Publié le 29 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

 

 

Très Sainte Vierge Marie, avec une entière

confiance en votre coeur de Mère,

je vous prie instamment de prier Votre Fils

notre Dieu, de mener à bonne fin l'oeuvre qu'il a commencé en moi et de commander à sa grâce de venir à mon aide, pour ce que ma nature a de moins possible,

car sans Vous je ne peux ni ne veux rien faire . 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

 

 

 

"Est-il étonnant dans ces conditions que le monde d’aujourd’hui soit désespéré ? Ne sommes-nous pas atteints nous aussi ? Celui qui se contemple lui-même n’a pas de route à suivre, il a trouvé son but. Quelle déception ! Bien vite arrive l’épreuve de la mort et l’angoisse du néant. Le monde se remettra-t-il en question ? Et nous-mêmes ? 

Le psalmiste nous presse de lever les yeux de ce marasme et de les tourner vers le Seigneur. Nous ne serons pas confondus. La bible ne parle pas du Covid-19... elle invite à l’espérance en Dieu. Ces lignes du psaume ont traversé les siècles, toujours confirmées. 

Au seuil de l’année liturgique, notre chemin vers Noël s’ouvre par un pèlerinage aux côtés du peuple de l’Ancien Testament. 

Faisons nôtre l’attente du Messie promis qui s’accomplira pleinement dans le mystère pascal. C’est en nous, aujourd’hui, que cette promesse doit à nouveau s’accomplir. Nous avons un consentement à donner : lever les yeux vers le Seigneur et l’accueillir. 

Savons-nous lire les signes des temps dans notre monde qui est sens dessus-dessous ? Le Christ reviendra à la fin des temps. Il doit venir aussi dès aujourd’hui. Lire les signes des temps, c’est recevoir l’instant présent dans l’espérance, comme une sollicitation à lever les yeux vers le Seigneur et à Le désirer. 

Ce désir est un moteur... mais il est aussi une souffrance. En face de Lui, nous nous reconnaissons pauvres. Souvenons-nous cependant que nous répondons à un appel, que nous sommes attendus. Redonnons à Dieu sa juste place dans notre vie. 

Au seuil de cette année liturgique, redisons avec Marie les paroles du psalmiste, ces paroles qu’elle a si souvent prononcées, qu’elle a vécues, et qui se sont accomplies en elle alors que prenait chair en son sein le Verbe de Dieu, l’Emmanuel, notre Sauveur ; avec elle, entrons dans la paix et le silence de ce temps si aimable : 

Vers vous j’ai élevé mon âme... je n’aurai pas à en rougir... Aucun de ceux qui vous attendent ne sera confondu. 

Amen. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #homélies

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

 

 

 

 

 

Alors que je me traîne dehors dans mes lourdes bottes de boue pour déchaîner les poulets dans notre cour, l'herbe et les arbres squelettiques sont recouverts d'une couche de givre chouette qui craque sous mes pieds. Le souffle laisse mes narines dans de grands nuages, comme les émanations enflammées d'un dragon mythique. L'air glacé semble plus mince d'une manière ou d'une autre, et j'enroule ma veste ouverte plus étroitement autour de moi. C’est aujourd’hui la fête de l’Immaculée Conception, une journée pour se souvenir de la refonte du monde et de la mort du diable. Nous allons donc à la messe. Le ciel est bleu aujourd'hui, comme pour célébrer, et strié de fines mèches de nuages. C’est le bleu du manteau de la Vierge.

 L'église de la crypte, où la messe a lieu jusqu'à la fin de l'église, est chaleureuse. Le doux parfum de l’encens nous salue, signe que l’ancien culte, le sacrifice pur et éternel, est offert et monte devant le trône de Dieu.

. Peu de temps après le début de la messe, hommes et garçons sont invités à se joindre aux moines dans leur procession à travers la cour du cloître; un événement qui est une caractéristique unique de la messe monastique. Le père maître invité déverrouille la porte en fer forgé du sanctuaire pour nous permettre d'entrer, et nous montons les escaliers en béton froid menant au cloître du moine.

