Publié le 31 Mai 2019

 

Grégoire de Lambilly

pour la communauté saint Martin.

 

Le diocèse de La Rochelle et Saintes a la joie d'annoncer les ordinations sacerdotales de

Ordinations sacerdotales :

  • Louis Chasseriau (Séminaire français de Rome) et Luca Astolfi ( Séminaire Redemptoris Mater de Bruxelles) seront ordonnés prêtres par Monseigneur Georges Colomb à la cathédrale Saint-Louis, La Rochelle, samedi 22 juin à 10 H.

 

Par ailleurs, seront également ordonnés prêtres :

  • Vianney Arnauld, originaire de Chadenac, sera ordonné prêtre par Monseigneur Marc Aillet, à la cathédrale de Bayonne, le samedi 29 juin à 10 heures 30.
  • Grégoire de Lambilly, originaire de Royan, sera ordonné prêtre au titre de la communauté Saint-Martin par Monseigneur Thierry Scherrer, évêque de Laval, à la basilique d'Evron, le 29 juin à 10 H.

Le diocèse a aussi la joie d 'annoncer l' ordination diaconale de Jean-Eudes Blandin de Chalain pour le diocèse de La Rochelle, au titre de la Fraternité des Apôtres de la Vie, le 30 juin à 16 H par Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon.

 

 

en union de prières pour les futurs prêtres de ce mois de Juin.

le petit Placide.

 

+

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 30 Mai 2019

Né à Barcelone en 1996, d'une famille menorquina, il a commencé ses études musicales pendant 5 ans, étudiant le piano avec Rafael Vargas et Cristina Morales. En 2005, il entre à l'Ecole de Musique de Montserrat, où il étudie l'orgue amb Eduard Vila-Perarnau i Vicenç Prunés, tout en commençant ses études de guitare et chant choral.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 30 Mai 2019

Les parents d'enfants qui se préparent à recevoir la première communion dans l'archidiocèse de Madrid doivent assister à la catéchèse de leurs enfants tous les 15 jours. C'est une mesure qui était déjà en cours dans certaines paroisses de cet archidiocèse et qui profite de l'occasion pour évangéliser toute la famille.

La catéchèse de préparation à la Communion commencera entre 5 et 6 ans et les parents doivent y participer. Ce sont quelques-uns des changements que l'archidiocèse de Madrid mettra en œuvre à partir de l'année académique 2020-2021 et avec lesquels il entend évangéliser toute la famille.

Alfa y Omega, l'hebdomadaire catholique de l'archidiocèse de Madrid, rapporte que, selon le délégué épiscopal pour la catéchèse, le P. Manuel Bru, au moins 10% des paroisses demandent aux parents de participer à la formation de leurs enfants afin de recevoir la communion. L'extension de cette décision est donc due à une volonté d'"unifier" les critères.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 29 Mai 2019

 

 

 

   Avec les apôtres et les disciples, le Seigneur se dirigea vers Béthanie, et le sommet du mont des Oliviers (Act.1.12)

   Là, il éleva les mains et les bénit; et tandis qu'il les bénissait, il les quitta et fut élevé au ciel, en leur présence; puis , bientôt, un nuage le déroba à leur vue. Leurs yeux le suivaient encore, alors qu'ils ne pouvaient plus l'apercevoir, et voici que deux hommes vêtus de blanc leur apparurent et dirent :" Hommes de Galilée, pourquoi demeurer là, les regards tendus vers le ciel? Ce jésus, qui du milieu de vous a été enlevé au ciel, en reviendra un jour, comme vous l'avez vu y monter."

   C'est la foi et l'espérance de l'Eglise: Et iterum venturus est cum gloria, judicare vivos et mortuos, cujus regni non erit finis. - Veni, Domine Jesu !

   Les disciples tombèrent à genoux et , après avoir adoré leur Maître, retournèrent  à Jérusalem, en grande allégresse. Ils se réunissaient assidûment au temple, pour rendre grâces à Dieu.

   Le Seigneur Jésus, nous dit saint Marc, est assis maintenant à la droite de Dieu. Quant aux apôtres, ils partirent et prêchèrent partout, le Seigneur opérant avec eux et confirmant la parole sacrée par les miracles qui l'accompagnaient.

dom Delatte.

 

O Jésus, notre rédemption,
notre amour et notre désir,
Dieu créateur de l'univers,
Dieu fait homme à la fin des âges.

Quelle tendresse t'a vaincu
pour que tu portes nos péchés,
te fit souffrir cruellement
pour qu'à la mort tu nous ravisses ?

Forçant le verrou des enfers,
tu as racheté les captifs ;
très noble vainqueur, triomphant,
tu es à la droite du Père.

Cède encore à ce même amour :
en pardonnant, détruis le mal,
et, pour exaucer tous nos vœux,
rassasie-nous de ton visage.

