Publié le 6 Décembre 2016

 

[:malavita:1]   pitêtre des jumeaux ! qui sait ..ils bougent beaucoup à ce qu'il parait ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 6 Décembre 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

from Silviu Roumanie.  vive St Nicolas !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

 

[:malavita:1]  la venue du Petit Jésus enchante Laetitia.. Déjà elle sait que son  Sauveur promis va venir. Quand je lui ai dit que dimanche ce serait déjà gaudete, ... la suite se laisse deviner! Laetitia envoie plein de belles choses aux lecteurs du petit Placide . l'est, le nord, le sud, l'ouest, ... au fond pourquoi pas! elle est pas contre.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

 Nikolaus auf dem mittelalterlichen Markt am Wittelsbacherplatz

[:malavita:1]  on m'envoie rue Jean Jaures si c'est pas triste ! et à Tassin la demie lune  .

Tant que je n'ai pas les françois à me taper .. cool !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

Afficher l'image d'origine

   Immaculée, dès le premier instant de son existence, Marie devait l'être, pensaient les fidèles, puisque pour reprendre l'expression de saint Augustin, il ne pouvait être question de péché quand on parlait de la Vierge bénie. N'était-elle pas la mère de Dieu? N'était-elle pas la nouvelle Eve?

   Mère de Jésus-Christ, pouvait-on concevoir qu'elle eut été effleurée, même un instant, par la souillure du péché?  Lorsque Gabriel fut envoyé vers Marie, il s'était incliné devant elle, tout ange qu'il était, il l'avait même saluée :" pleine de grâce." Qu'est-ce à dire? si ce n'est qu'il n'apercevait dans son âme aucune trace de la faute d'Adam, aucune des souillures qui se transmettent à ses descendants. Ce même ange annonce ensuite à Notre-Dame que l'Esprit-Saint se l'est choisie comme épouse, que la Sagesse divine s'incarnera en elle.

   Que signifiait pareille proposition, sinon que cette âme sainte avait attiré par sa pureté même les complaisances de la divine Trinité? Pouvait-on croire enfin que le Fils de Dieu, venu pour racheter le monde du péché, eût toléré que sa Mère bénie fut tombée, si peu que ce fût, sous l'empire du péché?

   Marie devait être pure à cause de Jésus.

   Mais, pensaient aussi plus ou moins explicitement les fidèles, Marie devait être pure à cause de nous.

   N'est-elle pas dans notre genre humain la nouvelle Eve, l'Eve sans souillure? Adam avait son antitype dans l'Homme-Dieu, le Christ. Puisque la nouvelle Eve ne pouvait être qu'une simple créature, ah du moins, il fallait qu'elle fut vraiment en ce monde, selon les paroles de sainte Elisabeth, la femme bénie entre toutes les femmes, splendeur d'innocence et de pureté.

   La première Eve avait été formée par Dieu dans la justice originelle; elle ne devint qu'ensuite la proie du péché. Etait-il concevable que la nouvelle Eve fût moins immaculée par ses origines que celle qui nous avait perdus? C'est ce qu'exprimait, en 1633, dans un concours poétique, notre grand Corneille en personne :

    Cette Eve cependant qui nous engage aux flammes

Au point qu'elle est formée sans corruption.

Et la Vierge bénie entre toutes les femmes

Serait-elle moins pure en sa conception?

  

   Dans notre genre humain restauré par le Christ il fallait donc qu'il y eût une créature unique, qui ne fût que créature et qui pourtant les surpassât toutes par la splendeur indéfectible de sa pureté, miroir créé, mais sans tâche, de la pureté divine.

Il le fallait non seulement pour qu'en elle fût de nouveau bénie et glorifiée notre race, mais pour que les pécheurs eux-mêmes  eussent en elle la plus puissante et la plus pure des avocates.

Car c'est un fait, la pureté de Marie, loin d'effrayer les pécheurs, les attire et les charme. Péguy nous avoue qu'il n'osait pas réciter le Notre-Père, mais qu'il récitait éperduement des Ave.

   L'immaculée Conception était comme au centre de sa vie, disait-il, et il a chanté avec ferveur celle qu'il proclamait "créature unique, une seule et nulle autre ensemble charnelle et pure ".