L'Avent est arrivé à Clear Creek. Le temps, qui avait été exceptionnellement chaud pour la saison, est devenu très froid récemment. Les collines ondulantes d'Ozark du Pays vert de l'Oklahoma, tapissées récemment de la couleur vibrante de la vie, ont rapidement pris une couleur de rouille terne et morte avant que les arbres ne perdent leurs feuilles avec empressement comme des poignées de confettis sombres. Le ciel, généralement d'un bleu vif, a été plus fréquemment d'un gris plombé épais. Les corbeaux se sont apparemment multipliés, remplissant l'air de leurs cris durs et fracassants.

 

 

C'est le miracle de l'Avent. Notre anticipation de sa venue ne s'est pas réalisée il y a deux millénaires. Il ne sera pas non plus accompli lors de sa venue finale. Notre observation de l'Avent s'accomplit chaque jour, car il vient chaque jour. Il ne peut pas supporter d'être absent. La vigilance, la prière, la préparation que représente l'Avent doivent être notre mode d'existence quotidien. «Veillez et priez pour ne pas entrer dans la tentation.» Nous devons toujours préparer notre cœur à la venue du Christ, en lui faisant toujours place dans la caverne de nos pauvres âmes. Nous devons nous efforcer de les réchauffer d'amour, aussi humides, stériles et inhospitaliers soient-ils. Et nous devrions inviter sa Mère à être là aussi dans nos cœurs, à entrer et à lui préparer une place. Car là où elle est, le Christ est toujours à la maison. Regardons et attendons. Mais n'espérons pas une parousie lointaine. Recevons-le quotidiennement, car chaque jour il se tient à la porte et frappe. Sa présence est toujours proche. C'est un bon Dieu qui aime l'humanité. Il est le Dieu qui désire habiter parmi nous, dans toute notre misère, nos bris et nos échecs - non pas comme un roi royal, mais comme un enfant pauvre et frissonnant né parmi les déchets piquants des animaux.

Il est Emmanuel, le Dieu qui est toujours avec nous. Allons-nous lui faire de la place?

 

Sam Guzman 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 27 Novembre 2020

 

 

 

 

"Crois toujours à l'Amour ", malgré tout ce qui passe. 

 

ste Elisabeth de la Trinité. 

 

 

Bon et saint temps de l'Avent à tous nos moines.

J'ai mis petit frère novice à la crèche, son père Abbé et ses frères de Clear Creek. 

 quand on a un message des USA, de leur père abbé,  quel bonheur. merci beaucoup, je vais vous préserver maintenant offrant tout ça au Seigneur, sur la patène aux messes de tous nos moines, 

respectant l'Avent puisque c'est la grande retraite monastique, ne pas envoyer de message pendant un mois, oulalala, pov' Philippe !

pour être capable de plus grands sacrifices, qui sait.. ! ces petits inconvénients de tous les jours qui nous incommodent tant, ' dans la voie du sacrifice et du renoncement, pour ceux qu'on aime. " Il suffit de croire!"... Ce n'est pas tout à coup qu'on puisse offrir sa vie comme ça en holocauste , comme certains par la maladie, c'est à force sûrement de beaucoup de choses , dans la fidélité quotidienne, parce qu'il faut  être digne de souffrir pour Jésus. Ce que me disait hier notre vicaire. Oui on en est loin... 

Tant que le psy ne déraille pas ! 

On se plaint tout le temps, alors comment y être prêt ! Sinon, on ne comprend pas la valeur de la souffrance.. A quoi bon souffrir? quelle idée , .. 

En union de prières pour dom Etienne, quelqu'un que j'appréciais sûrement maintenant près de son frère dom François. Qu'ils nous bénissent, près du Père, 

bientôt nous les rejoindrons dans la crèche, celle du ciel ,  avec Notre Dame et tous nos saints moines. 

Philippe 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 26 Novembre 2020

 

 

 

Le petit Placide se joint à  la peine des moines ,

pour le décès de dom Etienne Henry,

(prieur et frère de dom François Henry. + 5 Juin 2012 )

 

A tous les moines et à sa famille, mes sincères condoléances.

requiescat in pace. 

+

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 26 Novembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0