Puisses-tu être notre joie,
toi, la récompense à venir !
Que notre gloire soit en toi,
sans cesse, à travers tous les siècles.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Mai 2019

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Mai 2019

 

Le 501e régiment de chars de combat est en deuil et s'associe à la douleur de sa famille et de ses frères d'armes. Le brigadier POTIER est mort le mardi 21 mai 2019 des suites de ses blessures causées lors de son accident, en opération extérieure au Liban, dans l’accomplissement de sa mission.

 Brigadier Erwan POTIER

Erwan POTIER naît le 28 décembre 1995 à Senlis dans l’Oise. Après avoir obtenu un CAP installateur thermique, il fait le choix du métier des armes en entamant une carrière en qualité d’engagé volontaire de l’armée de terre pour une durée de 3 ans à compter du 2 août 2016, au titre du 501e régiment de chars de combat à Mourmelon-le-Grand.

Dès son arrivée au régiment, il suit une formation générale initiale au Centre de Formation Initiale Militaire à Valdahon jusqu’au 28 octobre 2016 à l’issue de laquelle il est affecté au 5e escadron. Afin de se spécialiser, il poursuit son instruction militaire et obtient le 16 décembre suivant le certificat pratique « cavalier d’accompagnement tireur » avec la note de 12,80/20.

Faisant preuve d'exemplarité, il se distingue très rapidement par son enthousiasme et sa détermination. Élevé à la distinction de 1re classe le 3 février 2017, il est fier de servir sa patrie et rayonne parmi ses frères d’armes. Participant à la mission « Sentinelle » avec son unité du 3 avril au 7 juin 2017 à Antibes, il accomplit avec professionnalisme sa mission.

Le 10 novembre 2017, il est désigné pour une première expérience opérationnelle d’une durée de 4 mois au sein de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban dans le cadre de l'opération "DAMAN XXIX" dans sa fonction de cavalier d’accompagnement tireur.

Au cours de ce mandat, il s’est totalement impliqué dans les missions de patrouille au profit de sa section en prenant systématiquement une part active dans la collecte des renseignements. Il s’est particulièrement distingué le 17 novembre 2017 dans le village de MEISS EJ JEBEL, lors de l’opération P5 alors que durant la traversée du village, plusieurs individus s’en prennent au véhicule en tête du dispositif. Il a réalisé un compte rendu clair et précis à son chef de bord, permettant à ce dernier la diffusion de l’information et la prise de mesures de protection rapide, contribuant au désengagement du dispositif en toute sécurité. Son attitude, sa sérénité, son professionnalisme et son sang-froid sont remarqués.

Le 12 février 2018, au cours d’un déplacement vers une Blue Line Patrol dans le Spanbatt, le chasseur de 1re classe Erwan POTIER a été grièvement blessé lors d’un accident en Véhicule Blindé Léger. Il est rapatrié dans un avion médicalisé pour être admis en service de réanimation de l'hôpital militaire à Percy, puis, transféré dans un établissement spécialisé en juin 2018.

Après avoir courageusement lutté pendant de nombreux mois, il succombe le 21 mai 2019.

Toujours volontaire, il a, au-delà de sa mission, participé à la vie de groupe et du peloton avec rigueur et spontanéité. Ses chefs comme ses pairs saluent en lui le soldat très professionnel, le camarade attachant et le frère d’armes fidèle.

Titulaire de la médaille outre-mer avec agrafe Liban le 29 novembre 2017, la médaille de protection militaire du territoire lui est attribuée le 31 décembre 2017. Le 1er janvier 2018, il se voit décerner par son chef de corps la médaille de bronze de la défense nationale, échelon bronze avec agrafes « missions d’assistance extérieure » et « arme blindée cavalerie », puis la médaille ONU le 8 février 2018. La médaille des blessés lui est accordée le 2 juillet 2018, suivie le 3 juillet par la médaille des blessés libanaise. La croix de la valeur militaire avec étoile de bronze lui est attribuée le 12 septembre 2018. Titulaire du titre de reconnaissance de la nation le 14 mars 2019, il obtient la croix du combattant le 29 mars 2019. La médaille militaire lui est conférée le 29 mai 2019.

Il a été promu au grade de brigadier à titre exceptionnel le 21 mai 2019.

Agé de 23 ans, le brigadier Erwan POTIER était célibataire. Il est mort des suites des blessures causées lors de son accident dans l’accomplissement de sa mission.
 
 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 28 Mai 2019

 

 

trop beau!

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 28 Mai 2019

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 27 Mai 2019

 

 

 

 

"On ne peut pas se lancer en public avec des affirmations courageuses du Bien, de la Vérité et de la Beauté ."

