face à lui-même, devant sa propre histoire, son histoire, pas celle des autres... Il n'a plus que cela à faire d'ailleurs.
Les provisions d'Agar s'épuisent.. Même son enfant qu'elle jette, qu'elle abandonne dans un buisson, Agar en a ras le bol.
Le petit placide n'en a pas un, mais des centaines, pas un enfant mais des frères.
L'un d'eux se fait ordonner demain prêtre du Seigneur, prêtre moine. Le petit placide  ne va pas le jeter dans la fosse mais être particulièrement près de lui en ce jour... Veni Creator spiritus. On a pas demandé au petit Pacide pourtant de prendre part à une telle manifestation, il n'en a même pas été informé. Oui il aimait bien frère Bruno le petit Placide.


Je pensais à Agar. ...Alors l'Ange la  trouve prés d'une source.
Pour rencontrer le Seigneur, il faut avoir encore soif. aller au-delà de ce que l'on ne comprend pas sans doute. Souvent le Seigneur se trouve ainsi près de quelqu'un qui a besoin  d' eau. L'eau du baptême même si c'est un baptême de souffrances ou d'incompréhesions.  La source du petit Placide c'est saint Benoît, source inépuisable pourtant de bienfaits, "Vase d'or rempli de pierres précieuses..."

Il faut après l'abondance , avoir ces moments de ras le bol où seuls  nous prenons conscience enfin des réalités, des seules réalités, alors  nous ressemblons peut-être à des saint Augustin où nous avons une ressemblance avec un personnage comme Agar..

"donnez nous la patience, dans l'adversité, " (prière à saint Benoit.) notre pain quotidien...le pain de l'attente. Parfois il n'y a aucune réponse. Sur l'île, le pain est bon au moins. Et puis c'est tous les jours qu'il y en a sur la table et qu'on le déguste tant il a été fait avec amour et passion. Et même qu'il y a du vrai levain.
Ici le levain manque, celui qui donne de l'énergie, des vitamines!

  Agar, elle, elle se résout, elle plie,  elle plie finalement devant l'entêtement de son  Dieu trop jaloux. ...Elle craque, pleure et déprime.
Elle n'en a que faire du Motu Propriorum, ce n'est pas son affaire. C'est l'affaire des autres, ..
Elle, son affaire,  la plus importante c'est la rencontre évidente qu'elle fait avec son Seigneur... son seul Misere qui la place toute désolée et affligée  devant Dieu. " On m'a mis dans la fosse profonde, dans les liieux ténébreux et dans l'ombre de la mort" ps. 87

Pleurs de résignation, pleurs de soumission, pleurs de 'oui" dits  d'une manière pincée.. mais des 'oui' quand même. Y a-t-il d'ailleurs eu dans sa vie un non volontaire et absolu? ... depuis le oui de son baptême.
C'est fou comment Dieu s'y prend pour nous faire accepter malgré nous ses saintes volontés et saints désirs...
"Je multipllierai ta descendance,"  dit l'Ange à Agar. Il n'y a rien de stérile dans la désolation, rien que de la fécondité.


  Finalement on n'arrive même plus à pleurer.
On ne pleure plus. Parler de soi, de ses souffrance, le monde s'en fout Pourtant les brigands, les voleurs comme dit l'Evangile sont passés par là.
On aimerait que cette belle histoire continue. Ce sont des épisodes parfois interminables, comme à la télévision, dont on ne voit pas la fin. Chacun peut,  peut-être,  aussi dire qu'il n'en a pas visu l'épilogue.. le prêtre, le lévite.. à quoi bon s'appitoyer sur le sort d'une personne!.. lui offrir au moins l'hospitalité de son coeur.
  On passe son chemin. L'autre gémit, appelle et crie. Ses cris sont étouffés par les bruits de la planète. Il y en a tellement de ces bruits sourds et monotones.
On ne l'entend pas où on ne veut pas l'entendre. On sait que plus loin au prochain virage on aura plus souvenance même de son visage.

On regarde, on interroge.  ... Alors de la petite étoile (il y a des petits princes dessus !!)  parvient ce cri de confiance et d'espérance, "ne crains pas"....  Belle étoile brille, brille, si tu brilles, c'est que tu m'entends..!

