Publié le 29 Juillet 2020

 

 

 

Aidez-nous à obtenir 100 000 signatures.

+

 

«La vie est une graine. La mort n'est pas la fin, mais un épanouissement dans l'éternité, une vraie naissance.

 Nous sommes nés pour dire oui à Dieu, pour grandir dans la foi et dans l'amour de Dieu afin qu'un jour dans la mort nous puissions nous ouvrir à la vie qui ne finira jamais »,

 

Quelque 50 000 personnes ont signé une demande adressée à l'épiscopat brésilien demandant au Vatican de renoncer à l'attente de cinq ans après la mort pour ouvrir la cause de béatification de Mgr Henrique Soares da Costa, évêque de Palmares, décédé. le samedi 18 juillet à cause du coronavirus.

La demande a été publiée sur la plateforme CitizenGo et déclare que «la Sainte Église catholique du Brésil a perdu l'un de ses meilleurs noms de son récent épiscopat, Mgr Henrique Soares da Costa, victime du COVID19 et est mort dans l'odeur de la sainteté».

 

La Sainte Église catholique du Brésil a perdu l'un des plus grands noms de son récent épiscopat, Dom Henrique Soares da Costa. La victime de COVID19 est morte dans l'odeur de la sainteté! Des catholiques de tout le Brésil et même de l'étranger, en apprenant sa mort, s'écrient comme lors de la perte de saint Jean-Paul II: Saint Subito! Nous demandons à la Région Nord-Est II de la CNBB et au Conseil permanent de cette institution de demander au Saint-Père, le Pape François, de renoncer aux 05 ans pour la présentation du libelle de demande (supplex libellus), c'est-à-dire la pétition écrite, avec laquelle il demande le début de la cause de béatification. Nous, Église du Brésil, prions nos pasteurs de regarder la supplication des fidèles et de demander au Vicaire du Christ d'ouvrir le processus de béatification,​​​​​​

 

signer la pétition. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 29 Juillet 2020

 

 

El cura granadino Cayetano Giménez Martín, párroco de la Encarnación y arcipreste de Loja.

 

 

 

Manuel Vázquez Alfalla, mártir de Motril

orate pro nobis. 

Le père Ramón Cervilla Luis, martyr des persécutions religieuses pendant la guerre civile espagnole (1936-1939), a été contraint de creuser sa propre tombe, il a été dépouillé de ses vêtements et fusillé, mais ses derniers mots furent le pardon.

Ramón Cervilla Luis est l'un des 16 martyrs de Grenade (Espagne) qui sera bientôt béatifié, après que la célébration a dû être reportée en raison de l'urgence du COVID.

Ces 16 martyrs sont morts lors de persécutions religieuses pendant la guerre civile espagnole. 14 d'entre eux sont des prêtres, 1 séminariste et un laïc.

 

Il est né dans la ville d'Almuñécar en 1865, il a été ordonné prêtre avec 25 ans et après avoir développé quelques postes, il s'est rendu en Argentine où il a travaillé dans différentes paroisses de Santa Fe.

À son retour en Espagne, il a soigné les sœurs Mercedarias qui avaient un petit hôpital à Almuñécar. Comme souligné par l'archidiocèse de Grenade.

À l'âge de 72 ans, il a été détenu à son domicile et emmené en prison avec d'autres personnes qui, en captivité, ont encouragé, réconforté et soigné sacramentellement.

Tous ont été relâchés, sauf le P. Cervilla parce que ses persécuteurs ont assuré qu '«il fallait le laisser pour la viande des bêtes sauvages». Cependant, il a été transféré dans un cimetière voisin où il a été humilié et insulté.

Ils l'ont forcé à creuser sa propre tombe, l'ont dépouillé de ses vêtements et l'ont abattu plus tard.

ses dernières paroles aient été: je vous pardonne et je demande à Dieu et à vous que mon sang soit le dernier que vous ayez versé.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #spiritualité

Repost0

Publié le 29 Juillet 2020

 

Le 27 septembre sera célébré le 50e anniversaire

de Sainte Thérèse de Jésus, docteur de l'Eglise. 

 C'est pourquoi l'évêché d'Ávila et les carmélites déchaussés, avec l'Université catholique d'Ávila (UCAV), ont organisé une série d'événements pour se souvenir de ce moment important. 

 

André Knevel, organ. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 29 Juillet 2020

 

 

 

 

 

 

fotos:  Aaron Zanca

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 28 Juillet 2020

 

priez pour nous. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 28 Juillet 2020

 

 

Les autorités gouvernementales du Shanxi, en Chine, ordonnent aux personnes bénéficiant d'une aide gouvernementale de remplacer les symboles religieux dans leurs maisons, y compris des photos de Jésus, par des photographies de Mao Tse-Tung et du président Xi Jinping; sous la menace d'un retrait de l'assistance.

 

 heureusement, nous avons leurs bons masques protecteurs ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 28 Juillet 2020

 

 

" Il m'a laissé sur la terre, afin que je zèle son honneur !"

ste Elisabeth de la Trinité 

 

¡Aquí juegan con nuestras libertades! 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0

Publié le 28 Juillet 2020

 

L'archevêché de Barcelone réaffirme son intention d'engager des poursuites judiciaires contre le gouvernement.

L'archevêché de Barcelone réaffirme son intention d'engager des poursuites judiciaires dans les prochains jours contre le gouvernement, considérant que la loi sur la liberté de culte a été violée lorsqu'il a tenté d'interdire la messe pour le défunt du COVID-19, célébrée ce dimanche dans la basilique. de la Sagrada Familia.

Malgré l'interdiction du Procicat, l'archidiocèse a procédé hier à la célébration de la messe pour les défunts, ce qui a empêché les représentants du gouvernement catalan et de la mairie de Barcelone de ne pas y assister.La messe des victimes du coronavirus a rassemblé plusieurs dizaines de personnes dans la basilique de la Sagrada Familia, où tous les participants portaient un masque, dont Omella, qui l'a enlevé lors de l'homélie.Ceux qui assistaient à la messe étaient assis à distance les uns des autres, mais ils étaient clairement plus que les dix personnes établies par la résolution Procicat.

L'archevêque a déclaré dans un communiqué de presse avant la messe que les mesures appliquées dans la Sagrada Familia devaient être " encore plus rigides que celles appliquées" du samedi aux visites touristiques du temple et que la capacité de la basilique serait " 23% de la capacité juridique maximale ".

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 27 Juillet 2020

Rédigé par Philippe

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 27 Juillet 2020

 

 

 

Merci pour la messe d' hier, hyper content; beaucoup de monde .

 

bonnes et saintes vacances à nos prêtres. 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Repost0