"Le romancier russe Dostoïevski a écrit que "la beauté sauvera le monde. C'est cette beauté supérieure qui stimule l'émerveillement et transforme la vie humaine sous l'impression de la grâce divine."

 

Visita a España del Abad de Clear Creek. Dom Philippe Anderson relata su conversión y la fundación de su Abadía

Dimanche dernier, le 19 mai, a eu lieu un événement pertinent pour la résurgence du christianisme espagnol : l'abbé bénédictin de Clear Creek (Oklahoma, USA), Dom Philip Anderson, nous a rendu visite.

L'événement s'est déroulé à l'Abbaye de la Vallée de los Caïdos , en commençant par une messe sous la forme extraordinaire/traditionnelle du rite latin, à laquelle ont participé plus de 350 personnes de toutes les régions d'Espagne et même d'autres pays, principalement des jeunes. La Sainte Messe a été célébrée par l'abbé bénédictin, accompagné en chœur par plusieurs prêtres diocésains et religieux de différents ordres. Le prieur Santiago Cantera était présent lors de l'homélie. Une homélie très spirituelle, où il a concentré son regard sur l'importance de ne pas idéologiser la foi mais, au contraire, de la vivre de manière pure et humble, d'être docile au Seigneur et de défendre l'ordre naturel qu'il a imprimé aux choses.

Immédiatement après la Sainte Messe, une conférence a été organisée par l'Abbé de Clear Creek lui-même, accompagné du Père Prieur et de l'écrivain Natalia Sanmartín. La conférence portait sur l'histoire de grâce que de nombreux étudiants du Kansas ont vécue dans les années 70, aux mains du programme Pearson dirigé principalement par feu le professeur John Senior. Sa conférence fut divisée en trois étapes fondamentales : la conversion de l'abbé et de ses compagnons universitaires sous l'enseignement des sciences humaines du professeur Senior et de deux autres ; la décision d'une poignée de personnes de se consacrer au Seigneur en entrant au monastère de Fontgombault en France ; et le retour aux Etats-Unis pour fonder l'abbaye et la ville de Clear Creek.

La salle de conférence était bondée, de nombreux jeunes ont dû s'asseoir dans les couloirs, ou même se tenir debout à l'extérieur de la salle. La traduction récemment publiée du livre de John Senior "La mort de la culture chrétienne", prologuée par Natalia Sanmartín et éditée par Homo Legens, a été distribuée. Ce livre précède la publication déjà célèbre du même auteur : "La restauration de la culture chrétienne".

A la fin de la conférence, une agape fraternelle a été offerte.

L'événement a été organisé par un groupe de jeunes qui se consacrent à la coordination des activités catholiques à Madrid et dans ses environs, en promouvant la restauration de la culture chrétienne dans différents domaines : universitaire, académique, culturel, religieux... Pour reprendre les mots de l'auteur américain Rod Dreher (https://www.theamericanconservative.com/dreher/we-are-the-resistance/), il s'agit d'une résistance, d'un groupe de catholiques engagés qui, par des liens d'amitié et de prière, cherchent à aider à coordonner un front commun de tant de personnes qui aspirent à la restauration de la culture chrétienne en Europe.

source: el correo de Madrid

abadia de la santa Cruz

autre

 

"Quelle joie pour moi d'être ici et de vous voir réunis dans ce lieu joyeux de mémoire spirituelle et de prière, l'Abbaye de la Sainte Croix de la valle de los Caïdos .

 Merci à Santiago Cantera, O.S.B. pour son hospitalité chaleureuse. Vos jeunes visages me rappellent l'époque où j'étais étudiant à l'Université du Kansas.... Mais c'était il y a si longtemps.... J'aimerais seulement pouvoir leur parler dans leur très belle langue espagnole, en espagnol. Dommage qu'on ne puisse plus se parler en latin !

 "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. La même chose s'est produite au commencement avec Dieu.... "Et le Verbe s'est fait chair, et a habité parmi nous...". Cette Parole Intégrée est le centre de toutes les paroles dans tous les livres de la Grande Conversation et dans le centre de la Sainte Écriture, qui est la Parole écrite et constitue l'expression ultime de la vérité.


Et cette Parole divine n'est pas seulement une bonne idée, mais une réalité qui émeut les cieux, la terre et nous tous dans les profondeurs de notre être. Écoutons ce que disait saint Bernard de Clairvaux, le grand moine médiéval, sur le réalisme du Verbe incarné. Paraphraser les paroles de la Bienheureuse Vierge Marie au moment de l'Annonciation :
"Qu'il me soit fait, par rapport à la Parole, selon Ta Parole[Marie dit à l'Ange]. Que le Verbe qui était au commencement avec Dieu devienne la chair de ma chair, selon Ta Parole. Je prie pour que le Verbe ne soit pas pour moi[un mot] qui, une fois prononcé, s'estompe, mais qu'une fois conçu, il demeure, revêtu de chair et non d'air. Que ce soit pour moi,[un mot] non seulement audible à l'oreille, mais aussi visible aux yeux, que les mains puissent toucher et que les bras puissent porter. Et qu'il ne soit pas pour moi une[simple] parole écrite et silencieuse, mais une parole incarnée et vivante, c'est-à-dire non pas[une parole] écrite par des signes muets sur des peaux mortes, mais une forme humaine vraiment gravée, vivante, dans mon sein chaste, non par les traces d'une plume morte, mais par les signes du Saint Esprit.