Agar a dit oui ... au messager de Dieu et sans doute, le Seigneur attend le Oui du petit Placide pour le sortir de l'épreuve..... 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2007

marseille.jpg
Le moins évident dans la vie spirituelle, c'est d'avoir une ascendante constante et régulière...
Si jamais l'on va trop vite, on "décroche" et on fait "stall", si l'on va trop doucement l'on fait de nouveau "stall" et l'on se casse la figure. Alors il faut une montée progressive, tout en douceur.. Mais là haut,  nous y tendons de toutes nos forces, c'est sur, le tout c'est de ne pas décrocher.
C'est vite fait surtout lorsqu'on prend de l'altitude... Il suffit de bien régler nos appareils...Ne dépassons pas les 240 noeuds, pour les ignorants cela fait du 500 kilomètres heure, c'est pas mal comme montée progressive,.. sinon gare à l'accident. .. la vie sprituelle n'est qu'une montée progressive ou une descente accélérée dans les bas fonds souterrains où il n'y a plus rien. Il faut se tenir sans doute constamment aux aguets...  La moindre perdurbation du climat peut tout faire basculer. Certains sont ominubulés par le Motu Proprio, par exemple, ben je suis certain que leur appareil va décrocher. Il faut lever le nez de son avion... sinon ben c'est la cata, et quelle cata....j'en sais quelque chose...

A dix mille nous sommes déjà à 700 kilomètres heures donc plus nous montons haut plus nous prenons de la vitesse plus les réalités d'en Haut nous sont présentes et plus nous sommes proches du ciel. Notre pilote automatique? C'est toujours le Seigneur, mais Lui qui ne fait rien sans doute sans notre coopération...
Lui, mon 747,  a une vitesse de croisière de 900 kilomètres heures.. Superbe, bon,  il y a la grâce aussi, il faut y croire... St Benoît et la communion des saints! et mes amis ...Maur & François Régis and Co...société anonyme.
Au fond la vie spirituelle ou elle est diminutive ou elle est augmentative. C'est cela l'évolution, rien d'autre. ..et elle est omni accompagnée. 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2007

Décidément  ! bon ... Je dois dire  que le Patriarche  me sollicite de plus en plus. Alors il faut prier pour une vocation bénédictine! Je me retrouve avec un nouvel enfant du patriarche que Saint Benoit semble vouloir me confier; ah la Providence. 
Et une rencontre d'il y a deux ans, perdu de vue. 
Et puis tout à coup voilà. 
St Benoit me secoue les bretelles, il n'y a plus de temps à perdre. Il a besoin de prières. Non mais, il ne faut pas rester les bras croisés.


Merci  ...  il me  donne  encore du courage.  C'est tellement beau de s'occuper de quelqu'un qui a la vocation, de se sacrifier pour lui et d'offrir plein de chose pour cela.
Encore un bienfait du ciel sans aucun doute. 

Pour ne pas éveiller de soupçon  je l'appellerai ici le petit Maur.  Voilà. incognito. Alors il faut prier pour le peit Maur. 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 13 Juillet 2007

je crois , le 21 ...l'ordination du frère Bruno.
Alors mes prières sont pour  lui. Le petit Placide n'a pas été invité et n'a pas été mis au courant officiellement, donc il ne pourra pas s'y rendre. La première année, une saint Benoit sans moine. !!!
Il remercie le  père Come du Barroux  de toute son affection spirituelle et évidement  les moines de Maylis.. 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 11 Juillet 2007

arriv--e----URT.jpg

si c'est pour avoir ce temps.... on dirait le même qu'en Vendée depuis deux ans... voyage, voyage, voyage voyage !!! 

Ici  Biarritz, à vous  les studios...

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2007

Merci pour tout ce que j'ai reçu.
"ô vigne d'une extraordinaire fécondité dans la Maison de Dieu."

Oui Saint Benoit est fécond. La fécondité du patriarche est surprenante. Elle est paternelle, elle est maternelle, elle est spirituelle. 
Je crois oui, comme je disais à la spiritualité des étoiles qui meurent mais pour exploser dans une  autre dimension cent fois plus lumineuse.

