Publié le 31 Mars 2008





LE TREPAS DE NOTRE BIENHEUREUX PERE.

P
armi les couronnes éternelles des habitants du ciel,
Récompenses de leurs saints combats,
Vous brillez par l'éclat supérieur de vos mérites,
O Saint Benoît.

Une sainte vieillesse est votre ornement dès l'enfance;
La volupté n'a aucune emprise sur vous.
Le monde et sa fleur sont pour vous fanés; vous avez
Tourné votre âme vers les hauteurs.

Très tôt, prenant la fuite, vous laissez patrie et parents,
Pour devenir le fervent habitant des forêts;
Vous matez votre chair, au Christ la soumettez,
En bourreau sans pitié.

Pour ne pas vous laisser enseveli dans ces calmes retraites
Les miracles de vos oeuvres pes vous trahissent:
Votre heureuse réputation se répand à travers le monde
D'un coup d'aile.

Très saint confesseur du Seigneur, Père et chef des moines, Benoît, intercédez pour notre salut et celui de tous. Alleluia.

St benoît, père et patron de l'Europe, priez pour nous.

+

Modèle de vie céleste, Benoît notre docteur et notre guide, vous dont l'âme unie au Christ exulte dans le ciel, gardez pasteur plein de sollicitude, votre troupeau; fortifiez-le de vos saintes prières et par une voie de lumière faites-le entrer au ciel à votre suite.

O  Dieu, qui avez honoré de tant de si glorieux privilèges la précieuse mort du très saint Père Benoît, daignez accorder, à nous qui honorons sa mémoire, la grâce d'être protégés contre les embûches de nos ennemis, à l'heure de notre mort, par sa bienheureuse présence.



Sainte fête à tous les moines, oblats (es) 

+

Fontgombault: 1er Avril 2008
la saint Benoît pendant les fêtes pascales.


 dewplayer:http://www.tyniec.benedyktyni.pl/sound/sanctisime_r.mp3&

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 31 Mars 2008

La jeune Marie, qui fit arrêter Fourniret, a cru en la "grâce"
Reuters
Face à un accusé qui a affiché son indifférence, la fillette belge qui fit arrêter en 2003 le tueur en série présumé Michel Fourniret a déclaré lundi à la cour d'assises qu'elle lui avait échappé après avoir prié à haute voix et invoqué la vierge Marie.

Au troisième jour d'audience, Marie, âgée à l'époque de 13 ans, a raconté à la barre comment l'accusé, disant chercher sa route et se présentant comme professeur de dessin et père de famille, l'avait mise en en confiance avant de la contraindre, en la tirant, à monter dans sa camionnette.

"Avant de monter, j'ai confié ma route à la vierge Marie. J'ai dit, 'Marie, passe devant' pour qu'il ne m'arrive rien. J'ai commencé à prier dans mon coeur", a dit la jeune fille.

Ce 26 juin 2003, à Ciney en Belgique, Fourniret prend la route, alors qu'elle prie à haute voix. "Je lui ai demandé s'il croyait en Dieu, il ne m'a pas répondu". La camionnette prend un chemin à l'écart et s'arrête. Le tueur présumé, sous la menace, entrave sa victime aux mains et aux pieds, la conduit à l'arrière du véhicule, avant de repartir.

"Je lui ai demandé, 'pourquoi tu fais ça ?', il a dit 'tu dois me donner du plaisir, autrement tu ne rentreras pas'. J'étais étonnée, je ne savais pas jusque là ce qu'il voulait faire de moi", a raconté Marie.

Elle crie, il commence à l'étrangler et lui dit : "si tu cries, je te tue". Marie demande alors à son ravisseur s'il fait partie du groupe de Marc Dutroux. "Je suis pire que Marc Dutroux", répond-il. Le véhicule repart.

A l'arrière, Marie prie à "pleine gorge". Elle aperçoit une carte routière des Pays-Bas, de Belgique et de France. "Je me suis dit, c'est fini. J'ai vu toute ma vie défiler, je me suis sentie comme dans un film".

LETTRE DE FOURNIRET A SON FILS

Soudainement, les liens des jambes se détendent, elle se libère puis, avec les dents parvient à dégager ses mains. A un arrêt du véhicule, elle ouvre la porte latérale coulissante et s'enfuit, sans que Fourniret s'en aperçoive.

Plus loin, une femme la recueille en voiture et, chemin faisant, croise la camionnette du ravisseur qui a fait demi tour. Le numéro d'immatriculation relevé permettra à la police belge d'arrêter Michel Fourniret.

Marie dit n'avoir pas besoin de psychologue pour gérer le souvenir de son enlèvement, invoquant "la grâce". L'avocat général Francis Nachbar a félicité et remercié la jeune fille. à l'audience. "Vous avez sauvé votre vie et celle de beaucoup d'autres jeunes filles".




source


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 31 Mars 2008




"Comment témoignerons notre reconnaissance à Notre-Dame? En la priant et en l'imitant. 