...

De nos jours, cet esprit de rejet critique de la vérité est partout. Il a plané au-dessus du monde comme la horde de moulins maléfiques

. On ne peut pas se lancer en public avec des affirmations courageuses du Bien, de la Vérité et de la Beauté - c'est du moins ce qu'il semble.

La domination de cet esprit critique de notre temps ne peut être évitée. Il est devenu le principe universel du politiquement correct et l'animateur des idéologies qui inspirent puissamment de nos jours ce que le Pape Benoît XVI a appelé la dictature du relativisme.

Selon le professeur Dennis Quinn, qui a passé une grande partie de sa vie à étudier la question de l'émerveillement - il a étudié plusieurs fois ici en Espagne - cette mentalité critique qui règne aujourd'hui en maître pourrait être décrite comme suit :
"La mentalité critique est peut-être l'habitude de l'esprit qui correspond le mieux à l'antithèse de l'étonnement. Le critique est sophistiqué, tandis que l'étonné, naïf, franc, plein de confiance, crédule, simple.

Le critique est le têtu William James, qui se réjouit de discréditer ce que d'autres contemplent avec admiration, qui pense supérieur aux objets qu'il examine, que ce soit Mozart ou le cosmos, et qui exige que tout soit prouvé, qu'aucune autorité - sauf la sienne - ne doit être respectée.... La critique est aujourd'hui le synonyme vertueux de scepticisme. Dans l'esprit critique, l'accusé est considéré coupable jusqu'à ce que son innocence soit prouvée."

Notre monde moderne qui est devenu fou!

"L'éducation moderne est une zone de désastre : les nouvelles générations n'apprennent presque rien ; pourtant, elles ont créé une voie sans précédent d'accès au savoir brut. C'est comme dire que les jeunes, bien qu'ils en sachent de plus en plus, sont de moins en moins instruits, de moins en moins capables de "voir la forêt à cause des arbres", incapables d'atteindre une forme authentique de savoir. Au contraire, les chercheurs d'argent les utilisent sur Internet et sur d'autres sites, victimes des nouveaux sophistes, qui vendent ce que les deux papes appelaient la culture de la mort, la culture de la contraception, l'avortement et l'euthanasie."

Une fois que nous avons été, pendant un bref instant, au centre de la Conversation, c'est un plaisir de voir comment elle s'étend vers l'extérieur pour remplir l'univers de Vérité et de Beauté.

C'est le monde de la culture dans son sens le plus noble. C'est ce qui permet le bonheur humain sur le chemin du Ciel. Le grand poète Homère (le premier des Grands Livres, en fait) nous donne une merveilleuse description de ce qu'il appelle "l'humeur festive" :
"Je ne crois pas qu'il y ait un accomplissement plus délicieux que lorsque l'atmosphère festive règne dans le cœur de tout un peuple et que les invités écoutent les aedo de leurs sièges, assis dans l'ordre dans la salle, et à côté d'eux il y a des tables chargées de pain et de viande et un domestique apporte et porte du vin qu'il a pris dans les cratères et le verse dans les tasses. Cela me semble être ce qui se rapproche le plus de la perfection.

...

"Dans l'un de ses grands tableaux, le bienheureux Fra Angelico représente le Jugement dernier (Saint Marc à Florence, vers 1425), avec le Christ en grande gloire sur les tombes des hommes et des femmes qui ont été ouvertes. Les damnés sont conduits par le côté gauche du Seigneur aux tourments de l'enfer, et les bienheureux sont invités par le côté droit à être reçus par les anges et les saints. C'est touchant de voir comment l'artiste représente les esprits bénis qui prennent chaque bonne âme par la main pour la porter, par la main à la grande danse qui se déroule.

Quelle image révélatrice du sens ultime de la "musique", c'est-à-dire de la littérature et de tous les arts et sciences, de toute poésie culminant dans la grande vision de l'éternité qui n'est pas seulement une vision intellectuelle mais une expérience, comme "l'humour festif" d'Homère, mais infiniment supérieure. Mais en dire plus à ce sujet serait en dire trop. ....

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 27 Mai 2019

Rédigé par Philippe

Repost0