La spiritualité de saint Benoit au fond ne nous amène que dans ces fonds obscurs, repoussants, insignifiants, morbides.  Mais pour y devenir féconds dans l'éternité.
Tout le reste ne me semble qu'aritifices du diable, du démon pour nous freiner dans  notre élan, et surtout pour nous faire croire qu'il n'y ait rien de tout cela qui ne soit vrai, que la seule Vérité ne sortirait que d'un forum, qu'il n'y en aurait pas d'autres.
Tout le reste est trompe-l'oeil de quelqu'un qui n'en a rien à faire de nos vies, et tout prêt à nous bercer de maintes et douces  illusions.  La liturgie ne nous amène que dans ces profondeurs, dans ces vides, dans ces riens. Le diable lui nous arrête facilement à tout l'aspect extérieur, mais il faut creuser. 
Il faut oser casser le noyau dur comme celui d'un kiwi. C'est à l'intérieur qu'il y a de la Vie.
Ce sont de nos déceptions, de nos vides, de nos ennuis, de nos dégoûts, de nos peines les plus profondes, les plus amères que naissent les plus belles étoiles.

Oui  je m'étonnerai de la fécondité toute paternelle du patriarche, de sa patience, de  son insistance, de son entêtement, enfin de compte de son amour pour ses fils, ses enfants protégés.

La spiritualité de saint  Benoit on ne la trouve assurément pas sur des étals de boucherie où la viande est étalée  attirant toute les mouches sur elle.
La spiritualité de saint Benoit, on ne la trouve que dans les cachots ténébreux et inconfortables de nos existences, dans l'insignifiant vécu et quotidien de nos vies.
Acceptée avec amour, acceptée malgré soi souvent, acceptée résigné, enfin, elle ne peut que nous amener à ces frontières de l'éternité, où toutes nos larmes seront séchées avec l'habit du saint Patriarche.
La spiritualité de saint Benoit c'est une spiritualité d'hommes responsables, c'est une spiritualité étonnante et sévère, décourageante mais si pleine d'espérance des réalités, des seules réalités du ciel.




Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2007


21200.JPG
Saint Benoît, priez pour nous.
Sainte fête à tous les
moines ..
qu'il réponde à tous nos besoins temporels et spirituels,
qu'il nous aide à acquérir les seuls biens éternels....
"recherche la paix, poursuis-là et fais le bien.."
sur les dura et aspera per quae itur ad Deum...
dans la nuit de l'intelligence et de la foi.


bougie.gif


    11 Juillet 2007.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2007

21200AC.JPG
O bon Père Benoît, chef et Patriarche des moines, espérance et consolation de tous ceux qui recourent à vous de tout leur coeur, je me recommande humblement à votre très sainte  protection. Daignez, en raison de l'excellence de vos mérites, me défendre  contre tous les ennemis de mon âme et m'accorder dans l'abondance de votre tendresse, la grâce de la componction et le don des larmes, afin que je puisse pleurer comme il convient et abondamment tant de fautes et d'offenses dont je me suis souvent rendu coupable depuis ma jeunesse contre l'aimable et désirable Seigneur Jésus-Christ, et afin que je mérite de vous louer et de vous honorer dignement.

O olivier, ô vigne d'une extraordinaire fécondité dans la maison de Dieu. O vase d'or massif, orné de toutes sortes de pierres précieuses, choisi par Dieu et très agréable à son coeur, enrichi d'innombrables dons de la grâce comme d'autant de diamants étincelants.  Je vous prie, je vous supplie, je vous conjure  de toute l'ardeur de mon coeur et par tous les désirs de mon âme, Père très bienveillant et doux Maître, de daigner vous souvenir devant Dieu du pauvre pécheur que je suis, pour que, dans sa bonté&, il me pardonne tous mes péchés, me maintienne dans le bien et ne permette pas que quelque malheur m'éloigne jamais de lui. Puisse-t-il, au contraire, m'admettre après vous, ô Père, dans la société  des Bienheureux et m'accorder la joie de le contempler; là je goûterai le bonheur éternel avec vous et avec l'immense armée de moines placée sous votre étendard. Daigne m'accorder cette grâce notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ, qui, avec le Père et le Saint-Esprit, vit et règne dans les sicècles des siècles.
Amen.

PRIONS.