Tant il est vrai que dans l'opinion des fidèles, à travers les siècles, Marie devait être immaculée, pour l'honneur de son divin Fils comme pour le salut et la consolation de ses fils pécheurs.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/564x/4d/32/67/4d3267f863afe8c787f223a01e8f2ddc.jpg

 

Quelle est l'âme sereine

Aimant le souvenir

D'une enfance chrétienne

Que Dieu daigna bénir?

Quel est le coeur candide

Ouvert aux chants pieux

Comme un parterre aride

D'arômes précieux?

Quel est l'ancien lévite

Nourrisson des autels

Qui parfois ne médite

Sur ces naïfs Noëls

D'antique mélodie.

Chaque soir de l'avent

Annonçant le Messie

Par la neige et le vent?

Quel est le vieux fidèle,

Qui malgré ses oublis,

Parfois ne se rappelle.

Ces souvenirs amis?

Dont le chant est capable

De ramener à Dieu,

Ceux que la peine accable

Eloignés du saint lieu! ...

Du Rorate surtout

Que jamais on n'oublie

Elle est d'un si bon goût!

Quelle est l'âme sensible

A la beauté visible

De cet air enchanteur

Qui souvent ne répète

Avec un saint plaisir

Ce chant où se reflète

De l'avent le désir!

Il n'est point de rosée

Plus fraîche sous les cieux,

Une terre embrasée

Ne saurait prier mieux

Pour attirer la grâce

Dans son sein tourmenté

Ou pour fondre la glace

Gênant sa liberté.

L'Eglise avec instance

Aux saints jours des avents

Ainsi, gémit, s'élance

En Roratés ardents.

 

Sur le mode premier Dorien magnifique

L'entendez-vous offrir son instante supplique?

La voix d'un jeune enfant commence avec candeur

Puis, le peuple reprend dans un immense choeur:

Rorate! cieux, versez votre rosée aimable;

O terre ouvre ton sein au Sauveur adorable!

Que le juste, le Dieu que tous nous supplions

Vienne remplir nos coeurs de ses perfections!

Voyez, comme le chant s'accorde à la parole

Quand, sur le mot Caeli, la voix montant s'envole

Comme pour obliger le Ciel à l'écouter.

Et puis en descendant parait en rapporter

L'objet de ses désirs le juste dont la vue

En s'abaissant d'octave annonce la venue!

Les tableaux de deuil ou de mort

Où l'univers pleure son sort!

Et crie à Dieu dans sa détresse:

Seigneur, tenez votre promesse.

Envoyez, nous vous supplions

Le désiré des nations.

Puisque c'est Dieu qui parle lui-même

Console-toi, peuple que j'aime

Oui, ton salut viendra bientôt.

Pourquoi toujours ce long sanglot!

Je te sauverai  plus de crainte.

Plus de douleur et plus de plainte

Je suis ton Dieu, ton Rédempteur,

Le Saint d'Israël ton Sauveur!

Où prendre un trésor plus biblique!

Où prendre un chant plus biblique!

Où prendre un chant plus mélodique

N'est-ce pas plus attendrissant

Plus beau que ton profane accent !

 

abbé Noël

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 5 Décembre 2016

Alep : ceci n’est pas un massacre...

je suis chrétien.

requiescat in pace.

On ne pourra pas dire qu'on ne savait pas. On ne pourra pas dire que c'était « trop compliqué » et qu'on ne pouvait rien y faire. Aucune personne de bonne volonté et suivant l'actualité internationale ne peut aujourd'hui ignorer ce qui se passe à Alep-Est. L'horreur est retransmise en direct non plus seulement par les médias, mais par les Alépins eux-mêmes qui communiquent via les réseaux sociaux et prennent des photos et des vidéos de leur(s) « réalité(s) ». Des images face auxquelles il est difficile de ne pas fermer les yeux.

Pour ne pas voir qu'au XXIe siècle on peut encore tuer son propre peuple en toute impunité. Pour ne pas voir que derrière des arguments géopolitiques et des appellations politiques, il y a des personnes humaines, des familles, des enfants qui sont tués par des pluies de bombes ou par des rafales de balles, qui meurent à cause du manque de nourriture ou de soins. Pour ne pas voir que tout cela se passe à seulement quelques kilomètres de chez nous.

l'orient le jour .

où quand sur les réseaux on compare Daesh à Hallowen en arabe, au moins ils ne célèbrent pas la fête de la citrouille . ..

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 4 Décembre 2016

crèche et chorale fraternité st Placide osb +

crèche et chorale fraternité st Placide osb +

Venez divin Messie  !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0