Publié le 31 Décembre 2007

undefined
photo Gaud
 
+


Très Sainte Vierge Marie avec une entière confiance en votre coeur de Mère, je vous prie instament de prier Votre Fils notre Dieu de mener à bonne fin l'oeuvre qu'il a commencé en moi et de commander à sa grâce de venir à mon aide, pour ce que ma nature a de moins possible, car sans Vous, ni Lui, je ne puis ni ne veux rien faire.

"O admirable échange! Le Créateur du genre humain prenant un corps et une âme, a daigné naître d'une Vierge: et, fait homme sans le concours de l'homme, il nous a donné part à sa divinité."

+

Dieu qui, par la virginité féconde de la bienheureuse Marie, avez procuré au genre humain le salut éternel, daignez nous faire ressentir la bienfaisante intercession de celle par qui nous avons reçu l'auteur de la vie,
notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne avec vous.....

Vèpres à 17,00h sur Radio Espérance en direct de Randol pour ceux qui ne se sont pas couchés, il y a toujours les laudes à 6,15h... un très bel office pour débuter l'année, si on est encore en état.



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 30 Décembre 2007

"Disons, nous aussi, en ce moment . « Si le Seigneur n'avait été avec nous… nos ennemis auraient pu nous dévorer tout vivants. Que n'aurait pas fait, en effet, le diable, notre ennemi, si le Seigneur n'eût été pour nous? Ecoutez ces paroles du Sauveur à Pierre : « Simon, Simon, Satan a demandé souvent à  vous cribler, comme on crible le froment, mais j'ai prié pour vous, afin que votre foi ne défaille point. » (Luc, XXII, 31.) C'est une bête méchante et insatiable, et si elle n'était continuellement réprimée, elle sèmerait partout le désordre et la destruction. Dieu ne lui lâcha qu'un instant la bride contre le saint homme Job, et il renversa sa maison de fond en comble, disloqua son corps et fit comme une affreuse tragédie, en détruisant ses richesses, en tuant ses enfants, en faisant sortir de sa chair des vers en abondance , en soulevant contre lui sa femme, ses amis, ses ennemis, jusqu'à ses serviteurs qui l'accablaient de leurs reproches. Il nous anéantirait nous-mêmes si le Seigneur ne le retenait par mille moyens. C'est pourquoi le Psalmiste s'écrie : « Si le Seigneur n'avait été avec nous. »

st jean Chrysostome

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2007

Les moines de Randol tous les jours à 6.15h  sur Radio Espérance, pour clôturer l'année 2007. Une petite vidéo pour mes liseurs en actions de grâces... pour tout... dans ce mystère de Noël !

Vèpres à 17. 00 h le premier janvier, ste Marie, mère de Dieu.

+

p.s: cette vidéo reste dans le domaine privé, ce sont des choses saintes, un certain respect de tout cela, un peu mon jardin secret...

2??visiteurs pour la journée d'hier; merci à Xavier pour son lien et bonnes fêtes de fin d'année à tous.
Cela est une marche d'escalier pour aller vers la paix surnaturelle, lorsque l'on sait qu'autour de soi on a fait tout son possible aussi pour y oeuvrer, à la recherche de la paix.
L'intolérance est un barrage à la paix, à la justice, à la communion entre les hommes.
Ce soucis est tout à fait bénédictin. "Recherche la paix, poursuis-là et fais le bien"...
encore une fois Bonne année dans le PAX bien réel de Saint Benoît...que le saint Patriarche protège cette nouvelle année.






Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2007

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 28 Décembre 2007

Une dédicace pour semper, un certain Captain, et ... Notre Dame des neiges...

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2007

il peut dormir le petit Jésus....


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2007

pour mon CP ça... je le lui dédie en cette veille de Noël..quelqu'un qui a de l'éducation!
je l'aime bien mon CP, il  faudra que je le lui dise un jour, .. mais bon tel fils, tel père.


