Publié le 1 Mai 2009



Хорова капела "Дзвіночок"

ça doit être un nigra sum, beatiful.




ouahhhhhhhhhhh !
grandiose, sublime...



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 1 Mai 2009




un copain de route, bienvenu.


Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 1 Mai 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 1 Mai 2009

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Avril 2009


  le petit Placide vous souhaite un bon premier Mai .






Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 30 Avril 2009






"Le temps de l'Année liturgique et ce mois de mai nous invitent à ouvrir nos cœurs à Marie d'une façon toute spéciale."

Jean-Paul 2

La dédicace d'un mois à une dévotion particulière est une forme de piété populaire relativement récente dont on ne trouve guère l'usage général avant le XVIII° siècle. [Le mois de saint Joseph, mars, né à Viterbe, fut approuvé par Pie IX (12 juin 1855) ; le mois du Rosaire, octobre, né en Espagne, fut approuvé par Pie IX (28 juillet 1868) et demandé par Léon XIII (1883) ; le mois du Sacré-Cœur, juin, né au couvent des Oiseaux de Paris en 1833 et encouragé par Mgr. de Quelen, fut approuvé par Pie IX (8 mai 1873) ; on connaît encore le mois du saint Nom de Jésus approuvé par Léon XIII en 1902 (janvier), le mois du Précieux Sang approuvé par Pie IX en 1850 (juillet), le mois du Cœur Immaculé de Marie (août), le mois de Notre-Dame des Douleurs approuvé par Pie IX en 1857 (septembre), le mois des âmes du Purgatoire approuvé par Léon XIII en 1888 (novembre), le mois de l'Immaculée Conception (décembre)...]


Le « mois de Marie » qui est le plus ancien de ces mois consacrés, vit le jour à Rome, peut-être autour du collège romain des Jésuites, d'où il se diffusa dans les Etats Pontificaux, puis dans le reste de l'Italie et enfin dans toute la catholicité. La promotion du « mois de Marie » doit beaucoup aux Jésuites, singulièrement au P. Jacolet qui publia le « Mensis Marianus » à Dillingen en 1724, au P. Dionisi qui publia le « mese di Maria », à Rome en 1725, et au P. Lalomia qui publia le « mese di Maria assia il mese di maggio » à Palerme en 1758. Après eux, vint le « mese di Maria » que publia le P. Alphonse Muzzarelli à Ferrare en 1785, qui connut plus de cent cinquante éditions en un siècle, et qui fut traduit en français, en espagnol, en portugais, en anglais et en arabe. Avec le P. Muzzarelli, il ne s'agit plus de méditer seulement la vie, les vertus et les privilèges de la Sainte Vierge, mais, de s'en inspirer pour sanctifier la vie quotidienne en pratiquant chaque jour une vertu. Ainsi, chaque jour du mois du mai, les fidèles méditent une vérité de la vie chrétienne en fonction de laquelle ils s'imposent une pratique particulière, puis font une invocation et chantent un cantique à Marie.




link



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Avril 2009








beatiful chaîne...

à  st jean Bosco




et la suite ... link

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 30 Avril 2009









en souvenir du Capitaine Bouiron de la légion étrangère.






link



30 Avril 1863
fête de la légion étrangère.





Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 30 Avril 2009







Le petit Placide adresse tous ses voeux au nouveau Père Abbé de St Wandrille,


Après douze ans et demi comme père abbé de Saint-Wandrille de Fontenelle (76490 Saint-Wandrille-Rançon), le Très Révérend Père dom Pierre Massein a présenté sa démission pour raison d'âge à l'Abbé de Solesmes, président de la Congrégation à laquelle appartient l'Abbaye Saint-Wandrille. Les moines de Saint-Wandrille ont élu pour succéder à dom Massein le Très Révérend Père dom Jean-Charles Nault, qui gouvernera désormais le monastère. Confirmé et installé le jour de l'élection, le nouvel abbé recevra la bénédiction abbatiale de Mgr Descubes, archevêque de Rouen, le lundi 1er juin, mémoire de saint Vulfran, moine de Fontenelle et archevêque de Sens au VIIe siècle.

Le nouveau père abbé est âgé de 39 ans, il est entré au monastère en 1988 et a fait profession en 1990. Ordonné prêtre en 1997, il a ensuite obtenu un doctorat en théologie à l'Institut Jean-Paul II de l'Université du Latran en 2001. Sa thèse de doctorat a été couronnée par le prix « Henri de Lubac » en 2004.

Maître des novices de Saint-Wandrille pendant huit ans, il était prieur depuis quatre ans ; il est à présent devenu le 81e successeur de saint Wandrille, fondateur de l'Abbaye en 649.

Selon la Règle de saint Benoît, Père des moines d'Occident, « l'Abbé qui aura été jugé digne de gouverner le monastère doit se souvenir sans cesse du nom qu'on lui donne, et réaliser dans ses actions le titre de supérieur. En effet, il est réputé tenir dans le monastère la place du Christ, comme il en porte le titre. » (R. B. 2, 1-2)

Rappelons que dom Nault est postulateur de la cause de béatification du professeur Jérôme Lejeune.


link



Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 30 Avril 2009



st Joseph artisan.

Voir les commentaires

Rédigé par philippe

Repost0