Nous vous demandons, Dieu tout-puissant, en vertu des mérites et des exemples de notre Bienheureux Père saint Benoît, de ses disciples Placide et Maur, de la Vierge sa soeur scholastique et de tous les saints moines qui ont combattu pour vous dans les rangs de son armée et sous sa conduite, de renouveler en nous votre Esprit-Saint, afin que, sous son inspiration, nous luttions avec vigueur contre la chair, contre le monde et contre le démon. Et puisque la palme de la victoire ne s'obtient que par les fatigues du combat, donnez-nous la patience dans l'adversité, la constance dans les tentations et la prudence dans le danger. Donnez-nous l'éclat de la chasteté, le désir de la pauvreté, le mérite de l'obéissance et la fidélité résolue dans l'observance. Puissions-nous, forts de votre secours et unis par les liens de la charité fraternelle, nous acquitter de notre service avec une commune ardeur et traverser cette vie présente de manière à mériter d'entrer un jour, victorieux et couronnés, dans l'éternelle Patrie pour y être réunis aux phalanges des saints moines. Par le Christ Notre Seigneur.

Amen.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2007

  ..  Oui mettons nos pulls, parce qu'il fait froid et  l'été n'est  pas devant notre  porte. Mettons nos pulls, quand nous regardons un tant soit peu ce qui se passe autour de nous.

L'on s'étonnera sans doute de ce qu'il n'y ait pas de commentaires ici sur la publication du motu proprio. J'ai partagé ma joie avec celle de l'Eglise. La joie de recevoir d'Elle un texte tant attendu et espéré.

Mettons nos pulls quand nous nous apercevons du triomphalisme exacerbé de beaucoup qui m'étouffe, un triomphalisme abject et puant, comme si l'on découvrait enfin,  qu'il y a une Eglise, avec un souverain Pontife, des cardinaux et des évêques...qu'elle est donc assistée du saint Esprit,
On dirait que l'on vient d'assister à un tournoi des cinq nations. Les syndicats ont gagné, les revendications de la base entendues....le peuple est satisfait. Que d'humilité ..
Je  dois dire que tout cela me glace. 
D'ailleurs jamais les laics d'un certain milieu n'auront été plus papiste que le pape, plus religieux que les religieux
  La juste mesure de la joie qui fait défaut. On dirait des excités. Devant ce spectacle, je reste muet d'étonnement, d'étonnement non, car l'on ne pouvait sans doute que s'y attendre. 

Sur mon ile, je découvre cette étrange planète...
Je suis allé dans un endroit récemment et quel doux plaisir d'entendre que l'on ne connaissait pas l'abbé Untel, si réputé, si mondialement connu.  Mais enfin, vous ne connaissez pas Monsieur l'Aumônier et vous réussissez à en vivre!
Comment, on arrivre à vivre en dehors de ce monde?  ..Et oui.  Cela existe et ils vivent normalement comme des gens normaux, équilibrés, quelle joie de les rencontrer.
Ils parlent d'autres choses que de religion, que de victoire, .. non, ils vivent,  bossent, s'amusent;  ils sont  tout ouï à l'autre, ils savent ce que l'accueil veut dire, exercer la charité dans toute sa plénitude...parce que le temporel n'est pas à l'écart du spirituel, mais c'est toute une unité.

Oui mettons nos pulls, j'ai  bien froid dans ce paysage lunaire et tellement synthétique, tellement artificiel. Tout cela qui tourne à la dérision. ... enfin je laisse les marionnettes s'agiter....j'ai sans doute d'autres soucis des soucis temporels, parce que le temporel existe et il faut bien vivre les pieds sur la planète TERRE.  Oui comme tout cela me semble artificiel, superficiel, sur le terrain, on voit ce qu'hélas tout cela donne... Pas beau à voir.








Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2007

21200.JPG
Aux intentions de François Régis... qu'il le soutienne dans la réalisation de tous ses projets.
Un modèle pour lui, à réaliser pour l'entreprise saint Benoît and co.
Je pense à toute sa famille, à quelques jours de la fête de notre Patriarche.
Que saint Benoît soit remercié de ce que j'ai reçu spécialement par elle., espérant que tous nos projets aboutissent à quelque chose de concret.
Pour des 30 ans de mariage, ... ce mois de Juillet
Pour l'ordination évidement du frère Bruno qui me tient particulièrement à coeur.   ... Saint Benoît, priez pour nous, il y a de quoi faire !

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0