Lourdes 2011 : Témoignage d'un légionnaire français gravement blessé en Afghanistan

Publié le 23 Mai 2011

  http://img.over-blog.com/223x300/1/10/86/49/decembre-2009/statue-de-la-vierge-grotte-de-lourdes.jpg

,

 

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

 

Soutenue derrière la nuque, la tête dit la paralysie du corps.

 

. Mais le regard ne capitule pas sous ce képi blanc dont le coiffent doucement ses camarades légionnaires du 1er Régiment Étranger de Génie.

La tétraplégie, c'est désormais le combat quotidien du caporal-chef Kevin Emeneya. 3 juillet 2010… Ce jour-là, une balle l'a frappé au crâne lors d'un violent accrochage avec des insurgés afghans.

 

Mais cette blessure « ça fait partie de l'honneur de la légion, je n'ai pas de regrets », explique-t-il. « J'ai la foi… Je suis persuadé que je vais remarcher, que je ne vais pas rester comme ça », poursuit ce jeune homme de 22 ans, qui s'est « senti en paix, ici».

 

Samedi 21 mai, sur une terrasse face à la grotte de Massabielle… Au pied de l'accueil Notre Dame, l'orchestre joue les notes bondissantes de la Marche de Radetzky tandis qu'on commence à rassembler chariots et fauteuils pour la procession.

 

« être un blessé grave, c'est être endormi et opéré tous les deux jours. Le pèlerinage militaire, c'est une bouffée d'oxygène pour ceux qui sont saturés de soins, ça leur redonne la pêche », constate le médecin général Bernard Rouvier, président de l'Hospitalité Notre Dame des Armées qui accompagne 90 malades et blessés des forces françaises. Sans compter ceux qui de retour chez eux « viennent par fidélité à leurs camarades ».

 

link

 

 

 

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Respect à ce soldat . Combien il est grand dans sa foi et  dans l'amour pour son pays.Avec de tels soldats nous autres pauvres civils pouvons dormir tranquille.Merci soldat de la légion et
face à vous je me sens petit.


 


(Peut on lui adresser des courriers ?) Merci!



Répondre
P


il est sur facebook en tous les cas....


merci.. très beau témoignage de foi et d'espérance.quand c'est comme ça, on remet à nos âges tout en question.  ...Oui il a la foi et l'espérance surtout. La relève est assurée. Et oui on
peut avoir la foi hors la forme extraordinaire comme tous ces jeunes soldats. Nos préjugés tombent. La foi elle atteint Dieu dans la souffrance, dans les épreuves. Comme si la souffrance devenait
sacrement qui nous donne Dieu directement: le mystère de la Croix. 


Elle dépasse la liturgie. La liturgie n'est qu'un moyen pour aller à Dieu et non une fin. C'est tout cela qui m'interpelle.. Mais comment concilier les deux...? Nous avons une réponse à donner à
notre tour. Nous aussi nous sommes de grands malades, assis dans nos aises et dans notre confort, dans nos certitudes.... oui on peut les remercier. l'ai-je la foi? l'ai-je l'espérance?
qu'est ce que la foi?.....(en dehors des définitions théologiques?)la foi est en tous les cas une réponse personnelle en dehors des formes extérieures une rencontre individuelle intime, et
parfois il faut l'attendre toute une vie pour l'avoir. peut-être sommes-nous des "mal croyants"?