 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2007

Elisabeth Labat, moniale de S.Michel de Kergonan : Présences, Communio 1979 p.189s


                « Si, par le mystère de l’Incarnation, notre nature humaine a été assumée et implicitement sauvée par le Verbe de Dieu, maintenant, grâce à notre propre et singulier consentement, répercussion et prolongement du fiat de la Vierge et de toute l’Église, le Verbe fait chair assume notre personne ; il en prend, si l’on peut dire, la responsabilité : tout notre être et notre destinée sont dans son cœur et dans ses mains d’Époux.

Par notre consentement individuel, irremplaçable, il est, pour chacun de nous, comme si nous étions seuls au monde à être l’objet de sa sollicitude et de ses complaisances. Entre nous et lui, il n’y a plus de tien et de mien : toutes ses richesses sont nôtres et notre pauvreté devient richesse en lui….
Avec la liberté que nous confère l’emprise de sa liberté absolue sur la nôtre, nous pouvons vivre notre option et entrer, au sein du quotidien le plus simple, mais le plus ouvert, sur les profondeurs d’où jaillit la vie, dans le grand mystère nuptial.
L’âme épousée est toujours en éveil pour recevoir et pour donner, pour prendre conscience d’un amour qui n’est exigeant que parce qu’il est trop réel, trop généreux, trop puissant ; d’un amour qui ne cesse de se manifester, depuis la moindre brise qui, dans la chaleur, rafraîchit son visage, jusqu’aux joies les plus divines goûtées, au fond de la solitude et du dépouillement total, dans l’intimité d’un cœur à cœur.
Amour spontanée comme une fontaine qui sourd du plus profond du cœur, et cependant réfléchi et lucide au plus haut de l’esprit. Amour sans retour sur soi de l’âme qui ne cesse de se vouloir elle-même parce que, maintenant, c’est Dieu qui se veut en elle. Amour qui surpasse le senti et le non-senti, car il trouve son refuge et son épanouissement dans les profondeurs de la foi par laquelle le Christ, silencieux en parlant, endormi en agissant, demeure en nous…
C’est une aventure d’amour, dont aucune aventure humaine ne peut nous donner une idée, qui commence ici-bas, une aventure qui prépare et est déjà l’éternité, même si la surface doit en être douloureuse et tourmentée.

bon et Saint Noël aux moines de Kergonan... 

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2007

Joyeux et saint Noël 2007

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2007



undefined


Te Deum..

Dans quelques jours ce chant sera sur les lèvres de la Sainte Eglise. Le Te Deum  va fermer à clef la porte de l'année 2007 pour l'ouvrir sur une nouvelle année.

 Déjà des profondeurs de la nuit de Noël s'élèvera ce chant en action de grâces au mystère de l'Incarnation.
Et pourtant il n'est pas trop besoin d'aller loin pour n'y voir sans doute qu'une année bien morose, bien pénible, surtout quand l'un des nôtres nous a été enlevé. On pense à eux, on pense ceux qui nous ont précédé et ce chant est leur chant de victoire et de triomphe de tout un combat mené jusqu'au bout, parfois jusqu'au sacrifice de leur vie comme Anne-Lorraine.
Nous avançons avec la croix sur la route de notre exil, en route vers notre patrie future. Ce chant de triomphe de notre sainte Mère l'Eglise est bien le nôtre. Elle fait éclore de nos jardins de souffrance, des joies, mais surtout  tant de larmes, mais si pleines et si fécondes dans le temps, dans le "aujourd'hui je t'ai engendré", dans le maintenant du "Je vous salue Marie"... Cet aujourd'hui qui n'a pas de temps.
 Ils sont allés au-devant pour guider notre route, comme éclaireurs, comme sentinelles bienveillantes sur les durs et âpres chemins qui mènent à Dieu.

Sur le salon beige, M.J. disait qu'il n'est pas bon pour l'homme de rester seul citant saint Thomas. A la bonne heure. Mais cette chère dame sait vous rattraper quand vous vous y attendez le moins, un jour ou l'autre dans votre vie.

