Publié le 15 Décembre 2020

 

 

 

    La Lumière était là; elle se donnait intérieurement dans l'esprit humain par la raison; elle était cette raison qui découvre l'être secret de tout ce qui est. Elle se donnait extérieurement dans les choses. L'homme devait unir en lui ces deux lumières. La lumière de raison, née du Verbe, devait rejoindre le Verbe caché dans les êtres qui le représentent, et de l'homme éclairé par cette double lumière, un acte devait monter à Dieu qui eût été l'hymne de la création à son Créateur. L'homme était créé pour cela. 

   Arrêté à la surface des êtres, l'homme a arrêté ce chant des choses. Il n'a vu en elles que le plaisir qu'il pourrait en retirer... et cette surface qui pouvait le lui procurer. 

   Le monde matériel, par sa faute, est resté sur ce terrain inférieur et limité. Il était fait, comme l'homme lui-même, pour rentrer en Dieu et s'y achever. Le péché a interrompu sa marche, lui a fermé la voie du retour. Il en souffre, dit saint Paul, il en gémit; il attend que le rapport avec Dieu soit rétabli; il est comme un captif enfermé dans les murs de sa prison matérielle... et il en veut à l'homme qui le tient enchaîné. De là sa révolte contre un pouvoir qui , sans Dieu, est une tyrannie. 

   La nature inférieure est faite pour Dieu; c'est à lui qu'elle obéit quand elle est au service de l'homme. Servir l'homme soumis à Dieu c'est pour elle liberté et joie; c'est sa destinée qui l'épanouit et la fait chanter. Servir l'homme infidèle à son Créateur la prive de cette destinée, aussi elle résiste, elle ne se soumet qu'à la force; elle ne se donne pas.

   L'amour, l'unité, l'ordre, l'harmonie, la paix qui sont les traits de Dieu ne règnent plus dans l'oeuvre divine, parce que le Verbe n'est pas connu. La haine, la division, le désordre, la guerre remplissent le monde, le caractérisent... et grandissent avec la méconnaissance et l'absence du Verbe.

   Le plan total et définitif du Dieu très bon, c'est le Verbe créateur rejeté par sa création , et repris par un acte d'amour plus grand que la création elle-même, c'est l'Incarnation et la Rédemption..., ou mieux, c'est cette réalité - sommet de tout - qui était hier, qui est aujourd'hui, qui sera à jamais et qui s'appelle Notre- Seigneur Jésus-Christ, le Verbe incarné. 

 

 

dom Guillerand 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 15 Décembre 2020

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 15 Décembre 2020

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 15 Décembre 2020

 

 

for my  little brother

and monks of Clear Creek abbey . 

 

ça fait du bien de se sentir aimé. made in usa. 

crèche 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 15 Décembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

 

 

 

solennité  messe de minuit 

avec diacre et sous-diacre

 

 

 aux grandes orgues de ste Gemme, Nicolas ! 

... ils n'ont pas respecté les distances barrière, hier trop de monde encore sur le petit Placide, on ne compte plus après mille ! 

, quelle misère.. 

bonnes fêtes de fin d'année  Nicolas ! .. magnifique.  

avec tous mes voeux . 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

 

 

   Les ténèbres ne sont pas, c'est l'absence de lumière.

   Mais la Lumière peut se donner aux ténèbres. Elle peut se répandre hors d'elle-même. Cette expansion extérieure n'est pas une nécessité pour elle. Rien ne lui est nécessaire qu'elle-même; elle est tout, elle trouve tout en elle-même.

   Pourtant, elle aime se répandre, car elle n'est rien autre que l'Etre qui est. Or, l'Etre se donne autant qu'il est. L'Etre essentiel est le don de soi essentiel. La lumière ne veut et ne peut qu'éclairer. Dans la mesure où elle le fait, les ténèbres reculent...

   Les ténèbres ce sont les âmes fermées à ce divin rayon. 

   La lumière qui l'éclaire, c'est la Lumière qui est Vie, c'est la Lumière qui rayonne pour se donner, qui se donne pour qu'on la voie, et qui vivifie en se montrant. 

   Mais tous ne la voient pas. Il y a des demeures qui se ferment. Celles qui l'accueillent deviennent lumineuses; la Lumière s'enfante en elles; elle y reproduit son éclat et sa chaleur qui sont ses traits; elles deviennent "filles de lumière". Les autres restent dans la nuit; ce sont les "filles des ténèbres". Les premières s'ouvrent à la Vie, les secondes à la mort. Les unes et les autres se donnent et vivent de ce don. Mais les premières se donnent à la vraie vie et vivent vraiment, et les secondes se donnent à des ombres et n'ont que l'ombre de la Vie. 

 

dom Guillerand.   

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 13 Décembre 2020

 

 

trop beau ! merci quel beau cadeau. ! un moment de bonheur ... c'était superbe. 

  

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 13 Décembre 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #videos

Repost0