' On peut, (en) vérité et en toute précision affirmer que, par la volonté de Dieu, rien de cet immense trésor de toute grâce accumulé par Notre Seigneur ne nous est accordé sinon par Marie...; ainsi, comme on ne peut aller au Père suprême que par le Fils, presque de la même manière on ne peut arriver au Christ que par sa Mère." (st Thomas)

En priant Marie, en recourant à elle, nous l'honorons; si nous la prions sincèrement, elle ne repoussera pas notre prière. Imitons-la aussi. La Vierge de l'Annonciation, c'est la Vierge fidèle, la Vierge du Oui, du Fiat. C'est la Vierge qui a été toujours fidèle aux grâces de son Immaculée Conception. C'est la Vierge qui accepte la Croix du Christ, sous la lumière de la foi, dans une parfaite pureté de coeur, avec une générosité totale. C'est la Vierge du parfait abandon: fiat mihi secundum verbum tuum, selon la parole de Dieu.

Imitons-la. Nous sommes nés avec le péché originel, mais nous avons été baptisés. Soyons fidèles, aux grâces de notre baptême. Nous avons fait Profession, chantant un suscipe qui était en quelque sorte inclus dans le Fiat de l'Annonciation. Soyons fidèles, entièrement fidèles, et cela va très loin, dans les grandes et dans les petites choses, aux engagements, et aux grâces de notre Profession. Nous communions tous les jours et nous avons le Christ en nous comme l'avait la Vierge après qu'elle eût dit son Fiat. " Dans l'âme de Marie, dit le Père de la Broise, le moment de la Conception du Verbe opéra comme une transformation - au sens où la plus sainte des créatures peut "se transformer de clarté en clarté", et se rapprocher sans cesse de l'idéal infini. Que Marie nous obtienne de recevoir dans nos communions de moines une plénitude de grâce et de la faire fructifier au mieux pour la vie éternelle.

Voici la Servante du Seigneur.

... Ces mots-là, j'en laisse le commentaire à la Vierge elle-même. Qu'elle les grave en nos coeurs ces paroles qui contiennent visiblement tous les Suscipe de nos professions. La parole de Dieu est efficace; la parole de la Vierge aussi.

Fiat mihi secundum verbum tuum.
Et verbum caro factum est, et habitavit in nobis.

dom Roy ancien père Abbé de Fontgombault

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008

Rédigé par philippe

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008




"Nous sommes enfants des saints, et nous attendons cette vie que Dieu doit donner à ceux qui ne lui retirent jamais leur fidélité. "



« L'âme, écrit st Jean de la Croix, est faite pour parvenir à une connaissance fort étendue, et pleine de saveur, des choses divines et humaines, qui s'élève bien au-dessus de sa science naturelle. Autant le divin est éloigné de l'humain, autant la lumière et la grâce de l'Esprit-Saint diffèrent de la lumière des sens . Aussi avant d'arriver à la divine lumière de la parfaite union d'amour, dans la mesure où cela est possible en ce monde, l'âme doit traverser la nuit obscure, affronter ordinairement des ténèbres si profondes que l'intelligence humaine est impuissante à les comprendre et la parole à les exprimer
« La purification qui conduit l'âme à l'union divine peut recevoir la dénomination de nuit pour trois raisons. La première se rapporte au point de départ; car, en renonçant à toutes les choses créées, l'âme a dû tout d'abord priver ses appétits du goût qu'ils y trouvaient. Or ceci est indubitablement une nuit pour tous les sens et tous les instincts de l'homme.
« La seconde raison est la voie même qu'il faut prendre pour atteindre l'état bienheureux de l'union. Cette voie n'est autre que la foi, nuit vraiment obscure pour l'entendement.
« Enfin la troisième raison est le terme où l'âme tend. Terme qui est Dieu, être incompréhensible et infiniment au-dessus de nos facultés, et qu'on peut appeler par là même une nuit obscure pour l'âme durant son pèlerinage ici-bas.

« Ces  trois nuits  à  traverser par l'âme sont figurées au Livre de Tobie par les trois nuits que, sur l'ordre de l'Ange, le jeune Tobie laissa écouler avant de s'unir à son épouse. L'Ange Raphaël lui commanda de brûler pendant la première nuit le foie du poisson, symbole d'un cœur affectionné et attaché aux choses créées. Quiconque désire s'élever à Dieu doit, dès le début, purifier son cœur dans le feu de l'amour divin et y consumer tout ce qui appartient au créé. Cette purification met en fuite le démon , qui auparavant avait puissance sur l'âme pour la faire adhérer aux plaisirs temporels et sensibles.

« L'Ange dit à Tobie que dans la seconde nuit il serait admis en la compagnie des saints Patriarches, qui sont les pères de la foi. De même l'âme, après avoir traversé la première nuit, figurée par la privation de tout ce qui flatte les sens, pénètre sans obstacle dans la seconde. Là, étrangère à tous les objets sensibles, elle demeure dans la solitude et la nudité de la foi, l'ayant choisie pour son unique guide.