Tout n'est que tromperie, que trompe-l'oeil, chimères, sauf oui,  quand par chance vous avez comme dans la vie monastique quelqu'un qui vous accompagne au seuil de l'éternité, mais c'est quand même rare. dans notre pauvre monde.

 L'homme est seul. S'il n'était pas seul il n'irait pas s'exposer constamment sur des forums, sur de l'internet, et s'il y va c'est pour casser sa solitude et ses ennuis... pour se défouler, pour briser la monotonie de son existence et ce qui cache  souvent bien des drames ou des problèmes psychologiques..
Quand je vais dans la maison de retraite de ma mère où je vois ces fins de vie en fauteuil roulant, oui je me dis que l'homme est quand même bien seul.

Cette dame rencontrée à Lourdes.. surprenante petite bonne femme.. "Vous savez la Vierge, je l'invoque tous les jours..." Mère de 10 enfants pour se retrouver aussi bien seule dans une résidence.. pour passer Noël avec des personnes agées.. ses enfants éparpillés dans le monde, aux U.S.A, ou peut-être morts..
Dame solitude est pire que nos radars, elle se trouve à chacun de nos carrefours, à chacune de nos rues, à chacune de nos maisons et nous ne la voyons pas ou refusons de la voir.
Le petit Placide s'est fait flascher, il en a sa dose.
Mais comme quoi tout vous surprend.
D'ailleurs surprenante petite bonne femme et que je retrouvais à la grotte prier sa Mère avec tant de piété, malgré les moins cinq avoisinants.Je me suis dit encore décidément le Bon Dieu cueille ses fleurs dans les déserts de la simplicité. Ah ce n'était pas une excitée,  mais sûrement une âme intérieure et comme ces choses se sentent et se voient..
  N'allez pas leur demander ce qu'elles en pensent du Motu Proprio.. où je ne sais quoi,  si ça se trouve, elles n'en connaissent même pas l'existence. Elles savent oui peut-être, mais ça s'arrete là..à chacun sa planète.
Oui comme je disais la solitude nous propulse à des milliers, mais des milliers de kilomètres de la planète terre, avec tous ses problèmes, non pas que nous en soyons indifférents, mais sans aucun doute nous voyons les choses autrement. Alors oui, d'où les incompréhensions multiples. Oui c'est vrai nous n'avons plus les mêmes priorités, ni le même regard. Nous ne savons qu'une chose, demain nous ne savons même pas de quoi il sera fait, qu'il sera fait d'un toujours perpétuel, auquel nous essayons de nous adapter et de nous tenir prêts.

Dans sa Tendresse bienveillante, l'Eglise nous redit tout le programme divin, Notre-Dame, l'Incarnation, ce mystère de l'union de Dieu à l'homme en vue de nos retrouvailles éternelles...
Te Deum,  de ce que nous sommes encore à l'oeuvre, oeuvre pourtant pour la plupart presque achevée. Il ne reste que si peu de pages à écrire au moins pour certains et beau nombre d'entre nous. Peut-être notre dernier Noël, le der des der.

Alors pour la nouvelle année, j'offre cette prière de dom Delatte que je trouve très belle:

"Père, vous êtes bon, personne ne vous ressemble. Vous savez seul comment notre coeur est à vous. Si vous voulez quelque chose, vous savez bien que vous pouvez tout demander. Père, donnez la force et un rayon de joie à ceux qui souffrent, dites votre nom à ceux qui ne vous connaissent pas, rappelez à vous ceux qui vous oublient, comblez ceux qui vous aiment, et accordez votre beauté à ceux qui attendent et ne vivent que pour vous..."

...
sur les dura et aspera per quae itur ad Deum.
bonnes  et saintes fêtes, dans la joie peut-être  la seule, la plus vraie, celle que nous pouvons méditer en ce jour et y  être attentif, celle de se savoir enfant, enfant de Dieu et de l'Eglise.



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0