Knabenchor St. Petersburg Russisches Volkslied

Publié le 29 Décembre 2008








LA BEAUTE SAUVERA LE MONDE.









Dostoïevski dans l'Idiot fait dire au prince Michtine : "La beauté sauvera le monde"[1] "et l'art en est un instrument" dira S. Boulgakov. L'art doit être l'instrument de ce salut . Car l'art découvre le monde à la lumière de la Transfiguration (S. Boulgakov)) Il ouvre le monde sur l'infini, sur le mystère. L'art est l'instrument de ce salut, parce qu'il est instrument de guérison, de méditation, de purification, d'illumination et d'union au créateur par la création. l'art est sacrement, car c'est un don de Dieu, il est don de Dieu dans l'homme. L'art est instrument parce qu'il nous rend visible l'invisible, parce qu'il nous éduque le regard pour voir Dieu dans la transparence du monde. La beauté n'a peut être pas encore sauvé le monde, mais l'art aura sauvé l'étonnement puis l'émerveillement. S'il n'a  pas révélé Dieu à tout le monde il en aura mis certains sur le chemins, il aura permis aux hommes de pressentir l'interrogation suppliante et émerveillée du Christ en face de son Père, des hommes face à Dieu.

 Nicolas Berdiaev, qui propose d'intéressants développements sur le sujet qui nous préoccupe: «Les rapports entre le salut et l'acte créateur, le rôle de l'acte créateur dans la vie spirituelle posent des questions fondamentales dont dépendent l'avenir de la spiritualité dans le monde et la possibilité d'une nouvelle spiritualité. L'amour chrétien doit être compris comme la manifestation suprême de l'acte créateur dans la vie, comme la création d'une vie nouvelle. » I1 dit également: « L'art est une création transfiguratrice, non certes une transfiguration réelle, mais l'annonce de cette transfiguration. La beauté d'une danse, d'une symphonie, d'un poème, d'un tableau entrera dans la vie éternelle. L'art n'est pas passif; il est, au contraire, actif et, comme tel théurgique » Dieu attend avec impatience les résultats de notre créativité, car il « veut de moi un acte de création libre », La créativité est notre devoir face à Dieu.

Selon Berdiaev, « il est impératif de se rappeler que la créativité de l'homme n'est pas un droit ou une exigence de notre part, mais un appel et une exigence de la part de Dieu à notre égard. Dieu attend l'acte créateur de l'homme, qui est une réponse à l'acte créateur divin ».

 

"La beauté sauve le monde" reprend Soloviev. Pourquoi la beauté  exprime soit le ciel soit l'enfer? La beauté sauvera le monde et l'art en est un instrument. Si la beauté de Dieu peut sauver l'homme et avec lui tout l'univers, c'est parce qu' elle apaise et guérit, elle motive, elle libère les énergies créatrices, elle unifie et elle nous ramène à nos origines: là où réside l'expression suprême du salut, de la guérison et de la victoire sur tous les dualismes. La beauté nous permet d'oublier la douleur pour reposer dans la joie. Comme le dit Simone Weil la beauté est "l'éternité ici-bas".

Ainsi l'art, rassemblant tous les hommes les unit au divin par l'esprit. A travers la matière spiritualisée par l'homme dans le rayon de la divine beauté , les hommes communient à l'Être, qui est être avec, être ensemble rassemblé par la Beauté. La beauté est un éclat du mystère de l'Être. 


link

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyma 29/12/2008 17:12

pourquoi voulez-vous que la beauté sauve le monde?
Je ne comprends pas. Mais peut-être voulez-vous parlez de la beauté de l'âme?


Bonne fête de fin d'année à toux ceux qui font ce blog.

philippe 29/12/2008 17:42


la Beauté est le reflet des perfections de Dieu. . Dieu est beauté, et seule cette beauté survivra du bourbier, du
mensonge, de l'horreur, de la médiocrité,  du vulgaire. (Dostoïevski) L'art est l'instrument de ce salut parce qu'il est l'instrument de guérison de méditation, de purification et d'union au
Créateur
La beauté c'est l'éternité ici-bas dit Simone Weil, La beauté sauvera le monde et l'art en est un instrument.

à tous ceux qui font ce blog? il n'y en a qu'un ma pauvre!

bonne année