« Enfin, pendant la troisième nuit il fut promis à Tobie une abondante bénédiction. Dans le sens qui nous occupe, cette bénédiction est Dieu lui-même qui, à la faveur de la seconde nuit, c'est-à-dire de la foi, se communique à l'âme d'une manière si secrète et si intime, que c'est un autre genre de nuit plus profonde que les précédentes.
 L'union avec l'Epouse, c'est-à-dire avec la Sagesse de Dieu, se consomme quand la troisième nuit est écoulée, nous voulons dire, lorsque cette communication de Dieu à l'esprit est achevée . « O âmes spirituelles ! ne vous plaignez pas de sentir vos puissances livrées à l'angoisse des ténèbres, vos affections stériles et paralysées, vos facultés impuissantes à tout exercice de la vie intérieure.

 En vous enlevant votre manière imparfaite d'agir, le Seigneur vous délivre ainsi de vous-même. Malgré le bon emploi que vous eussiez fait d'ailleurs de vos facultés, leur impureté et leur ignorance ne vous eussent jamais permis d'obtenir un résultat aussi parfait et une sécurité aussi entière. Dieu vous prend par la main, et se fait lui-même votre conducteur au milieu des ténèbres. Il vous guide comme un aveugle par un chemin inconnu, vers le terme où ni vos lumières ni vos efforts n'eussent jamais pu vous conduire .

de dom Guéranger.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008



+



Les obsèques du sous-lieutenant Patrick Poncet  (élève de l'E.O.G.N. - Melun)  seront célébrées ce mardi 1er Avril 2008 à 15 heures en l'église de Gournay sur Marne (93) Merci de vous unir à cette intention en le confiant à la Miséricorde.

"Aide-moi, aide-nous à descendre avec toi dans l'obscurité de ceux qui sont dans l'attente, qui crient des profondeurs vers toi! Aide-nous à les conduire à ta lumière! "


Benoît XVI


requiescat in pace.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008


"
J'ai le droit d'exiger l'obéissance, parce que mes ordres sont raisonnables."
    


[Antoine de Saint-Exupéry]


Obéissance, je pense le saint Père pourrait dire la même chose.

Hélas ses appels ne semblent pas franchir pas les frontières italiennes, trop souvent. Les coeurs trop fermés. Qui lit même ses discours?
 Les moines,  à Fontgombault au moins en ont connaissance à table.. Leur fidélité est indiscutable. Mais combien de communautés lisent les discours du Pape? Cela est depuis toujours, ce n'est pas nouveau.
 Pourtant en matière liturgique, le saint Père aurait droit à exiger aussi l'obéissance. Ce jour là n'est pas encore venu.
...

Aujourd'hui. père curé s'avance vers l'autel. A peine arrivé, micro en main (la première fois que je vois ça!) il fait son signe de croix avec son  micro,  et avec son aspect théâtral (tonton guignol) et grottesque annonce aux fidèles "la paix du Christ".
 Oui, quand commencent de telles célébrations, il ne nous reste plus qu'une chose à faire: partir,... (ce que j'ai fait) avec des chants toujours aussi mielleux et insipides, pauvres gens! à mon avis il doit trop regarder la télé, m'enfin..
 Je dis tout simplement c'est grottesque, alors à tous ces curés farfelus le pape pourrait dire aussi:" j'ai le droit d'exiger l'obéissance, parce que mes ordres sont raisonnables."
Bon il est vrai un diocèse sans évêque.

Un jour à ma surprise, il y avait pour la fête des rois une mappemonde sur l'autel. Les goûts et les couleurs...Il y a un juste milieu, mais ce juste milieu on aura bien du mal à le trouver.

Avant de mettre tous ces gens au pas, il en faudra du temps, et du temps.  Mon Dieu! Il leur faudrait des officiers de la légion étrangère.  Si vous n'obéissez pas allez au trou!
un curé sans obéissance, c'est comme un repas sans sel. "L'obéissance, un métier bien rude" dit Corneille.

 A quand Vatican III?

sainte patience, priez pour nous.
Father Pilon, please.. c'est encore long ces vacances,?


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008


Saint Bernard lance la deuxième croisade.

Nisi Dominus aedificaverunt dominum, in vanum laboraverunt,
qui aedificant eam.



"Le monde tremble et s'agite parce que le roi du ciel a perdu sa terre, la terre où jadis ses pieds se sont posés ! Les ennemis de la croix se disposent à profaner les lieux consacrés par le sang du Christ ; ils lèvent les mains vers la montagne de Sion, et si le Seigneur ne veille, le jour est proche où ils se précipiteront sur la cité du Dieu vivant".

St Bernard, st Benoît, priez pour nous.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008



"à genoux, les hommes!"

"nous  savons que le Seigneur a prié à genoux, qu'Etienne, que Pierre et Paul ont prié à genoux... En fléchissant le genou au nom de Jésus, l'Eglise fait oeuvre de vérité."

cardinal Ratzinger.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost 0

Publié le 30 Mars 2008





"Avance ton doigt ici et regarde mes mains, avance ta main et mets-là dans mon côté."

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost 0